Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Critiques Séries : Ironside. Saison 1. Episode 2. Sleeping Dogs.

13 Octobre 2013 , Rédigé par delromainzika Publié dans #Critiques Séries

vlcsnap-2013-10-13-14h51m03s252.png

 

Ironside // Saison 1. Episode 2. Sleeping Dogs.


La mécanique de Ironside est assez proche de ce que l'on peut voir dans énormément de séries policières. Au fond ce n'est pas quelque chose qui me dérange étant donné que je suis biberonné à ce genre de séries depuis ma plus tendre enfance. De plus, Ironside a ajouté quelque chose d'intéressant à son histoire : des flashbacks sur le passé de son héros, le Det. Ironside. Blair Underwood incarne ce personnage plutôt correctement. Je ne suis pas un grand fan de l'acteur mais il parvient à rendre à César ce qui est à César ce qui n'est finalement pas plus mal. On a envie de croire à ce qui lui est arrivé. Les flashbacks se font cependant moins présents dans cet épisode même si l'on revient tranquillement sur la relation entre Gary et Robert, ces deux coéquipiers que l'accident de Robert va séparer. Je trouve que cela donne aussi un peu plus de consistance au récit bien que celui-ci manque énormément de choses. Je ne sais pas vraiment pourquoi NBC a commandé Ironside. Non pas que cela soit une mauvaise série policière mais simplement car il n'y a semble t-il aucune vraie valeur ajoutée. On n'a pas nécessairement envie de comprendre le pourquoi du comment et les cas de la semaine manquent d'entrain.

Le cas de "Sleeping Dogs" par exemple manquait d'un ingrédient essentiel : de nouveauté. Ce que beaucoup de séries policières ont compris ces dernières années c'est que les téléspectateurs ne viennent plus pour voir le meurtre et la manière dont il est résolu mais bel et bien pour un ensemble de choses et surtout de la fraicheur. On peut voir que la plupart des vieilles séries ne sont plus celles qui cartonnent quand des séries où la dynamique est différente émergent. Je pense à The Blacklist dernièrement mais aussi à Castle ou encore Person of Interest. Ce sont ces séries procédurales mais avec quelques éléments qui permettent au téléspectateur de se plonger dans des épisodes sans pour autant avoir l'impression d'avoir déjà vu cette histoire milles fois (et en mieux) ailleurs. Les Experts ne sait plus trop comment se renouveler ces derniers temps et peine à renouer avec les ficelles du métier quand une série comme SVU parvient à s'en sortir royalement malgré le fait qu'elle utilise très souvent le filon des viols et séquestrations. Bref, pour en revenir au cas de la semaine de Ironside, notre héros va enquêter sur le passé d'un des témoins de l'affaire pendant que Virgil et Teddy poursuivent le serial-killer.
vlcsnap-2013-10-13-14h31m47s220.pngAu premier abord il y a de quoi être plutôt séduit. Notamment cas le héros n'est pas nécessairement mis dans le feu de l'action mais se trouve à enquêter sur quelque chose de presque annexe à l'intrigue (même si cela a un lien). Sauf que voilà, Blair Underwood a beau y mettre du sien, on s'ennui terriblement et je ne sais pas du tout pourquoi. Car moi aussi j'ai mis de la bonne volonté, j'avais envie de trouver ce second épisode meilleur que le premier mais comme souvent, les pilotes sont énormément de poudre aux yeux et la suite s'évanouie dans la nature sans laisser de trace. Pour ce qui est de la quête au serial-killer, l'intrigue parvient à agiter quelque peu la mécanique et à donner à Virgil et Teddy l'occasion d'éviter de trop ronronner derrière leur bureau. Il y avait aussi une scène étrangement ridicule dans cet épisode quand une jeune femme demande à Ironside "Do I owe you money ?" et que ce dernier se retrouve face au petit ami de la jeune femme. On sent que Ironside veut avant tout prouver que le héros a beau être diminué, il sait aussi se mettre en danger. Un peu ridicule sur les bords. Dommage.

Note : 4/10. En bref, sans être totalement dénué d'intérêt, Ironside manque de nouveauté et de fraicheur. De plus, le héros semble perdu au milieu de sa propre mécanique. Dommage.

Commenter cet article