Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Critiques Séries : Shameless US. Saison 4. Episode 1. Simple Pleasures.

17 Janvier 2014 , Rédigé par delromainzika Publié dans #Critiques Séries

vlcsnap-2014-01-07-00h16m25s226.jpg

 

Shameless US // Saison 4. Episode 1. Simple Pleasures.


Le moins que l’on puisse dire c’est que la famille Gallagher m’a réellement manqué. Disons que cette famille déglinguée a toujours été jouissive à mes yeux et elle nous le prouve encore une fois avec ce nouvel épisode. Comment mieux ouvrir une saison qu’en faisait les choses tranquillement et en prenant le soin de rester dans la continuité de ce qu’elle avait pu faire auparavant. Dans ce nouvel épisode nous avons tout d’abord droit au grand retour de Frank. Ce dernier, qui avait complètement disparu, va réapparaitre mystérieusement et tout cela va bien évidemment permettre de retrouver le personnage dans une toute nouvelle configuration. Il ne peut plus boire mais il n’est pas à court d’idées pour ingurgiter sa dose d’alcool quotidienne. Il va notamment passer par… ses fesses. J’ai trouvé l’idée assez jouissive mais je me demande ce que nous prépare Carl. Le cliffangher de fin de l’épisode avec son pot de vaseline et son regard malicieux me laisse à penser qu’il risque bien de devenir un peu comme son père et notamment pour ce qui est du sexe. Enfin, reste à voir comment cela va être traité.

J’ai trouvé assez astucieux le fait que Shameless tente de créer des liens entre Frank et son fils Carl. Ce n’est pas la première fois que la série tente de créer des liens entre Frank et l’un de ses enfants (on avait déjà pu le voir avec Debbie plus tôt dans la série). Et justement, Debbie s’est trouvée un jeune homme très bien en apparence mais surtout plus vieux que son âge. Je me demande ce que cela va devenir, surtout quand il va apprendre l’âge de la jeune fille et puis quand ils vont commencer à se fréquenter un peu plus. Je suppose que cela pourrait à la fois permettre à Debbie de grandir mais aussi lui permettre d’apprendre une leçon. Mais j’ai aussi envie de la voir heureuse. La pauvre mérite bien ça après avoir vécu tout ce qu’elle a pu vivre à cause de son père et accessoirement de sa famille. Shameless cherche donc à donner de l’importance à ses personnages que l’on ne voit pas forcément tout le temps et je trouve ça astucieux. Pendant ce temps, Veronica doit dire à Kevin qu’elle est enceinte sauf que ce n’est pas aussi simple qu’elle le veut. Surtout quand il y a deux enfants en route.
vlcsnap-2014-01-07-00h12m34s218.jpgBien que cela ne soit pas nouveau pour nous, c’est nouveau pour Kevin. L’épisode prend son temps afin de faire la grande révélation à son issue. Je ne sais pas si c’était une bonne idée de nous faire patienter autour des doutes de Veronica. Mais j’aime tellement l’amitié entre Veronica et Fiona que finalement cela permet aussi de donner quelques petites scènes entre ces deux personnages et je ne vais pas cracher dessus. Je trouve également assez drôle la relation entre Veronica et Kevin, bien que pas aussi drôle que l’an dernier. Même si le commentaire de Veronica sur l’enfant que sa mère attend et la place de cette dernière dans leur vie est toujours aussi drôle. La série n’oublie pas non plus Fiona. Cette dernière commence à reprendre sa vie en main sur tous les points de vue et notamment amoureux alors qu’elle fait une rencontre sympathique. Sauf que l’on ne peut pas dire que le garçon soit très bon au lit. Il ne semble savoir que prendre son pied mais pas à partager. La pauvre Fiona quand même. La scène était presque embarrassante pour elle mais je trouve son charmant garçon assez drôle derrière son innocence (et sa coupe de champagne).

Ian a disparu mais Lip est à l’université. Ce dernier avait décidé de se prendre en main à la fin de la saison précédente et il réussi plus ou moins à faire quelque chose même si pour le moment on ne peut pas dire qu’il soit au meilleur de sa forme. J’étais également heureux de retrouver Mickey. Ce dernier a besoin de son Ian et la scène où il tente de se branler était quand même grandiose. Notamment car on sent l’impact émotionnel qu’il y a derrière. C’était assez fort vous ne trouvez pas ? Bref, un solide retour pour cette famille déjantée. Il faut comme chaque année attendre quelques épisodes pour que les choses se corsent et deviennent beaucoup plus déplaisantes pour notre liquide lacrymal.

Note : 7/10. En bref, un épisode réussi pour Shameless.

Commenter cet article