Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Critiques Séries : Kaboul Kitchen. Saison 2. Episodes 4, 5 et 6.

23 Janvier 2014 , Rédigé par delromainzika Publié dans #Critiques Séries

vlcsnap-2014-01-21-22h17m18s189.jpg

 

Kaboul Kitchen // Saison 2. Episodes 4, 5 et 6. Le mac de Kaboul / Tirez pas sur le barman / L’ex femme de ma vie.


Si la série nous avait introduit la dynamique américaine durant les trois premiers épisodes, cette semaine et plus particulièrement à la fin de « L’ex femme de ma vie » les choses vont changer alors que Jacky va devoir passer d’agent pour la CIA à agent double pour la France. Je trouve ça terriblement drôle dans le sens où cela prouve encore à quel point Jacky n’a pas fini d’être dans la mouise. Gilbert Melki est donc encore une fois au sommet de son art au travers de ces trois épisodes. Les affaires se compliquent forcément alors que la saison suit son cours et développe de nouvelles opportunités. Je ne m’attendais pas nécessairement à ce que ces trois épisodes soient aussi bons. Ils sont presque meilleurs que les trois premiers. Les trois premiers avaient un défi important à relever : nous remettre dans le bain d’une série que l’on a abandonné depuis plusieurs années. Car Canal + ne sait pas aller vite quand il s’agit de produire ses séries. Cela peut certes avoir ses atouts mais le pauvre téléspectateur a souvent une mémoire de poisson rouge. Du coup, la saison s’ouvrait de façon à nous remettre dans le bain tranquillement.

Le premier épisode n’était pas forcément ce que Kaboul Kitchen a fait de mieux, le second encore moins mais le troisième était une vraie petite pépite à certains moments. Du coup, j’avais hâte de découvrir ce qu’ils avaient encore en stock pour nous. Et quelle bonne surprise que de voir que « Le mac de Kaboul » ne change pas du tout l’esprit déjanté de cette série. La CIA est au coeur de cet épisode alors qu’elle utilise le Kaboul Kitchen pour ses opérations secrètes. Tout cela va mettre une fois de plus Jacky dans de bien mauvaises positions mais il ne peut rien dire, même pas se peindre auprès du Colonel, ce dernier étant à la botte de tous les gens qui peuvent lui donner de l’argent. La cupidité du personnage de Simon Abkarian me fascine. Ce personnage est jouissif et reprend clairement du poil de la bête avec ces trois épisodes. Si j’avais tendance à penser que la série perdait un peu de son piquant de ce point de vue là (les trois premiers épisodes se concentraient surtout sur Jacky et ses relations diverses avec les personnages de la série, notamment sa vie)…
vlcsnap-2014-01-21-22h58m18s211.jpg… maintenant les choses changent et le Colonel a une place bien différente. Tout cela nous imbrique rapidement dans des situations tordues, car la série est toujours prompt à cet humour qui fait son style et son efficacité. Par ailleurs, l’une des meilleures idées du troisième épisode est en train de faire son chemin. En effet, j’aime beaucoup le personnage de Lala. Cette dernière apporte la réponse féminine au personnage qu’est son père, le Colonel. C’est assez fascinant surtout que je ne m’attendais pas du tout à ce qu’elle évolue de la sorte. En tout cas, très bonne idée. Bien que j’aimerais que la série s’en serve un peu plus encore dans des situations différentes. Elle pourrait notamment trouver un moyen de se confronter à merveille avec Sophie. Surtout que le problème de Sophie c’est qu’à mes yeux elle ne sert à rien et elle a un vrai charisme d’huitre. L’actrice me rappelle toujours son horrible rôle de sourde dans le feuilleton de TF1 Seconde Chance et ce n’est pas très reluisant. Ce que je trouve par ailleurs dommage c’est de voir que Kaboul Kitchen n’a pas énormément de fans ou alors n’est pas suffisamment connue.

Elle mérite beaucoup plus de reconnaissance que beaucoup de comédies françaises (notamment Clem diffusé en face sur TF1 dont la saison 4 reste dans la lignée médiocre de ce que cette série a toujours su faire… pas grand chose). Pendant ce temps, dans « Tirez pas sur le barman », a force de trainer dans Kaboul, Damien finit par dénicher un véritable scoop. Ce scoop pourrait bien lui valoir tout un tas de bonnes choses mais aussi tout un tas de problèmes. Et enfin, « L’ex femme de ma vie » alors que l’ex femme de Jacky est de retour pour jouer un mauvais tour. Tout cela délivre d’ailleurs le meilleur épisode jusque là. Un épisode amusant et rythmé. Je me demande si les scénaristes ne se sont pas donner pour objectif de transformer le dernier épisode de chaque salve réellement drôle et marquant pour que l’on ait envie de revenir la semaine suivante. Enfin, c’est de cette façon que je le ressens et ce n’est pas une mauvaise idée. Bien au contraire. Du coup, difficile encore de ne pas succomber aux charmes ravageurs de cette petite comédie française originale qui ne se prend pas la tête et s’amuse comme il se doit.

Note : 6/10, 6.5/10 et 7.5/10. En bref, trois épisodes différents mais efficaces comme il se doit.

Commenter cet article