Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Critiques Séries : The Strain. Saison 1. Episode 8. Creatures of the Night.

3 Septembre 2014 , Rédigé par delromainzika Publié dans #The Strain

Critiques Séries : The Strain. Saison 1. Episode 8. Creatures of the Night.

The Strain // Saison 1. Episode 8. Creatures of the Night.


Si a ce moment de la saison l’intrigue devrait évoluer à la vitesse de la lumière, The Strain se laisse un peu de temps pour nous offrir un épisode de genre. En effet, dans cet épisode nous passons tout notre temps dans une station service alors que notre équipe de choc est prise au piège par les vampires qui sont simplement là pour eux et se venger. La série avait pris le temps de se concentrer sur diverses intrigues dans chaque nouvel épisode mais pour le coup, c’est seulement sur notre groupe de personnages et rien d’autre. C’est une bonne idée qui va permettre de venir à bout de certaines intrigues mais aussi de comprendre que même une petite coupure sur une joue peut nous infecter. Au premier abord Jim Kent pensait même être tiré d’affaire après que Goodweather et Nora lui ait retiré le petit vers qu’il avait dans la joue mais non, le vers avait déjà eu le temps de se reproduire et forcément, il est maintenant complètement contaminé. Si Goodweather a envie de croire qu’il est possible de la sauver, Jim Kent accepte son destin et donc de mourir. C’est quelque chose de terrible, réglé sans vergogne par un Vasiliy en pleine forme. D’ailleurs, ce dernier est certainement le penchant plus jeune d’Abraham et j’aime beaucoup.

Cet épisode est un condensé de film d’horreur. C’est particulièrement prenant dans le sens où tout débute comme si notre équipe était simplement en train de faire le plein. Mais rapidement les choses vont se gâter quand des « vampires » vont commencer à s’approcher. Par ailleurs, cet épisode est aussi certainement ce que The Strain a fait de plus proche de The Walking Dead. On retrouve donc ce que la série de AMC a déjà pu faire ailleurs (notamment dans la première saison quand notre petite équipe se retrouve coincée dans un magasin avec des zombies qui les attendent dehors). La façon dont cette histoire est gérée est très classique et il n’y a pas énormément de surprises mais je pense que la mort de Kent est déjà une grosse surprise en soi car je ne m’y attendais pas du tout. Je m’attendais à ce qu’à moment ou à un autre quelqu’un d’important trépasse, mais je dois avouer que cela arrive presque un peu trop tôt alors que Kent était justement quelqu’un que j’appréciais (malgré sa trahison). Chuck Hogan nous offre ici un épisode plein de moments d’action et d’horreur où le but n’est pas de faire évoluer l’histoire de la saison. Bien au contraire, sans compter que The Strain ne s’empêche pas non plus de nous rappeler les règles du jeu.

Cela permet aussi de mettre nos personnages en face de ce qu’ils pourraient voir dans les prochains épisodes. C’est un peu comme une sorte de préparation avant la grande échelle. Par ailleurs, notre équipe va également découvrir que les lampes à UV (qui permet de reproduire les rayons du soleil, que les vampires craignent) est le meilleure moyen de les éloigner. Mais les « vampires », bien que très mal en point sont intelligents. Ils n’ont pas le cerveau ramolli comme les zombies de The Walking Dead. Là ils sont capable de faire des choses : couper le courant, briser des vitres, etc. Tout est donc fait pour que l’on passe un très bon moment. On retrouve aussi Dutch Velders (incarnée par Ruta Gedmintas - Do No Harm -). Je ne sais pas ce qu’il fallait attendre d’elle mais bon, je suppose que l’on va devoir attendre le prochain épisode pour le savoir réellement. Cet épisode enchaîne donc plus ou moins les surprises et le tout fonctionne terriblement bien. Je suppose que le prochain épisode devrait faire évoluer de façon importante la suite de l’histoire de la série mais le pied que j’ai pris pendant cet épisode ne sera forcément pas partagé par tout le monde. Au fond « Creatures of the Night » était un épisode assez facile et simple de The Strain mais justement, c’est aussi ce qui rend le spectacle beaucoup plus divertissant derrière.

Note : 9/10. En bref, un mini film d’horreur réussi pour The Strain.

Critiques Séries : The Strain. Saison 1. Episode 8. Creatures of the Night.

Commenter cet article

Arnitorinque 04/09/2014 01:11

Superbe analyse , j'ai apprécié cet épisode !J'attends la suite avec impatience!Vivement dimanche (-;

Emyl 03/09/2014 18:43

J'ai trouvé cet épisode très bien, et les personnage sont enfin rassemblés! Bon ok pour la hackeuse, c'était un peu gros.

J'ai bien aimé la pression sur les perso coincés, et surtout l'évolution de la maladie. Cette épidémie se propage beaucoup plus vite que je l'aurai pensais! On est passé en quelques épisode de quelques attaques à un survival =D

4evaheroesf> un nanar? perso je l'ai j'avais comme ca, au contraire ;)

4evaheroesf 03/09/2014 14:34

Points positifs :
- De l'action.
- Abraham et Vasiliy.
- Jim est mort mais quand est-ce pour Eph et Nora ?
- Pour fuir comme ça, cette fille devrait jouer au foot ou au rugby !

Points négatifs :
- Un huit clos comme remplissage...
- La hackeuse là comme par hasard...
- On était censé ressentir quelque chose pour Jim ?

Bilan : The Strain n'assume pas son côté nanard et ça m'embête !
5/10