Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Critique Ciné : Reasonable Doubt, délit de fuite

19 Janvier 2014 , Rédigé par delromainzika Publié dans #Critique Ciné

161611.jpg

 

Reasonable Doubt // De Peter Howitt. Avec Dominic Cooper, Samuel L. Jackson et Gloria Reuben.


Reasonable Doubt c’est un film à la fin prévisible et au déroulé classique. Pourtant, vous allez peut-être penser que je suis fou mais cela m’a diverti. Je ne m’attendais pas nécessairement à trouver ce film aussi correct mais en tout cas cela reste une assez bonne surprise. Tout cela, on le doit avant tout au talent de Samuel L. Jackson (Avengers). Ce dernier peut incarner tout ce qu’il veut et notamment des rôles de cinglés et il sera égal à lui-même. Son rôle dans ce film me rappelle légèrement celui qu’il avait dans Harcelés. D’un scénario signé Peter A. Dowling (Flight Plan, Stag Night) et réalisé par Peter Howitt (AntiTrust, Johnny English), voilà donc quelque chose qui, sans faire de vague, fait plus ou moins le boulot que l’on pouvait lui demander. Grossièrement certes. Je pense sincèrement que si je n’ai pas trouvé totalement débile ce thriller c’est simplement car je suis un amateur des films de ce genre là. Sans parler du fait qu’il y a un casting (de seconde zone) plutôt efficace en son genre. Dominic Cooper, sans être brillant, fait lui aussi son boulot d’avocat.

Mitch Brockden, un avocat commet un délit de fuite fatal et décide de faire accuser un de ses anciens clients qu'il a fait acquitté alors qu'il était coupable.

Alors ce qui est sûr c’est que ce n’est pas écrit par David E. Kelley. Les scènes au tribunal n’ont pas énormément d’envergure et toute la partie judiciaire est terriblement bâclée (alors que cela aurait certainement mérité d’être légèrement accentué) mais voilà, finalement cela reste égal au fait que nous sommes face à ce thriller contemporain, un genre à part entière qui, en France, sort généralement en Direct to DVD (je suppose que celui-ci ne dérogera pas à la règle). La tension que Reasonable Doubt tente d’installer ne fonctionne pas totalement, notamment car le scénario élude trop rapidement tout un tas de choses (notamment la découverte d’un élément important dans l’enquête de Mitch dans la seconde partie du film). Cela ne décrédibilise pas forcément l’histoire mais disons que cela ne fait que lui donner beaucoup moins d’importante (et cela me déçoit légèrement). Du coup, ce film assez convenu et boursouflé tente de se sauver au travers du face à face qu’il prépare.

Ce face à face arrive et, au travers de personnages caricaturaux, fonctionne assez bien. C’est même assez étrange car je dois avouer que je m’attendais à ce que cela se termine aussi mal que cela avait pu commencer (l’introduction du film est à mon sens le passage le plus ridicule de celui-ci). On pourrait donc reprocher à Reasonable Doubt de ne pas apporter quoi que ce soit au genre. Bien au contraire, le film ne fait que prendre des choses que l’on a déjà pu voir ailleurs pour les coller tel un patchwork. Je me demande ce que le scénariste du film avait derrière la tête au moment où il l’a écrit. Ce n’est pas aussi original que son Flight Plan et pas aussi horrifique que son Stag Night (qu’il avait d’ailleurs lui-même réalisé en guise de dépucelage). Je pense donc que l’on aurait pu attendre un peu mieux mais si vous n’avez rien à faire un dimanche après midi et que vous cherchez un film sans prise de tête, sans réflexion, avec un arrière goût de thriller, vous avez un prototype parfait devant vous.

Note : 4/10. En bref, certes raté mais divertissant malgré tout. Cela comblera parfaitement vos dimanches après midi pluvieux.

Commenter cet article