Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Critiques Séries : Ray Donovan. Saison 2. Episodes 5 et 6.

23 Août 2014 , Rédigé par delromainzika Publié dans #Ray Donovan

Critiques Séries : Ray Donovan. Saison 2. Episodes 5 et 6.

Ray Donovan // Saison 2. Episodes 5 et 6. Irish Spring / Viagra.


Dans Ray Donovan, je me demande qui des Donovan est la personne la plus dangereuse. En effet, quand je vois d’un peu plus près ce que la série tente de faire avec ses personnages, je dois avouer qu’il y a tout de même énormément de choses à faire avec Abby. Sa façon de s’énerver était tout de même brillante. Abby aimerait bien que cela se passe bien avec les nouveaux voisins dans « Irish Spring » sauf que cela ne va malheureusement pas se passer comme prévu. Le résultat est forcément au rendez-vous étant donné que Abby était vraiment au sommet de sa force. On ne pouvait pas demander mieux de la part de la série de toute façon. Mais les voisins ne sont pas dupes, ils savent très bien qui est réellement Ray. Sauf qu’ils veulent aider Abby et la convaincre de quitter son mari, car c’est mieux pour elle. Sauf que Abby aime Ray. Cela se voit, on le sait et je dois avouer que c’est assez drôle. Mais au delà de la relation entre Abby et les voisins ou encore Abby et Ray sans parler de Abby et Jim il y a quelque chose que j’aime beaucoup et qui fonctionne terriblement bien.

Abby - « I don't wanna go home. Can we go to a hotel and have sex? »

Mais Jim est quelqu’un de bien qui n’a pas envie de profiter des faiblesses d’Abbé. Cette dernière me plaît beaucoup plus cette année que l’an dernier. Il faut dire que Abby est un excellent personnage de ce que l’on peut voir au travers de l’intrigue de l’épisode et accessoirement de la saison. Depuis ses aventures sexuelles tumultueuses avec Ray, il y a quelque chose qui est en train de prendre de l’ampleur. Elle pourrait bien devenir la Victoria Principal du monde des Donovan, une femme forte capable de tout, voire de plus de choses que les hommes de la série. Notamment Mickey. Ce dernier ne sert pas à grand chose dans ces deux épisodes. Bien que cela soit drôle de voir Jon Voight sauter dans tous les sens dans la salle d’interrogatoire (certainement l’un des moments les plus drôles de la saison 2 de Ray Donovan) c’est pile poil ce que j’avais envie de voir, tout simplement. D’ailleurs, je pense que Jon Voight devrait passer le casting pour un troisième volet de la Planète des Singes, il serait parfait dans le rôle. D’un point de vue de Ray, ce dernier va découvrir des informations comprométantes sur Cochran alors que Mickey est interrogé. Cochran sait pertinemment que Ray est sur son dos et vice-versa.

Mais j’aime bien la façon dont tout cela se déroule. Surtout quand Ray parvient à insérer des images pédophiles dans l’ordinateur d’un juge fédéral. Ray est capable de tout et il sait comment faire pour bouger ses pions. C’est merveilleux car justement, Ray Donovan n’est pas une série qui semble rester sur ses lauriers et elle tente de faire tout évoluer dans une nouvelle direction. Par ailleurs, l’autre scène que j’ai beaucoup aimé dans cet épisode c’est celle du dîner final. C’était une façon d’être raccord avec le fait que Abby parlait de l’unité de la famille Donovan. De son côté, « Viagra » était légèrement différent. Ray tente toujours de faire tomber Cochran mais ce n’est pas aussi facile qu’il ne pourrait le penser. Surtout que Ray va avoir d’autres chats à fouetter. Je pense bien évidemment à celui de la maison qu’il ne peut finalement pas s’offrir ou encore toute l’histoire de Volcheck. Je sais bien qu’après l’épisode précédent, Ray Donovan se devait de faire un épisode un peu plus posé, mais cela ne veut pas pour autant dire qu’ils laissent tomber tout. Bien au contraire, la série cherche justement à relancer l’histoire dans une nouvelle direction.

Que cela soit du point de vue de Ray ou encore de Abby et de sa relation avec Jim. D’ailleurs, la relation va enfin prendre une tournure intéressante dans cet épisode. Je m’y attendais, surtout après l’issue de cette historie dans l’épisode précédent. Mais peu importe, c’est une opportunité comme une autre de voir d’autres choses dans cette série et c’est au fond ce dont j’avais besoin. Mickey de son côté va rencontrer les exécutifs de la Paramount. On ne peut pas dire pour le moment que cela soit l’intrigue qui me fait le plus rêver. De toute façon, Mickey est pour le moment plus ou moins en suspend. La saison préfère largement se concentrer sur la dynastie Donovan du point de vue de Ray et Abby. Même les enfants des deux ne sont pas aussi importants alors que l’an dernier des questions se posaient du point de vue du fils (la fille a eu sa place plus tôt). Par ailleurs, je me demande si je n’ai pas de la compassion pour Volcheck alors que ce dernier était filmé en pleins ébats sexuels avec les Cochran. La famille des Cochran est tout de même complètement givrée. Mais c’est aussi ce qui fait le charme de Ray Donovan. En tout cas, le pauvre Volcheck risque bien d’y passer lui aussi en même temps que Cochran, malheureusement.

Note : 7/10 et 6.5/10. En bref, du bon encore une fois pour Ray Donovan.

Critiques Séries : Ray Donovan. Saison 2. Episodes 5 et 6.

Commenter cet article