Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Critiques Séries : The Office. Saison 2. Partie 1. BILAN

30 Janvier 2011 , Rédigé par Ca Déborde de Potins, by delromainzika Publié dans #Critiques Séries

the-office-season-2.jpg

 

The Office // Saison 2. Episodes 1 à 12 (Partie 1).

BILAN


Vous savez quoi ? J'avais pas envie d'écrire ce bilan. Dans la lancée j'ai vu 12 épisodes de The Office aujourd'hui. Oui, 12. Le pire ? Je voulais plus m'arrêter. Je vous jure, je suis maintenant pris de la The Office addiction, celle qui pourrait me clouer à mon canapé pendant des heures et penser que je pourrais un jour aller à Scranton rencontrer cette bande de déjantés. En fait, je suis sûr que j'aurais ma place là bas, vu que je suis tellement bon public et que les blagues, j'adore. J'ai passé mon après midi avec mes DVD de la saison 2, à chercher des vidéos de passages sur Youtube, des chansons dont "Ryan Started the Fire" que j'ai directement downloadé pour la mettre dans mon recueil iTunes. Je suis un vrai fou.
Mais voilà, c'est là que le mot sitcom prend tout son sens. En effet, The Office ce n'est même pas une série comédie c'est une vraie sitcom. Pour décortiqué, c'est une contraction de situation comedy. Et dans The Office c'est plein de petites scènes marrantes qui font que ça fait mouche. Les scénaristes arrivent a leurs donner une logique imparable. Je repense notamment aux pré-génériques comme le coup de fils de Michael au bureau dans l'épisode 12 ou encore le coup des affaires de Dwight dans le distributeur. C'est ce genre de petits trucs qui font que c'est totalement parfait. Et je ne parle pas du casting.
Oui, le casting. C'est un casting parfait. Rien que Steve Carrell justifie de regarder cette série. Dans le personnage de Michael Scott il est hilarant et bluffant. Entre ses petites mimiques et ses moments de speed où il va presque insulté de façon rapide et dans sa barbe les gens. Je l'adore. Il mériterait également à lui seul un livre de citation. En voici quelques unes bien trouvées :
Michael - "I am Chandler... annnnnd Joey. And Pam is Rachel, And Dwight is Kramer"
Michael - "You're talking to me ? You're talking to me ?. Raging Bull. Pacino"
Michael - "I'm promoting you to regional assistant manager to regional assistant manager"
"You need to do something about your coffee breath"
Et puis il y a bien sûr le scénario de son film où il se prend pour un agent du FBI. C'est tellement énorme. Entre les employés qui découvre le truc et Michael qui va jouer avec des faux flingues (fait avec ses mains forcément) dans une sorte de groupe. C'était génial. Sa relation avec Jan était aussi intéressante sous ses faux airs soudoyeurs. Je trouve que c'est parfait.

the_office_nbc_tv_show_image_steve_carrol_as_michael_scott_.jpgEnsuite il y a forcément les autres et notamment Jim et Pam. C'est deux là, on voit qu'ils se mangent du regard. On m'avait parler avant que je vois les épisodes d'une petite scène presque insignifiante sur "Sing" de Travis et finalement, c'était si mignon qu'on a envie de prendre les deux dans nos bras pour leur faire de gros câlins. Mais ce qui est tout aussi complice, ce n'est pas la fleur d'amour qui naît entre eux mais c'est aussi leur complicité dans des faits au bureau. Ils complotes toujours dans le dos de Dwight pour lui faites mauvaises blagues. C'est tout simplement génial. Je repense par exemple au bureau de Dwight dans les toilettes. C'était totalement tordu comme idée, mais j'en ai bien rigolé pendant quelques minutes, trouvant le truc si décalé qu'aberrant.
Je vais également vous parler de Dwight. En effet, ce personnage c'est celui qui a toujours voulu être reconnu pour ses actions. J'aime bien comment il évolue. C'est parfois loufoque et parfois triste de ce dire que ce gars au final, il est seul au monde et seulement son travail et la reconnaissance de celui ci compte (il travaille même les vacances et la scène où il l'annonce était tellement condescendante que j'ai trouvé ça génial). Il y aussi Ryan, l'intérimaire que Michael prend volontairement pour son valet. Le coup des coups de téléphone c'était magnifique "Ryan, it's me, I'm Michael Jackson… in Wonderland". Je crois que j'ai tellement rigolé que je me souviens même plus d'où j'ai rigolé des fois. Comme un trou noir après une bonne cuite.
Au final, ces douze nouveaux épisodes m'ont donner une frénésie de The Office. Je n'ai plus envie de les quittés sauf que je vais le faire et me donner rendez-vous à moi même dimanche prochain pour voir la fin de la saison 2 et 10 nouveaux épisodes (oui, nouveaux pour moi).

Note : 8.5/10. En bref, derrière une main scénaristique parfaite et un casting du tonnerre, voilà une sitcom qui faut voir d'urgence. Je la découvre seulement maintenant, j'en ai honte, mais je suis accro et j'ai qu'une hâte : voir la suite.

Commenter cet article

Jean pierre 30/01/2011 23:28



Ce qui est vraiment top , c'est que des le pilot ( de memoire , lepisode avec Mr Brown et le fameux jeux de mot ) on rentre totalement dans l'esprit de la Sitcom , avec le caractere de Michael
Scott totalement mis en avant ( meme si on finit par s'attacher a lui tellement il a un bon fond ) et le fil rouge qui s'installe pour les 3 1eres saisons entre Pam et Jim . On a a chaque fois ,
la petite pastille de debut d'episode ou Jim se moque de Dwight ( je me rappelle de ce fameux episode ou Jim est deguis en Dwight et l'imite , javais pissé de rire. J'ai du regarder les 2 1eres
saisons 3 fois tellement j'avais adoré  ( j'avais fait de meme avec "Arrested development" qui pour moi est LA sitcom avec Friends  , mais juste derriere , les 2 1eres saisons de The
Office"



thomas 30/01/2011 21:27



Alors voila, comme toi pour cette review, je ne sais pas quoi écrire comme commentaire! Mais je dois le faire sinon tu va -encore- m'en vouloir! Bref. Tout est bon dans cette série, c'est à
la fois drôle et irrévérencieuse, je suis donc content que est devenu (presque) aussi accro à The Office que je peu l'être!... Et hate de découvrir la review des 10 prochains épisodes! :D