Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Pourquoi Raising Hope est la meilleure comédie de l'année...

24 Novembre 2010 , Rédigé par Ca Déborde de Potins, by delromainzika Publié dans #Critiques Séries

Raising-Hope-Fox-commande-la-saison-complete_image_article_.jpg


Cette année a été un peu une sorte de non-réussite pour ce qui était censé être un retour de la comédie sur les networks. Parmi les séries lancées en septembre, qualité n'a pas forcément rimée avec succès d'audience.
Mike & Molly a réussi à s'imposer dès son lancement, et les scores sont stables depuis le début de cette série en forme de blagues de gros. Shit My Dad Says est stable en terme de créativité mais est de moins en moins suivie chaque semaine. Outsourced a ses détracteurs et ses partisans, mais la série est déplacée à 22h30 dès janvier. Enfin, Running Wilde est sur le point de disparaître de la grille de la FOX malgré la présence de Mitch Hurwitz et Will Arnett.
Seule une sitcom est restée forte aussi bien créativement qu'en terme d'audiences : Raising Hope sur la FOX. Greg Garcia, le créateur a réussi à créer une série qui semble à la fois satisfaire les gens qui recherchent une série avec un humour familier que les gens qui recherchent une sitcom avec une famille bizarre et chaleureuse, tout en gardant un esprit rythmé.
Voici donc quelques raisons du succès de cette série :
Les personnages ne sont pas des crétins. Bien sûr, la famille Chance n'a jamais vraiment été chanceuse depuis longtemps et ne sont pas les plus instruits du monde. Mais ils sont sincères dans leurs intentions. Burt Chance (Garret Dillahunt) peut avoir des idées sauvages mais il a réussi à se bâtir une entreprise d'aménagement paysager en difficulté, et Virginia Chance (Martha Plimpton) tente péniblement de gagner sa vie en faisant des ménages. Ils ont réussi à garder Maw Maw (Cloris Leachman) proche des personnages sans trop l'éloignée, et malgré le fait que Jimmy (Lucas Neff) ne peut pas vraiment recevoir de conseils de ses parents sur comment élevé un enfant, ils sont réussi à élever un gars qui est rapidement en train de devenir un bon père lui même.
Jimmy Chance s'affiche comme un père. La façon dont Greg Garcia a écrit son personnage principal, Jimmy Chance, a été la clé du succès de la série. Encore une fois, il n'est pas le gars le plus instruit de la planète, mais au lieu de faire de Jimmy un père qui n'a aucune idée de comment faire pour élever Hope et la mettre dans des situations dangereuses et absurdes, Garcia a fait de Jimmy quelqu'un de plus mature et responsable que ses parents. Par exemple, lorsque Hope a le nez qui coule, il a fait tout ce qu'il pouvait pour qu'elle soit assurée, quelque chose que Burt n'a jamais pu faire pour son fils ("I'll just ask the butler to get it out of our hot air balloon" dixit Burt à Jimmy quand il demande si c'est un luxe que d'avoir une assurance maladie).
Ainsi, Jimmy travaille au supermarché, il tente par tous les moyens de trouver une garderie pour Hope, il avertit ses parents quand ils font quelque chose de mauvais pour sa fille (comme lui donner un os pour jouer avec). Il ne peut pas être le meilleur papa du monde, mais jusqu'à présent, il est l'un des plus responsables à la télévision.

raising-hope__oPt.jpgLe "vont-ils/vont-ils pas" est un grand mystère pour le moment. Bien sûr, nous savons tous que Jimmy a le béguin pour sa collègue du supermarché aka Sabrina (Shannon Woodward), mais Garcia et ses auteurs semblent se contenter de laisser ces deux là au point où ils en sont pour le moment. Il y a des épisodes où l'on voit les deux personnages interagir seulement comme deux bons amis, comme quand elle a aidé Jimmy a remplir la demande pour une subvention afin que Hope puisse aller dans une bonne garderie. Woodward a apportée une touche d'intelligence et une certaine sensibilité à la série qui l'empêche d'être trop douce. Je suis heureux de voir son personnage se développe sans être coincé dans une sorte de "danse romantique" avec Jimmy.
Les chansons drôles de Kate Micucci. La première fois que la plupart des gens ont connus Micucci ce fût pour son rôle de Stephanie Gooch dans la saison 8 de Scrubs. Ce qui ressort d'elle, bien sûr, c'est quand elle chante à la guitare ou au ukulélé des chansons adorables et drôles. Elle joue le rôle d'une gardienne de bébé chiens nommée Shelley, et Garcia semble s'amuser à utiliser ses petites chansons au début de chaque épisode maintenant.
Martha Plimpton. Voir Plimpton dans le rôle d'une grand-mère, même une jeune, est déconcertant au premier abord. Elle a fait sa carrière en jouant la fille émouvante et troublée. Mais, comme Virginia, elle est ce qui est arrivé à cette âme troublée vingt ans plus tard. Plusieures actrices arriveraient à jouer Virginia avec moins de subtilité que Plimpton arrive à le faire. Oui, Virginia regrette d'être tombée enceinte quand elle encore adolescente, et elle demande constamment de pouvoir profiter de sa vie plus que ce qu'elle n'en fait actuellement.
Plimpton traduit aussi un sentiment de chaleur et de bienveillance que vous pourriez ne pas attendre au premier coup d'oeil mais elle aime toujours celui qui l'a mise enceinte et elle se soucie de son fils et de sa petite-fille. Comme Garcia l'a prouvé pendant My Name is Earl, les gens qui semblent perdus au premier abords sont de vrais personnes avec de la chaleur et de la compassion au fond d'eux. Virginia en est l'exemple parfait.
Cloris Leachman est utilisée avec parcimonie. Même si tout le monde adorerait voir plus de Cloris, Garcia a fait un bon travail en utilisant Maw Maw avec parcimonie dans la plupart des épisodes. Bien sûr, elle a encore la capacité d'être assez présente comme on a bien pu le voir dans "Blue Dots" mais il y a eu des épisodes entiers où nous l'avons seulement vu dans une ou deux scènes et pas tous (tel est le sort des "guest stars"... son contract n'est pas signé pour les 22 épisodes de la saison)

Commenter cet article

tao 24/11/2010 19:19



Raising hope fait encore plus fort car elle réussit à me réconcilier avec les sitcoms, genre qui d'habitude ne m'attire pas. Les gags sont drôles, les personnages à la fois loufoques et
émouvantes. Chaque épisode a de bonnes idées à mettre en images et est un vrai petit concentré de bonne humeur.