Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Critiques Séries : Surviving Jack. Saison 1. Pilot.

28 Mars 2014 , Rédigé par delromainzika Publié dans #Surviving Jack

vlcsnap-2014-03-28-12h45m51s120.jpg

 

Surviving Jack // Saison 1. Episode 1. Pilot.


Après avoir officié dans des rôles assez sérieux, je ne savais pas trop quoi attendre de la part de Christopher Meloni dans une comédie. Pourtant, Surviving Jack nous offre ici une très bonne et belle mise en bouche. Faire une série qui se déroule dans les années 90, les premières années que j’ai vu grandir sous mes yeux, je dois avouer que cela ne pouvait que me faire plaisir. Si l’on aurait pu croire que Surviving Jack s’inscrit dans la continuité d’une The Goldbergs (également lancée cette année mais sur ABC), ce n’est pas vraiment le cas. Disons que cette comédie est drôle, acide et surtout drôle. J’ai beaucoup ri car l’alchimie entre Frankie et Jack est bel et bien là. Je ne m’y attendais pas nécessairement, surtout que c’est très difficile de choisir le bon casting dans une comédie. C’est d’ailleurs généralement ce qui fait tout. Ici c’est réussi et l’on a clairement envie d’en voir beaucoup plus. Créée par Justin Halpern (créateur de la très médiocre Shit My Dad Says) et Patrick Schumacker (co-créateur de Shit My Dad Says), Surviving Jack est certainement l’un des meilleurs pilotes de comédies de la saison après celui de Trophy Wife et de Brooklyn Nine-Nine.

C'est l'histoire d'un garçon qui devient un homme et d'un homme qui devient un père, à une époque où les règles pour devenir adulte n'étaient pas trouvables sur Google...
vlcsnap-2014-03-28-12h43m39s78.jpgJ’espère déjà que la comédie sera renouvelée et que FOX osera lui donner une chance car il y a de quoi faire. Ce premier épisode nous permet donc de suivre les aventures de Jack mais aussi de Frankie son fils. Entre les références aux années 90 (le fait que le porno n’existait pas sur Internet à l’époque par exemple) et blagues bien senties et pourtant classiques (l’histoire des préservatifs), le tout fonctionne. En jouant sur la nostalgie, la série parvient à atteindre des choses intéressantes et je ne m’y attendais pas du tout. Alors certes, Surviving Jack pourrait très bien être encore plus drôle et plus réussie mais il faut laisser le temps à la série de nous présenter ses personnages et le contexte dans lequel ils sont. Sans oublier ces deux impératifs, la série trouve le moyen de glisser quelques bonnes blagues et quelques bons sentiments père/fils à la fin histoire de nous câliner un peu. Car le but d’une comédie familiale de ce genre là c’est aussi de passer un peu de pommade dans les chaumières. Christopher Meloni est clairement la grande surprise dans les comédies cette saison. Il est bluffant et hilarant.

C’est lui qui donne le rythme de ce premier épisode, toujours là pour humilier ou reprendre son fils. De même quand il se fait avoir par sa fille et son petit ami. D’ailleurs, j’aime bien l’histoire de la fille et de son petit ami légèrement crétin. Et puis il y a Connor Buckley, inconnu au bataillon (si ce n’est un micro rôle dans la très mauvais Deception l’an dernier) qui, sans être exceptionnel, trouve un moyen d’être en accord parfait avec le reste du casting. Je n’oublie pas non plus Rachael Harris (Suits) dans le rôle de la mère. Succulent. Finalement, ce premier épisode de Surviving Jack est réjouissant comme tout et donne envie d’en voir plus. C’est une bonne surprise car je dois avouer que j’avais un peu perdu espoir tant FOX avait repoussé le lancement. Mais en lui donnant du post-American Idol, j’espère qu’elle aura au moins une chance de réaliser des scores suffisamment corrects pour que tout le monde soit heureux. Le téléspectateur également. Et moi de mon côté j’espère aussi que le tout va prendre une forme encore plus épique par la suite.

Note : 7.5/10. En bref, solide premier épisode pour bonne comédie.

Commenter cet article

cyril 28/03/2014 13:54


Je viens juste de le finir. Ca se regarde mais dans le même genre je préfère largement THE GOLDBERGS. Je regarderais 1 ou 2 épisodes pour lui donner une chance