Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Critiques Séries : Chicago Fire. Saison 3. Episodes 8 et 9.

29 Novembre 2014 , Rédigé par delromainzika Publié dans #Crit. Sér. : Chicago Fire

Critiques Séries : Chicago Fire. Saison 3. Episodes 8 et 9.

Chicago Fire // Saison 3. Episodes 8 et 9. Chopper / Arrest in Transit.


Chicago Fire n’a de cesse de ridiculiser le personnage de Severide cette année. Disons que ses intrigues sont tellement ennuyeuses et inutiles que forcément je ne peux qu’être complètement déçu. La série ne sait pas du tout comment se servir de ce personnage et son mariage est finalement une mauvaise idée. Après le cross-over dont l’introduction n’était pas très réussie dans Chicago Fire, ces deux épisodes prouvent surtout que la série a beau savoir quoi raconter, elle ne le fait pas toujours avec réussite. C’est pourquoi il faut que je vous parler de Severide dont la relation avec Brittany continue d’avoir ses moments de faiblesse. J’ai beau apprécier l’actrice et Brittany n’est pas quelqu’un de mauvais, mais la série ne sait pas quoi en faire. Le fait que l’on injecte de l’émotion dans leur relation ne permet pas vraiment d’utiliser au mieux ces deux là. Je pense au contraire que la série devrait continuer de jouer la carte du couple heureux étant donné qu’elle a tellement d’autres chats à fouetter ailleurs. Severide a un problème de toute façon avec les relations qu’il entretient avec les gens et ce n’est pas la première fois que la série le met dans une situation conflictuelle. Cela ne veut pas dire que le conflit est mauvais, notamment car le but est de nous fournir de l’émotion.

Sauf que je n’ai rien ressenti car je ne me suis pas encore attaché à Brittany, toujours dans l’ombre de Severide, et encore moins à ce couple qui, sans être étrange, manque encore d’intérêt pour le moment. Je me demande si au fond Chicago Fire n’aurait pas dû prendre le temps de nous présenter les deux tourtereaux, peut-être nous faire partager plus que ce que l’on a pu voir d’eux depuis le début de la saison. L’autre intrigue que je ne comprends pas vraiment c’est Cruz et sa fascination pour la Zumba. En effet, il donne des cours de Zumba maintenant et même si cela tend à prouver qu’il est heureux et qu’il semble avoir une passion qui lui plaît, je pense sincèrement que la série aurait dû faire les choses autrement. Le seul vrai moment intéressant c’est quand tout le monde débarque et que son secret est enfin découvert. Je ne vois pas en quoi cela devait être un secret mais bon, la Zumba n’est pas forcément ce qu’il y a de plus intéressant à mes yeux dans une série comme Chicago Fire. La série devrait plutôt se concentrer sur ses cas et les relations entretenues par ses personnages. Là, on n’a pas forcément la chance d’en découvrir beaucoup plus et cela me déçoit tout particulièrement.

Le plus intéressant dans « Chopper » c’est donc le cas de la semaine et le crash de cet hélicoptère qui donne l’occasion à de Chicago Fire de nous offrir quelque chose d’assez efficace. J’adore les cas quand ils sont aussi importants et qu’ils nous donnent l’impression que la série a les moyens de son ambition. Pour le coup, le cas prouve aussi que l’on peut encore voir des cas de grande envergure dans cette série. L’autre bon moment c’est celui où Brett se fait poursuivre en voiture. J’ai eu peur pour elle. Je m’attendais à ce que la série se sépare d’elle aussi rapidement et facilement. Après tout cela n’aurait pas été une mauvaise idée. J’ai beau apprécier Brett, je pense aussi que la série a besoin de se séparer régulièrement de personnages afin de se renouveler et d’éviter de nous donner l’impression qu’elle n’évolue pas. Car les personnages ont beau tous avoir des intrigues diverses et variées, il n’y a rien de mieux que de nouveaux personnages pour donner à une série un nouvel élan. Pour ce qui est de « Arrest in Transit », les choses sont légèrement différentes. L’épisode n’oublie pas pour autant Severide et Brittany dont la place est injustifiée. La série donne un peu trop d’importance à ces deux là, comme si c’était les deux personnages avec l’intrigue la plus importante et intéressante. Alors que personnellement je préfère largement ce qui se passe avec Brett, Mills ou encore Dawson.

Pour ces deux derniers, Mills et Dawson, c’est avant tout le travail. D’un côté pour le premier alors qu’il n’a pu sauver quelqu’un et se retrouve menacé de mort. D’un autre côté Dawson si se fait remonter les brettelles. Elle fait des erreurs qui pourrait lui coûter la vie à elle et à d’autre. Notamment quand elle décide de boucher une fuite sans avoir la tenue adéquate pour pratiquer ce genre de choses. Forcément que Casey a une place importante lui aussi aux côtés de Dawson car cette dernière ne peut pas faire d’erreur. Il a raison d’être ferme avec elle et je pense que Dawson peut le comprendre. Elle a fait une erreur et lui aussi car Boden veut s’assurer que Casey n’est pas trop laxiste avec l’une de ses « candidates » simplement car ils ont eu une aventure ensemble. J’ai trouvé assez cocasse toute l’histoire de Mouch. Cela n’a pas grand chose d’intriguant mais finalement c’est ce genre de petites choses qui font aussi la différence dans une telle série je trouve. Brett de son côté est quelqu’un qui est peut-être plus à fleur de peau que les autres. Je me demande si au fond ce n’est pas une façon de remplacer Shay qui était déjà quelqu’un d’un peu comme ça. Mais Brett n’est pas Shay et cela se voit. Cela fait plaisir à voir. Finalement, Chicago Fire prouve une fois de plus qu’elle a de belles choses à faire et qu’elle sait les raconter quand elle le veut bien.

Note : 4/10 et 6.5/10. En bref, deux épisodes très différents. D’un côté une réussite et de l’autre un petit pétard mouillé.

Critiques Séries : Chicago Fire. Saison 3. Episodes 8 et 9.

Commenter cet article