Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Critique Ciné : Detention, folie adolescente...

19 Juillet 2012 , Rédigé par Ca Déborde de Potins, by delromainzika Publié dans #Critique Ciné

19691838.jpg

 

Detention // De Joseph Kahn. Avec Josh Hutcherson, Shanley Caswell et Spencer Locke.


Très attention, Detention fait enfin son apparition sur la surface de la terre. J'avais récemment lu un papier de Joseph Kahn, sur son propre blog, où il racontait combien le piratage ce n'est pas bien qu'il bla-bla-bla bla-bla-bla. Vous connaissez déjà la suite, c'est un peu le Alexandre Astier canadien vous voyez. Il s'agit du premier film de Kahn, ceux qui a réalisé les vidéos de Stronger ou encore Toxic pour Britney Spears (je vais tenter de ne pas vous parler du fait qu'il a réalisé le très mauvais Torque la route s'enflamme). Il a donc une excellente connaissance des travers du clip musical, ce qu'il va exploiter à fond dans le récit de Detention. Ah oui, qu'il ne s'inquiète pas le petite Joseph, je vais acheter son DVD, c'est de la bonne (came). Je me demande d'ailleurs ce que Kahn avait fumer avant d'écrire ce film, et comment lui est venu cette idée absurde, mais en tout cas, je pense pouvoir lui dire merci de m'avoir faire rire durant une bonne heure et demie.

Adolescente paumée, Riley tente de survivre à la pression quotidienne d’un lycée complètement azimuté et frappé par un tueur tout droit échappé d’un authentique slasher. Mais l’établissement recèle aussi d’autres secrets…

Dans un mélange de références à la pop culture américaine, Detention parvient à devenir un petit objet de culte très intéressant à étudier. Evidemment, tout cela ne dure pas puisque la seconde partie du film manque malheureusement d'inspiration. Le délire allant beaucoup trop loin, on se perd au beau milieu du film. Mais le début est particulièrement bon, amusant et bourré de petites répliques hilarantes à souhait. On ne peut que s'amuser de voir des références à Lady Gaga, à My So Called Life, à Volcano (ce n'était pas la meilleure non), et j'en passe. Sans compter que Detention s'est directement inspiré de Scream (peu importe lequel, le principe de base est le même). L'absurdité du récit rend donc le film encore plus plaisant. Prenez par exemple la scène d'ouverture, nous présentant la parfaite mean girl du lycée qui se retrouve assassinée d'un coup de hache. Cela donnait déjà le ton. Parfois Detention ressemble à une sorte de Easy A sous acide, mélangé à une bonne dose de slasher-movie pour ados.

Detention s'amuse donc avec nous, nous proposant une intrigue décousue et pas toujours très juste. Le film se rattrape alors par les artifices qu'il produit (une bonne bande son qui colle à merveille avec le film, des bonnes répliques, des couleurs maitrisées et une bonne ambiance). On peut reprocher au film de ne jamais être vraiment clair et de ne jamais vraiment expliquer aux spectateurs ce qu'il veut raconter. On passe de la petite histoire de tueur à une machine à remonter le temps à la fin du monde. Autant dire que le voyage est éprouvant. On peut cependant aussi saluer le cast, de très bonne facture. Notamment Josh Hutcherson, amusant et égal à lui même. Dane Cook (que je dois être l'un des rares sur cette terre à trouver drôle) en Principal assez funky et décalé. Sans compter sur Shanley Caswell incarnant notre petite héroïne : Riley. Au final, Detention est une bonne petite surprise. Une comédie d'horreur assez bien foutu qui tombe rapidement dans l'absurdité et le grandiloquent. Ca passe ou ça casse.

Note : 6.5/10. En bref, un teen-movie d'horreur fun et explosé. On s'amuse, on rit et on prend littéralement son pied.

Commenter cet article