Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Critiques Séries : Almost Human. Saison 1. Episode 4. The Bends.

3 Décembre 2013 , Rédigé par delromainzika Publié dans #Critiques Séries

vlcsnap-2013-12-03-16h10m04s209.png

 

Almost Human // Saison 1. Episode 4. The Bends.


La meilleure chose dans Almost Human c’est bien évidemment que ses personnages principaux sont tous intéressants et attachants. On a tout de suite envie d’être leurs amis et de s’amuser avec eux. De plus, des acteurs comme Michael Ealy, Karl Urban et Mackenzie Crook je pense que l’on n’a pas trop à se plaindre. Ils s’amusent tous et du coup nous aussi sauf que bien évidemment cela cache en partie les petits problèmes de la série. Depuis le début, j’ai l’impression que tout ce qui tourne autour de ces trois personnages ne semble pas évoluer réellement. Certes il y a quelques ajouts mythologiques ici et là et J.H Wyman fait un très joli boulot du point de vue de l’évolution des cas de la semaine (qui sont de plus en plus sympathiques à mon goût) mais cela manque d’évolution de personnages. Ils ont beau faire le show, nous amuser, finalement le tout manque d’un ingrédient qui pourrait rendre tout cela encore plus efficace. Un lecteur m’a dit qu’il fallait laisser du temps à Almost Human car J.H Wyman prend son temps pour poser la mythologie de la série, comme dans Fringe. Sauf que dans Fringe la mythologie était déjà assez complexe dès le début avec énormément de ramifications et de choses à comprendre sur les personnages.

Pour ce qui est de Almost Human, la dynamique est assez simpliste. C’est peut-être aussi pour cela que FOX a fait confiance assez rapidement à la série en lui offrant une commande de 13 épisodes. Fringe n’a jamais été un immense succès d’audience (sauf durant sa première saison et encore, avec l’aide du bon vieux Dr House et accessoirement d’American Idol). Mais Almost Human reste une série de science-fiction intéressante et pas seulement pour ses personnages. Derrière les cas de la semaine se déguise bien souvent une réflexion un peu plus poussée sur le monde dans lequel la série nous plonge (que cela soit aussi bien la place des androïdes dans la société ou encore les enjeux de la société vis-à-vis de la technologie). C’est un peu trop en filigrane à mon goût alors qu’il s’agit de ce qu’il y a de plus intéressant dans cette série. Bien plus que la dynamique personnage (bien que celle-ci soit finalement le seul véritable attrait de Almost Human). Chaque semaine nous explorons donc quelque chose de nouveau. Si l’idée du trafic sexuel d’androïde était bonne, cette semaine c’était la drogue.
vlcsnap-2013-12-03-16h03m34s153.pngLà aussi en voilà une chose intéressante et intelligente. Contrairement à l’épisode précédent qui s’est concentré uniquement sur une histoire d’otages (qui met simplement en avant le fait que dans le futur les preneurs d’otages vont utiliser des technologies différentes). The Bends, qui donne son nom à l’épisode est aussi le nom de la drogue qui circule et qui est hautement addictive. Autrement dit c’est du crystal amélioré avec la technologie du futur. Cet épisode permet à Rudy d’être un peu plus mis en avant et je pense sérieusement que c’est amplement mérité. Le personnage nous démontre une fois de plus qu’il est quelqu’un d’intéressant et qu’au delà de ça, il peut faire évoluer Almost Human. Mais dans tout cela, qui reste honorable et agréable à suivre, j’aimerais bien que les scénaristes de la série nous montrent qu’ils savent où ils vont et comment ils comptent s’y rendre. C’est assez maigre pour le moment et c’est ce qu’il y a de plus dommageable. Surtout avec une série aussi ambitieuse que celle-ci.

Note : 6.5/10. En bref, un épisode efficace qui prouve que la série tend à évoluer mais pas suffisamment malheureusement.

Commenter cet article