Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Critiques Séries : Akta Manniskor. Saison 1. Episode 7. Avsnitt Syv.

4 Mars 2012 , Rédigé par Ca Déborde de Potins, by delromainzika Publié dans #Critiques Séries

vlcsnap-2012-03-04-19h33m00s56.png

 

Akta Manniskor // Saison 1. Episode 7. Avsnitt Syv.


Une nouvelle fois Akta Manniskor tente de traiter de sujets de société avec les hubots et avec beaucoup d'intérêt et de facilité. En effet, cette série n'a jamais eu pour vocation d'être une série d'action à la Terminator et cela se voit clairement, mais plutôt une série d'action psychologique qui traite de notre relation avec les robots et vice versa. Dans ce nouvel épisode, Inger va dire quelque chose de très pertinent, et se demander ce qui nous différentie de ces rubots. Et on va avoir une réponse tout aussi logique qui est celle des émotions et de l'âme. Sauf que finalement, petit à petit et plus les épisodes avance on commence à voir que les robots sont aussi doués d'un coeur et qu'en plus de pouvoir penser par eux mêmes, arrivent aussi à tomber amoureux entre eux voire même d'êtres humains comme le cas de la femme de Roger évidemment. Inger, avocate, va défendre le cas de Leo avant que ce dernier soit refermer indéfiniment. J'ai un soucis avec cette intrigue car j'adore Leo (mes critiques précédents en témoignent) et j'ai envie de le voir évoluer dans notre monde tout en évitant cette torture qu'on lui inflige car cela ne mène pas à grand chose pour le moment. Je pense que le prochain épisode devrait répondre à nos questions puisque Inger ne semble pas prête à abandonner comme ça son poulain et moi je dis : encore heureux. Car Akta Manniskor est bien plus intéressante quand elle s'attache aux histoires des personnages.

Dans un autre registre, Inger doit faire face à la violence naissante de son fils qui va battre un ado. Ce dernier a en effet mis une vidéo sur internet de lui et de ses copains entrain de faire du mal à Anita (en gros, en tentant de la violer quoi). Le jeune garçon est passé par là, et a réussi à la sauver au bon moment. Bizarrement, cette histoire était bien mieux traitée que je ne l'aurais pensée même si j'espère qu'il y aura une suite entre les deux ados. Pas spécialement de se frapper entre eux, mais peut être de poser une réflexion sur le fait qu'ils sont tous les deux violents et qu'ils peuvent réfléchir ensemble à un moyen d'assouvir cette violence. Je pense que Akta Manniskor tente aussi de nous prouver que ces robots nous rendent violents tout en changeant notre quotidien. C'est le cas de Roger qui en plus de savoir sa femme sort avec un hubot et se fait déglinguer chaque nuit par cette machine, alors Roger pète un câble à son boulot à l'usine et va battre à mort un hubot. Il se fait bien évidement viré. Pendant ce temps on traite de sa relation avec notre blondinette de hubot ex flic maintenant. L'idée est intéressante là aussi, car cette dernière va apprendre que Roger est violent et qu'il pourrait donc lui faire de même non ?
vlcsnap-2012-03-04-20h03m04s180.pngLe nom de la série prend également un sens avec Roger et le nom qu'il donne à sa communauté de gens anti-hubot. Ils se nomment les "Akta Manniskor" autrement dit les "vrais humains". Là encore ce nom est très ambiguë et laisse penser que les hubots sont au même plan que nous, humains. Akta Manniskor traite toujours avec justesse de la peur de l'être humain de se faire maitrisé par la machine qu'il a créé lui même. J'ai par ailleurs bien aimé la petite histoire de Hans qui retrouve la femme qu'il avait rencontrer dans l'épisode précédent. Ils vont passés un bon moment tous les deux. Cela reste futile mais au moins le personnage se développe et la femme apparait elle aussi très étrange. Intéressant. Au final, ce nouvel épisode de Akta Manniskor est truffé de questions/réponses sur ce monde assez étrange dans lequel nous vivons (dans la série j'entends bien car ce n'est pas encore le cas de nos jours). Je reste cependant déçu du groupement dans le grenier, j'aurais pu croire qu'ils avaient un truc à faire mais si il faut attendre le dernier épisode de la saison pour que cela avance… c'est du pur gâchi.

Note : 8.5/10. En bref, un épisode qui fait une nouvelle fois réfléchir. Passionnant.

Commenter cet article