Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Critique Ciné : Les Stagiaires, sauvés par Google

27 Octobre 2013 , Rédigé par delromainzika Publié dans #Critique Ciné

21009987_20130607161738976.jpg

 

Les Stagiaires // De Shawn Levy. Avec Vince Vaughn et Owen Wilson.


Bon, dans un premier temps je dois avouer que je n'étais pas très chaud pour cette comédie. Pourquoi ? Car je suis du genre à trouver Vince Vaughn pas vraiment drôle et surtout assez irritant. Enfin, ce n'est que mon avis bien sûr. Les Stagiaires est, comme vous avez pour le voir avec l'affiche ou encore la bande annonce si jamais vous êtes tombé dessus une grande publicité pour Google. Mais une bonne publicité. C'est vrai, Les Stagiaires m'a convaincu que de travailler chez Google c'était de l'esprit d'équipe, de la bonne humeur et beaucoup de bonnes choses. Ce rêve pour adultes est donc réussi et la morale, assez logique, n'est finalement pas pompeuse. Première grosse surprise. Mais ce que l'on doit attendre avant toute chose d'une comédie c'est de nous faire rire non ? Et Les Stagiaires tape dans le mile. Quelques scènes sont particulièrement bonnes comme la séance de Quidditch qui m'a fait mourir de rire jusqu'au (franchement, si j'avais su que le vif d'or pouvait être transformé en quelqu'un qui court au travers d'un terrain de jeu. Mais la surprise était réussie encore une fois.

Billy et Nick, deux quarantenaires dont les carrières ont été pulvérisées par Internet, repartent à zéro en obtenant un stage chez Google, qui peut-être, débouchera sur un job. En compétition avec des petits génies de l’informatique tout droit sortis de l’école, ils vont devoir prouver qu’ils ne sont pas des dinosaures…

Google. Cet outil que j'utilise tous les jours et que j'aime beaucoup. C'est vrai, Google a réponse à tout. Le but n'est pas vraiment de faire de la publicité pour cette société ou même la joie de vivre de la société en elle-même mais plutôt de nous raconter une histoire d'esprit d'équipe. C'est parfois un peu longuet, parfois un peu lent à la détente mais il y a plein de bonnes choses et des bons sentiments à en reluire le parquet mais c'est loin d'être un inconvénient. Surtout que le mélange est assez sympathique. Malgré l'ennui de certaines scènes, le tout parvient malgré tout à faire passer un agréable moment à son spectateur et c'est quelque chose d'assez étonnant dans le sens où j'étais parti pour descendre le film en long et en large. J'avais envie de taper du Vince Vaughn comme jamais. Mais ce n'est pas du tout ce qu'il s'est passé. J'ai même été particulièrement surpris par la sympathie de cet acteur. Pour une fois il n'était pas là pour jouer au gros lourd ennuyeux qui ne fait que ronchonner à longueur de temps. Comme quoi, Google a du lui donner des ailes.

Voilà, Les Stagiaires n'est pas là pour changer le monde, ni même réinventer les ficelles de la comédie américaine mais voilà, c'est un ensemble de bonnes choses et surtout de bonne humeur qui donne envie de sourire et d'être de bonne humeur. Ce n'est non plus un film que l'on pourrait conseiller d'aller voir au cinéma mais lors d'une petite soirée DVD, comme ce fût le cas pour moi, cela passe très bien. J'aime bien également Rose Byrne qui me manque dans une série. Depuis la fin de Damages (et depuis que je sais qu'elle a refusé tout un tas de rôle - cela ne m'étonnerait pas qu'elle ait refusé le rôle de Liz dans The Blacklist d'ailleurs -) elle est très discrète, dans l'attente de bons scripts surement mais Les Stagiaires était un bon choix. Un spot de pub comme peu il en existe au cinéma même si je me vois mal adhérer à un film où l'on suivrait les équipiers de McDonald's. Il ne faut pas pousser mémé dans les orties tout de même.

Note : 5.5/10. En bref, sans grande prétention, Les Stagiaires s'en sort plutôt bien.

 

Date de sortie : 26 juin 2013

Commenter cet article