Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Critiques Séries : Marvel's Agents of S.H.I.E.L.D. Saison 1. Episode 22.

16 Mai 2014 , Rédigé par delromainzika Publié dans #Crit. Sér. : Agents of S.H.I.E.L.D.

vlcsnap-2014-05-16-01h30m29s216.jpg

 

Marvel’s Agents of S.H.I.E.L.D. // Saison 1. Episode 22. The Beginning of the End.
SEASON FINALE


Après nous avoir offert quelques très bons épisodes en cette fin de saison, Agents of S.H.I.E.L.D. retombe plus ou moins le soufflé dans ce dernier épisode. Cette première saison s’achève de façon légèrement décevante car tout n’est pas révélé malheureusement et qu’il manque donc tout un tas de choses comme le projet T.A.H.I.T.I. bien entendu. De plus, il y a tout un tas de choses qui avancent de façon bien plus facile. On a donc l’impression de voir un épisode qui ne cherche pas à surprendre les téléspectateurs. C’est facile pour eux de faire fonctionner ce dernier épisode sur la présence de Samuel L. Jackson. Ce dernier est plus présent que lors de sa précédente apparition dans la série mais cela ne veut pas pour autant dire qu’il était réellement au rendez-vous. Je dois avouer que j’aurais tellement aimé que les scénaristes creusent un peu plus le reste et peut-être qu’ils évitent de sauver Leo et Jemma. Ce sont les deux personnages que je ne peux pas m’encadrer dans cette série et qu’est-ce qu’elle fait, elle leur laisse l’occasion de revenir la saison prochaine. Dammit comme dirait un certain héros sur une autre chaîne de télévision. Cet épisode est avant tout un moyen pour Agents of S.H.I.E.L.D. de donner les clés du S.H.I.E.L.D. à Coulson.

En effet, Nick Fury ne se sent pas reconstruire l’organisation et il laisse donc la clé à Coulson pour ce faire. Ce dernier va devoir faire les choses de façon intelligente c’est sûr et j’espère sincèrement que les scénaristes vont réellement bien s’y prendre même si j’ai peur qu’ils ne sachent pas trop comment s’y prendre. Ce dernier épisode n’était pas totalement raté mais disons qu’il ne va pas nécessairement là où j’ai envie que la série aille. Le manque cruel de surprises est l’une des raisons du problème de « The Beginning of the End ». Je pense par exemple à John Garrett. On nous a révélé qu’il était le premier Deathlok mais j’ai comme l’impression que Agents of S.H.I.E.L.D. ne cherche pas à capitaliser sur cette révélation. Certes, Garrett est très vilain et Grant commence à montrer à quel point il ne partage pas ce point de vue (c’est tout de même sacrément crétin alors que la série a plus ou moins tout fait pour le transformer en méchant). Cet épisode fait la grossière erreur de se concentrer sur les personnages et les relations plus ou moins romancées qu’ils peuvent entretenir les uns avec les autres. Skye fait remonter ses sentiments pour Grant, et vice-versa. C’est la même chose avec Leo et Jemma.
vlcsnap-2014-05-16-01h36m24s176.jpgD’ailleurs, les scènes avec ces deux personnages sont parmi les plus ennuyeuses que j’ai pu voir dans la série. Je n’attendais pas nécessairement grand chose de la part de Agents of S.H.I.E.L.D. mais franchement, j’aurais bien aimé que celle-ci creuse un peu plus loin. Pas autour de Leo et Jemma, mais autour du reste et de la mythologie de la série qui a l’air de passer au second plan et c’est légèrement regrettable. Je sais que j’ai trouvé cet épisode décevant mais c’est uniquement car Agents of S.H.I.E.L.D. a créé des attentes ces derniers temps. Cet épisode est tout de même bien meilleur que ce que la série avait l’habitude de nous offrir au début de la saison. Mais voilà, c’est pas suffisamment bien construit et puis par moment on a l’impression qu’ils sont drôlement fainéants tout de même. Agents of S.H.I.E.L.D. a de l’or entre les mains avec Hydra mais ce dont je me rends finalement compte c’est que ce n’est pas toujours suffisant pour faire un bon épisode non plus. La série a aussi besoin d’accentuer son côté sombre et sa violence. Après tout, Arrow a réussi a faire quelque chose de très violent mais très soigné d’un point de vue de l’écriture (même si c’est une pâle copie de The Dark Knight Rises).

Je pense que contrairement à Arrow qui gagne énormément de temps dans ses scènes d’action, Agents of S.H.I.E.L.D. ne nous en propose pas vraiment. Elle cherche l’épique (le côté chevaleresque de Samuel L. Jackson qui sauve de sa main Jemma et Leo) mais cela ne fonctionne pas. Elle cherche la surprise mais cela ne fonctionne pas totalement non plus et puis elle cherche à se reposer sur ses lauriers. Après avoir vu que les téléspectateurs étaient très heureux des résultats, on se rend finalement compte que ce n’est pas toujours ça. Heureusement qu’il est là pour apporter un peu d’humour. Car justement, l’humour a toujours été plus ou moins un atout dans Agents of S.H.I.E.L.D. et cet épisode en fait plutôt bon usage. Je ne vais donc pas trop me plaindre pour le coup. Finalement, ce season finale n’avait pas vraiment l’allure d’un season finale. Le contenu venait à manquer pendant que les personnages étaient tous coincés à droite et à gauche dans des histoires plus romancées qu’autre chose.

Note : 5/10. En bref, un season finale qui aurait pu être largement plus efficace. Dommage.

Commenter cet article