Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Critiques Séries : Chicago Fire. Saison 3. Episode 20. You Know Where to Find Me.

22 Avril 2015 , Rédigé par delromainzika Publié dans #Crit. Sér. : Chicago Fire

Critiques Séries : Chicago Fire. Saison 3. Episode 20. You Know Where to Find Me.

Chicago Fire // Saison 3. Episode 20. You Know Where to Find Me.


Il y a des départs que l’on peut ne pas comprendre et je pense que celui-ci en fait partie. En effet, bien que le départ de Mills ne soit pas aussi définitif que celui de Shay, je dois avouer que je suis déçu. Mills était mon personnage préféré de Chicago Fire et je me demande si au fond il sert encore à quelque chose que je regarde cette série. Ce départ est tout de même dramatique car il laisse aussi la série avec un membre en moins et un membre de taille, celui que j’appréciais le plus. Après avoir lu les réactions du showrunner de la série, on comprend qu’il n’est pas exclu à long terme de faire revenir Mills mais bon, pour le moment ce n’est pas à l’ordre du jour. Petit à petit, le casting de Chicago Fire perd des membres mais ils ne sont pas renouvelés de la meilleure façon qu’il soit. Cet épisode avait d’autant plus très bien commencé. En effet, au début de l’épisode Mills est au centre de l’épisode d’un point de vue personnel mais aussi professionnel alors qu’il réintègre les pompiers. Si sa famille est ce qui va le pousser à sauver le restaurant, ce n’est pas ce que pensent ses collègues qui ont envie qu’il reste à la caserne car il est parfait à la caserne et c’est quelque chose que je peux comprendre. Il va même avoir droit à son moment d’héroïsme dans l’épisode, histoire d’en rajouter une couche.

C’est drôle de voir à quel point Chicago Fire reste une série aussi proche de ses personnages car bien que Mills n’ait pas forcément eu l’occasion d’être mis en avant aussi souvent que je l’aurais souhaité, cet épisode sait nous rappeler qu’il est là, qu’il est quelqu’un d’intéressant et de brave, sur qui on peut compter et qui a choisi de sauver son prochain comme une vocation. Mais d’un autre côté, le fait qu’il choisisse sa famille plutôt que sa vocation est quelque chose que j’arrive à comprendre. C’est pile poil le personnage avec lequel on pouvait faire ça. En effet, Mills a évolué très étrangement au fil des saisons, passant de pompier à potentiel apprenti policier (il avait rempli un formulaire pour intégrer la police de Chicago, ce qui aurait pu être le point de départ du spin off mais la série n’a pas retenue cette solution), puis pompier à nouveau, puis cette année paramedic et enfin pompier dans cet épisode à nouveau. Mills n’a jamais été très sûr sauf qu’il voulait sauver son prochain ce qui fait de lui quelqu’un de touchant malgré ses errances professionnelles et ses vas-et-viens. Un élément m’a cependant un peu surpris à la fin de l’épisode et c’est le baiser échangé entre Mills et Dawson. C’est certes un baiser d’adieu mais au fond, ce n’était pas si innocent. Cela permet aussi de rappeler que les deux ont déjà batifolé ensemble et ce n’est pas si bête que ça.

En tout cas, Chicago Fire fait les choses de façon très étrange et je ne m’y attendais pas du tout. Cet épisode n’arrive même pas à l’issue de la saison, ce qui aurait probablement été plus logique. Je me demande donc de quoi sera fait le dernier épisode de la saison car je suis persuadé que Chicago Fire ne va pas aller dans la direction que l’on aurait probablement souhaité au premier abord. Quoi qu’il en soit, je suis content de voir que Mills a eu droit à un départ digne de ce nom. Ce n’est pas un petit départ de rien du tout, c’est les chandelles du début à la fin rien que pour lui entre sa famille de sang mais aussi sa famille de la caserne car oui, on peut dire que cette caserne c’est un peu comme une seconde famille. L’épisode ne se concentre pas sur grand chose d’autre, peut-être Casey et Dawson qui étaient drôle ensemble. L’histoire du t-shirt était drôle mais bon, je trouve que Chicago Fire a encore un peu de mal à gérer la suite de ces deux là. Les autres sont sur le cas de la semaine plus que dans leurs petites histoires personnelles (sauf vis-à-vis du départ de Mills qui va forcément faire beaucoup de bruit). Finalement, je me demande si cet épisode n’est pas un autre de ces épisodes où la série ne va pas dans le bon sens. Cette année a été laborieuse pour la série et je crois que cet épisode rappelle les erreurs commises. Dommage.

Note : 5/10. En bref, tendre départ.

Commenter cet article