Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Critiques Séries : Sons of Anarchy. Saison 7. Episode 4. Poor Little Lambs.

1 Octobre 2014 , Rédigé par delromainzika Publié dans #Sons of Anarchy

Critiques Séries : Sons of Anarchy. Saison 7. Episode 4. Poor Little Lambs.

Sons of Anarchy // Saison 7. Episode 4. Poor Little Lambs.


Encore une fois, les choses vont partir dans tous les sens cette semaine dans Sons of Anarchy. Ce n’est pas non plus le meilleur épisode de la saison (le second était pour moi le plus réussi jusque là) mais il parvient malgré tout à nous offrir de nouvelles perspectives qui sont tout aussi intéressantes que ce que l’on a déjà pu voir précédemment. Cet épisode pose un peu mieux les bases de ce que la suite de la saison va être, surtout du point de vue de Nero ou encore la négociation d’un deal avec les Aryens afin de se séparer de la drogue qu’ils ont volé à Lin précédemment. Pour ce qui est de ce deal, je dois avouer que la tournure assez catastrophique des évènements va probablement donner l’occasion à notre shérif d’être encore un peu plus sur ses gardes et surtout de démontrer que sa place n’est pas celle d’une femme qui cherche à fermer les yeux sur ce qui se passe dans son comté et c’est une très bonne idée. Mais pour en revenir à l’épisode, l’une de mes scènes préférés est probablement celle du retour de Walton Goggins sous les traits de Venus Van Dam. C’est un personnage excentrique mais terriblement drôle, attachant et tout ce que cette série peut faire de merveilleux. L’acteur est en plus de ça réellement bon.

Cependant, je trouve dommage de ne pas avoir mis Venus un peu plus en avant alors que c’est un personnage emblématique de la série et que l’on arrive à un moment de la série où justement tout doit nous ramener plus ou moins à la fin mais aussi à de la nostalgie bien pensée. Venus aurait cependant mérité un traitement différent, peut-être plus subtile mais bon, on sait pertinemment que l’on n’est pas dans la saison qui doit être la plus subtile mais celle qui doit venir à bout de tout ce que la série a encore en suspend. Après tout, pourquoi pas, mais cela manque un peu. Heureusement que le casting fait son mieux pour être toujours au sommet de sa forme, que les nouveaux personnages (notamment la nouvelle shérif) et les autres prennent des chemins judicieux et réussis, etc. D’ailleurs, en parlant de la shérif Althea Jarry, je dois avouer que je ne m’attendais pas du tout à ce qu’elle s’imprègne de Charming dans ce sens là. Ses liens avec Chibs, avec le club, etc. tout ça est géré presque de façon si étrange que l’on ne peut qu’espérer un vrai retournement de situation d’ici la fin de la saison. On ne pouvait cependant pas demander mieux de la part de Sons of Anarchy que de nous emmener face aux personnages emblématiques de la série. Que cela soit les Aryens ou encore les Niners avec qui les Sons vont passer un peu de temps dans cet épisode.

Ils vont en effet les aider afin de retrouver une femme qui doit quelque chose à Marks. Kurt Sutter tente ici de jouer la carte de l’action sans être bourrine. Le but est de nous divertir avec des choses efficaces et des faces à faces que l’on se souvient déjà avoir vu précédemment dans la série. Cela manque aussi parfois de dramaturgie. Disons que dans une dernière saison on aurait pu attendre quelque chose de légèrement plus émotionnellement fort puisque la mort de Tara, sans être oubliée, est en train de passer au second plan et les associations de Jax et des Sons finissent par nous envoyer vers de nouvelles idées. Sons of Anarchy nous offre ici un épisode qui manque peut être de subtilité mais qui ne manque pas de retournements de situation et de scènes d’action assez efficaces dans leur genre. Le but est d’y aller sans regarder derrière ou à côté ce qui se passe. L’épisode oublie donc en partie les femmes de la série (celles sur qui le regard s’était posé avec l’épisode précédent). L’univers de Sons of Anarchy reprend donc petit à petit le dessus sur ce que la série a tenté de faire au début de la saison. J’attends maintenant un peu plus de la part de Gemma dont la part à jouer dans cette saison 7 est normalement importante mais qui ne se ressent pas forcément.

Note : 6.5/10. En bref, on attend toujours le sursaut malgré tout.

Critiques Séries : Sons of Anarchy. Saison 7. Episode 4. Poor Little Lambs.

Commenter cet article