Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Critiques Séries : Human Target. Saison 2. Episode 12.

3 Février 2011 , Rédigé par Ca Déborde de Potins, by delromainzika Publié dans #Critiques Séries

vlcsnap-2011-02-03-17h12m30s198.png

 

Human Target // Saison 2. Episode 12. The Trouble with Harry.


L'équipe vient en aide à une femme dont le mari promet la mort si elle parle des secrets de son mari armateur. Cette intrigue était plutôt sympa à suivre. Le divertissement était là et la mise en danger de Christopher Chance, malheureusement, je pense que les grosses ficelles de l'épisode m'on un peu empêcher de le prendre totalement en pleine tête. On est à un épisode de la fin de la saison et je pense qu'il aurait été temps de débuter la fin de l'enquête sur le mari de Mrs Pucci. Ca aurait pu être intéressant de commencer et terminer dans le dernier épisode (peut être de la série).
Ainsi, l'intrigue débute 48 heures plus tard avant de revenir dans le passé pour tout expliqué. Si une partie m'a plu c'est bien celle dans la maison de cet armateur. C'était marrant sur certains trucs et rythmé sur d'autre. Le bon cocktail bien servi. Car cependant j'ai trouvé la partie au bar ennuyante. De plus, faire revenir ce personnage qu'on avait vu au début de la saison et que Chance avait aidé, c'était pas la meilleure idée du monde. J'avais pas trop aimé ce personnage et le revoilà. C'est bête de gâcher des scènes.
Donc oui, le duo entre Chance et cet acteur dont j'ai oublié le nom c'était assez moyen. J'ai pas forcément trouvé l'intérêt d'un tel dispositif scénaristique mais qu'importe. On se concentre sur le moment le plus important, c'est à dire le coeur de l'épisode. Bien sûr, je reste pas totalement convaincu par l'intrigue mais j'ai cependant passé un bon moment avec mes personnages préférés. C'est peut être déjà le moment pour faire mon mea culpa et me dire que je veux bien une nouvelle saison de cette série d'action potache et prenante tel une tringle à rideaux.

Note : 6/10. En bref, un épisode moyen sauvé par un coeur sympa et fidèle à la série.

Commenter cet article