Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Critique Ciné : Maman, huis clos amusant et touchant...

9 Septembre 2012 , Rédigé par Ca Déborde de Potins, by delromainzika Publié dans #Critique Ciné

20059952.jpg

 

Maman // De Alexandra Leclère. Avec Josiane Balasko, Mathilde Seigner et Marina Foïs.


Après la fraiche petite comédie dramatique Le Prix à Payer, ou encore Les Soeurs Fâchées, Alexandra Leclère était de retour au cinéma avec Maman. Au pitch assez simpliste et pourtant intéressant, ce film nous promet donc une jolie petite comédie sur les relations entre deux soeurs et leur mère. Même si je ne suis pas fan de Mathilde Seigner, le reste du casting de ce huis clos me plaisait beaucoup. J'avais cependant une certaine appréhension à l'idée de voir ce film, notamment parce que la bande annonce était une grosse catastrophe qui ne savait pas comment faire pour nous donner envie de voir le film. J'ai donc pris le soin de le regarder grâce à la VOD dans mon salon, et je ne regrette pas vraiment le voyage. C'était un film globalement correct, avec ses facilités, son côté un peu poussif et doux-amer. Mais finalement, une fois fini, on se rend compte que l'on a passé 1h30 avec trois femmes qui en avaient des choses sur le coeur. Et c'est surement bien plus intéressant qu'un film qui n'aurait appuyé que sur le côté comique de situations.

Deux sœurs vont kidnapper leur mère pour l'obliger à les aimer.

Tout débute un peu comme une comédie classique (bien que l'inspiration était là). Josiane Balasko, qui a beaucoup perdue de son talent dans quelques navets depuis Les Bronzés 3 retrouve ici ce qui a fait d'elle l'une des actrices les plus en vogue fût un temps. Elle est drôle, excellente et débite des dialogues de choix. On est dans une bonne comédie française qui ne va pas très loin mais à quoi bon chercher plus loin. Puis petit à petit, cet humour assez grinçant (voire même noir) permet à Mathilde Seigner de sortir les griffes mais le meilleur moment reste le grand barnum de Marina Foïs qui s'éclate à pointer un fusil dans la direction du visage de sa mère qu'elle n'a jamais considéré comme tel. Le film plonge encore plus dans la caricature mais ce n'est pas une mauvaise chose. Cela donne à Maman un côté très théâtral avec des situations rocambolesques et des moments qui marquent le spectateur. Même si parfois Maman n'est pas à la hauteur des espérances, il n'en reste pas moins agréable.

J'ai également été déçu par la fin du film qui est amenée de façon beaucoup trop abrupte et facile. Il est vrai que la fin était prévisible mais je ne m'attendais pas à ce que cela arrive aussi rapidement. Je tiens cependant à saluer Josiane Balasko une seconde fois qui, dans le registre plus dramatique s'en sort plutôt bien. La caméra d'Alexandra Leclère, pas toujours très juste, tente de nous offrir un regard réaliste de ce monde particulièrement froid et cruel. Mais finalement, le but de Maman n'était-il pas de nous faire réfléchir ? Sûrement. D'ailleurs, Maman se rapproche assez de Les Soeurs Fâchées dans sa manière de faire les choses. Même si le scénario n'est pas parfait, il n'en reste pas moins agréable grâce au jeu de nos trois actrices (même si Mathilde Seigner n'est pas une actrice que je porte dans mon coeur, très très très très loin de là).

Note : 6/10. En bref, Maman est donc une agréable petite surprise française. Grâce à quelques simplicité émotionnelles et son côté outrancier dans l'humour, l'équilibre est atteint grâce à un trio d'actrice détonnant.

Commenter cet article

julien 10/09/2012 06:46


j'ai regardé le film hier et je te trouve ta critique très juste, je n'apprécie pas vraiment Mathilde seigner et là je l'ai trouvé intéressante et juste, j'aime encore moins josiane balasko et là
je l'ai trouvé très forte et convaincante!


le film ose un sujet fort, jamais traité encore, certes il y a trop de longueurs, trop de silence pesants, mais le film est bourrés de scènes fortes, parfois délirantes mais très marquantes et
interprétées de manière assez juste!


la fin n'en est que plus décevante, trop bâclée, trop vite résolu, les soeurs fâchées avait ce même problème, une conclusion facile!


jamais je n'aurai depensé  10 euro pour voir ce film mais c'est un bon film de dimanche après midi!