Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Critiques Séries : Resurrection. Saison 2. Episodes 12 et 13.

6 Février 2015 , Rédigé par delromainzika Publié dans #Resurrection

Critiques Séries : Resurrection. Saison 2. Episodes 12 et 13.

Resurrection // Saison 2. Episodes 12 et 13. Steal Away / Love is Return.
SERIES FINALE


Je pense que l’image finale du dernier épisode de la saison 2 de Resurrection nous donne un élément de réponse potentiel à ce qui se passe avec l’histoire des revenants. Si à l’issue de la saison 1 je pensais à une théorie extra-terrestre, je n’en suis pas aussi sûr avec cette saison 2 qui me donne l’impression que finalement l’explication est beaucoup plus religieuse où l’enfant né serait l’antéchrist. Cela semble assez logique et au fond, cela permet aussi de changer un peu la direction par rapport à Les Revenants (Canal +) dont le remake américain est attendu en mars prochain sur A&E. En tout cas, ces deux derniers épisodes rattrapent en partie les problèmes de la saison 2. Je dis bien en partie car cela reste encore assez bleu pour le moment. La série a fait des efforts, c’est certain, mais il manque malgré tout un petit quelque chose pour la transformer. Je pense que le problème dont souffre cette série c’est de ne pas toujours savoir quoi faire de tout le monde. Il y a des personnages intéressants mais tout le monde ne sert pas forcément à grand chose. « Steal Away » est donc là pour mettre en place la fin de la saison (ou de la série étant donné que les audiences sont bien trop catastrophiques pour nous permettre d’espérer en voir un peu plus mais ce n’est pas grave, Resurrection ne fait pas partie des séries qui vont me manquer).

Durant cette saison 2, la série a tout de même réussi à nous envoyer quelques bons épisodes ici et là, trouvant le moyen de se renouveler et de nous faire des propositions différentes de celles faites durant la première saison. Beaucoup de séries de ce genre là aurait poursuivi tête baissée les choses introduites dans la première saison sans jamais chercher à changer la direction prise au départ. Grâce à quelques très bons twists, la saison a su par moment nous faire sursauter et nous surprendre. Je vois ça comme un gage de qualité mais ce n’est pas vraiment ce sur quoi Resurrection s’est le plus attardé et ce qui lui réussi le mieux non plus. Car ce que j’apprécie dans Resurrection c’est quand elle génère des émotions et elle le fait plutôt bien quand elle veut nous émouvoir. Dans ces deux derniers épisodes les émotions manquent un peu alors que le principal souci des scénaristes c’est l’action et conclure une partie des intrigues lancées depuis le début de la saison. On a des relations qui arrive enfin à maturité, des personnages comme Margaret qui comprennent que leur camp n’est pas celui des méchants ou encore James qui a révélé qu’il était un personnage plus perspicace qu’autre chose.

Je m’attendais à ce que James soit un cinglé et finalement ce n’est pas du tout le cas. C’est simplement quelqu’un qui pense que l’antéchrist est en train de naître (sans que cela ne soit réellement explicité) et qui cherche donc à y mettre un terme. Il a peur que ce bébé soit le début de la fin du monde et je pense qu’il a raison. Si James est arrêté à temps et que le bébé peut donc naître sans trop de soucis, j’apprécie le fait qu’ils aient laissé une belle porte ouverte à une saison 3 qui pourrait ressemble à La Malédiction. J’aurais tellement adoré que cette série aille dans ce sens là mais de toute façon, on ne peut pas non plus trop lui en demander. Margaret de son côté est finalement quelqu’un qui peut devenir bon quand on a besoin d’elle et surtout quand cela compte réellement. Elle va tout d’un coup changer de camp et surtout nous prouver qu’elle a un coeur. Margaret était au début de la saison pour moi une sorte de méchante parfaite. L’actrice est tellement bonne dans le rôle de la méchante qu’il était dommage de gâcher cette opportunité. Mais la série a tricoté tout un tas de choses pas toujours très lisibles et / ou intéressantes par la suite.

Maintenant que tout est clair, forcément c’est un peu plus sympathique à mon goût. L’important de cet épisode est aussi de nous dire que finalement il n’y a pas que des revenants à Arcadia mais dans le reste du monde aussi. De partout des gens reviennent à la vie ce qui risque de causer à la fois des émeutes (imaginez tout d’un coup que des morts reviennent à la vie dans un monde déjà saturé dont les ressources s’épuisent à vu d’oeil…). Rachel a donc enfin eu son bébé et si l’on peut penser que c’est responsable de la pandémie de résurrections un peu partout dans le monde, je ne pense pas que cela soit lié dans le sens où bébé ou pas, je suis certain que cela aurait tout de même eu lieu. Maggie et Bellamy ont enfin pu prendre le temps de s’embrasser avant le grand moment d’action de la fin de la saison.

Note : 5.5/10 et 7/10. En bref, fin de saison réussie pour Resurrection. Fin de série sympathique mais pleine de question.

Commenter cet article