Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Critiques Séries : Dexter. Saison 8. Episode 3. What's Eating Dexter Morgan ?

15 Juillet 2013 , Rédigé par delromainzika Publié dans #Critiques Séries

vlcsnap-2013-07-15-07h27m50s94.png

 

Dexter // Saison 8. Episode 3. What's Eating Dexter Morgan ?.


Cette saison de Dexter a changé quelque chose dans la série et tout cela vient de Evelyn Vogel. Plus l'on plonge dans la saison et plus ce personnage me fascine. Ce n'est pas uniquement parce que Charlotte Rampling l'incarne avec une dextérité absolument magique, mais aussi car ce personnage est fascinant en lui même. Il s'agit du premier personnage qui est capable de donner à Dexter ce dont il a réellement besoin. Au fond, Evelyn représente pour Dexter ce complexe d'Oedipe qu'il n'a jamais pu assouvir mais je pense également que Dexter pourrait être quelqu'un de différent de ce que la série tente de nous inculquer depuis le début. Dexter est un tueur c'est certain, mais un tueur qui a aussi une conscience. Evelyn aime Dexter comme une mère aime son fils et elle semble tout faire pour le protéger et lui offrir l'amour dont il a besoin. Elle ne cherche pas à excuser qui est réellement Dexter, bien au contraire pour elle il est parfait. Il représente un spécimen qu'elle a aidé à créer et je dois avouer que je trouve cela plus que fascinant.

Je reste cependant convaincu qu'Evelyn arrive presque trop tard dans la série (deux saisons trop tard pour être précis). La série s'est pendant quelques temps perdue dans des histoires pas très passionnantes (on aurait pu avoir en filigrane la quête de Laguerta dans une saison 6 et dernière pour la série). Mais cela ne s'est pas déroulé de cette façon. Vogel est donc quelqu'un de différent, qui en plus de comprendre Dexter va aussi lui prodiguer les conseils dont il a besoin. Dexter est quelqu'un qui s'est assumé tout seul pendant plusieurs années et qui a du protéger sa soeur de qui il est. Maintenant qu'elle sait qui il est, il pense qu'il est le responsable de la chute du personnage; Bien entendu c'est en grande partie vraie, mais Deb est aussi tombée amoureuse de son frère ce qui a bien évidemment créé une dynamique différente. Je trouve ça assez bien orchestré, surtout que Dexter cherche toujours un moyen de se sentir coupable pour ce que devienne les gens qu'il peut aimer dans sa vie alors qu'au fond le problème ce n'est pas nécessairement lui.
vlcsnap-2013-07-15-07h23m04s51.pngC'est en tout cas ce que Vogel veut qu'il comprenne et qu'il va petit à petit accepter (le fait qu'il laisse à Vogel le soin de s'occuper de Deb est déjà une preuve de l'abdication de Dexter face à celle qui représente la mère qu'il n'a jamais eu). Cependant, cet épisode pose également une question très intéressante. Deb a tué El Sapo et ce dernier répond au code de Harry. Mais Deb n'a pas de code dans le sens où elle a tué Laguerta. De plus, elle n'a pas tué El Sapo pour qu'il arrête de tuer, elle l'a seulement tué car il avait réussi à la battre. Je me demande comment peut encore évoluer Debra maintenant dans le sens où ce personnage est certainement l'un des plus fucked-up que j'ai pu voir dans une série ces dernières années. A l'instar de la saison 6, la prestation de l'actrice divise énormément les téléspectateurs. Sauf que personnellement, je la trouve radieuse dans le rôle de la femme qui est presque au bout du précipice.

Le climax de l'épisode est bien évidemment le moment où elle va débarquer à la Miami Metro afin de confesser qu'elle a tué Laguerta à Quinn. Elle et Quinn ont une relation différente de celle qu'elle peut avoir avec Dexter et en plus de ça, il ne représente pas un psychopathe. Bien au contraire. Certes Quinn a ses démons (et au fond Deb aime bien les hommes avec des maux), mais ce n'est pas quelqu'un de mal (dans le fond bien entendu). Le moment où elle confesse ce meurtre, personne n'arrive à la croire alors qu'au fond elle aurait peut être besoin d'avoir quelqu'un qui la croit. Je me demande comment tout cela va être géré par la suite dans la série mais en tout cas j'ai hâte de le découvrir. La série est devenue ce que j'attendais d'elle cette saison et pour le moment c'est un très beau sans faute même si du point de vue visuel, je préfère la réalisation déconcertante du premier épisode (mélange de old-school 70s avec quelque chose de plus moderne naviguant dans l'étrange). Par ailleurs, Dexter reste qui il est et il tout s'occuper de la liste des patients de Vogel.
vlcsnap-2013-07-15-07h35m16s202.pngA commencer par Brian Galuzzo, un vendeur de produits sportifs qui est en réalité un vrai cannibale. La rencontre entre les deux hommes était amusante, de même que celle de Dexter avec la cuisine de Brian. C'était assez rapide finalement dans cet épisode si riche en rebondissement. Mais aussi assez jouissif en soit. Que demander de plus finalement. Dexter est une série surprenante et elle ne cesse de me donner encore plus envie de la découvrir sur un nouvel angle à chaque fois, lui dire au revoir à la fin de cette saison sera surement l'une des choses les plus difficiles qu'il soit.

Note : 9/10. En bref, pour le moment on nage dans le sans faute.

Commenter cet article

Motheas 16/07/2013 03:40


Exellent article :)