Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Desperate Housewives Chronicle : Episode 16. The Chase.

3 Mars 2010 , Rédigé par Ca Deborde De Potins ! Publié dans #Desperate Housewives Chronicle

Desperate-Housewives-6x16-The-Chase-Stils-desperate-housewi.jpg
Desperate Housewives // Saison 6. Episode 16. The Chase.

Voilà, nouvel épisode de Desperate Housewives sans grande pause de diffusion gruyère cette fois même si pas d'épisode la semaine prochaine faute d'Oscars. Lets get it started...

La semaine dernière on avait droit à un épisode spécial sur la stripteaseuse Robin et là, c'était le retour des intrigues décousues mais bien sympathique. En effet, j'ai trouvé cet épisode le plus sympathique de la saison, pas le meilleur, mais le plus sympathique, une autre catégorie de classement.
Pour Gaby. Gaby doit s'éloigner de la maison alors que Celia est atteinte de la varicelle. Tout démarre de façon très drôle car j'adore Juanita quand elle fait une tête de 10 pieds de long car elle veut de la viande et surtout du bacon ou du jambon et pas de céréales pour son petit déjeuner. Bien drôle et sympa mais c'est après que cela devient intéressant. Enfin, on retrouvait Bob et Lee dans des aventures importantes. Cette fois, Gaby loge chez eux et redécouvre les joies de la vie sans enfants. Certes, la petite morale faite sur la chance d'avoir des enfants à la fin de l'épisode ne m'a pas réjouie au plus haut point mais cette petite aventure et une sorte de come back de l'ancienne Gaby, celle des premières saisons qui aime boire des Cosmo et se pavaner ou faire la fête. J'ai adorer. Surtout que son charme drôle était de retour. Ouf !
Pour Lynette. On s'intéresse enfin à Penny dans ce nouvel épisode. Enfin ? Oui ! C'était son anniversaire. Cependant, les parents ont oubliés. Ils tentent de se racheter et leurs manières mais Lynette est confuse et n'arrive plus à rien. Entre le gâteau, ... on ne sait plus trop quoi dire sinon que cette histoire n'est pas super, c'est dirons nous la petite tâche noir de l'épisode. Inintéressant, cette partie n'a pas titillée mes papilles et mes envies de plus de sa part. Dommage, on aurait pu avoir droit à un retour de la Lynette que j'aime bien, celle des débuts de la série, avec ses jumeaux qui n'en font qu'à leur tête.
Pour Susan. Dans cet épisode, Susan s'intéresse à Karen et son boyfriend. Elle complote avec Karen pour qu'ils se marient et s'engage pour la vie. Elle découvre vite le côté volage du futur mari de Karen. J'aime bien Karen mais quand elle était avec Lynette et qu'elle nous racontait ces histoires avec les jumeaux (je repense à cette histoire d'esquimaux si elle laissait Parker mettre une graine dans sa zezette pour reprendre ses mots) ou alors dans la saison 5 avec sa soeur où là aussi, j'adorais voir une Karen buvant de la bière, ... Là, elle est épanouie mais sans plus. Pour en revenir à Susan, le personnage est encore en dessous des espérances mais elle a réussit à me faire rire pour la seconde fois cette saison après l'épisode 15 où c'était son vrai come back. On la clotûre dans Wisteria Lane et c'est dommage. J'adorais la Susan qui pouvait avoir le Dr Ron, Ian, ... là elle est devenue femme rangée, c'est moins glamour.
Pour Bree. C'est l'intrigue la plus intriguante de l'épisode mais aussi pour moi la plus interessante car elle aura une suite dans les prochains épisodes (car si je devais me contenté d'un hypothétique mariage de Karen et son jule, ouais, bof quoi, pas de quoi faire trembler la planète DH). Bree marque le grand retour de Andrew dans la série et c'est encore une fois pour jouer les amants gay. Il a couché avec Ty, si je me souviens bien du nom de cet énergumène à la catastrophe dans le sang et c'est aussi l'arrivée de Sam Page. Hum... là, cela devient intéressant. Sam Page joue un rôle pour le moins intriguant qui réserve certainement du bon mais je pense avoir deviner la suite des aventures de ce personnage en un épisode, dommage que cela soit prévisible, à moins que je m'égare totalement et que l'histoire soit surprennante. Une prise d'otages ? Hum...
Enfin, Pour Katherine. Rien que le début quand elle se rêve avec Robin en sous vêtements et aguichante femme en robe de chambre rose bonbon, c'est pour bien débuter cet épisode qu'on nous sort le truc classique du sirop d'érable chaud, et tout le tralala. Drôle et funny, cette partie de l'épisode m'a séduit. Il faut dire que Robin (même si tout le monde n'est pas de mon avis) est drôle et j'adore. J'adore Julie Benz aussi et elle a du charme. Dommage que son personnage ne soit pas ou sera pas présent la saison prochain vu qu'elle est engagée dans un projet de sitcom très avancé : No Ordinary Family, également sur ABC.
Pour Angie. Rien de bien passionnant au tableau des Bolen. J'attends que Angie retourne à New York chercher son fils et qu'elle retrouve ce fameux Patrick.

Note : 9/10. En bref, DH au plus haut de sa forme pour cette saison, une aventure subtile mais bien sympathique pour l'épisode le plus sympathique de la saison.

Commenter cet article