Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Critique Ciné : Tomorrow When the War Began, dystopie captivante...

9 Mai 2012 , Rédigé par Ca Déborde de Potins, by delromainzika Publié dans #Critique Ciné

tomorrow-when-the-war-began-poster12.jpg

 

Tomorrow, When The War Began // De Stuart Beattie. Avec Caitlin Stasey, Rachel Hurd-Wood et Lincoln Lewis.


Je riais hier vis à vis de la bande annonce de Tomorrow When the War Began qui débarque prochainement en DVD en France. Ce petit film australien, adapté d'un livre, n'avait pas encore traversé les océans pour atterrir sur notre sol. Et ce fût une bien grossière erreur. Cette dystopie était réussie, et pourtant je ne partais vraiment pas convaincu. Les jeunes personnages sont convaincant, et le début du film instaure un climat de confiance entre les personnages qui est plutôt efficace. La plus grosse réussite de ce petit film c'est clairement d'arriver à nous faire croire à son invasion de ce qui semble être la Corée du Nord. Même si potentiellement ce n'est pas totalement plausible, c'est amusant d'y croire et surtout de se laisser prendre au jeu. Petit à petit, le film réussi à nous plonger dans un climat d'avenir incertain. On ne sait pas qui va mourir, qui va survivre. Là aussi c'est une autre réussite de ce film, sans compter que la fin est laissée à l'imagination du spectateur. Une fin ouverture qui laisse espérer la fin de cette guerre bien évidemment, grâce uniquement à une bande d'ado (surréaliste non ?).

Dans une Australie envahie et occupée par une force étrangère, un petit groupe d'adolescents fomente des actes de guérilla dans leur ville de Wirrawee.

L'histoire de Tomorrow When the War Began set avant tout une bonne dynamique dans un groupe d'ami qui part faire une randonnée dans la forêt, écartée du monde, et qui, en revenant se retrouve confrontée à une guerre. La dystopie est un genre assez efficace mais qui peut tomber rapidement dans les clichés du genre et le film un peu plus bavard. Ce n'est pas le cas de Tomorrow When the War Began qui équilibre plutôt bien le tout. En effet, on ne connait jamais nos ennemis, et c'est justement ce qui nous rend encore plus accro au film en lui même. On a une force militaire qui a su assouvir le peuple australien, et pourtant on ne les connait pas. Par certains aspects, Tomorrow When the War Began pourrait être un avant goût de ce que pourrait être un prequel à Hunger Games. Bien que je n'ai pas la prétention de dire que les deux se valent. Surtout que Hunger Games est un film qui m'a déçu (quand on lit le livre, on comprend mieux pourquoi c'est décevant). Je suis sûr que si je lisais le livre dont cette histoire est adaptée, je serais déçu par ce film, mais bon, on va tenter de ne pas y faire attention.

Côté cast, je ne connaissais pas la petite bande et j'ai été ravi de les découvrir. Ils savent insuffler à la fois l'humour et l'action avec pas mal d'efficacité. Certes, tout n'est pas parfait, mais je pense que ce n'était pas le but principal de Tomorrow When the War Began. On voit que c'est le divertissement avant tout. On met en avant les explosions, les scènes tape à l'oeil. Ce n'est pas foncièrement une mauvaise chose, car on en a pour notre argent, mais cela pourrait cacher une non-réflexion. Alors que ce n'est pas le cas. Les jeunes se posent des questions sur leur avenir, sur ce qu'ils vont faire maintenant qu'ils n'ont plus aucun repaire. Reste quand même quelques défauts inhérents à la facilité du scénario afin de sauter des passages du livre je pense (notamment toute la partie découverte de ce qui se passe qui à mon avis a été un peu bâclée). Au final, Tomorrow When the War Began est une très bonne surprise. Je ne m'attendais pas à être aussi secoué.

Note : 6.5/10. En bref, une dystopie intéressante menée tambour battant. Malgré quelques défauts le tout tient assez bien la route.

Commenter cet article