Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Critique Ciné : Barely Lethal, tueurs en herbe

22 Juin 2015 , Rédigé par delromainzika Publié dans #Critique Ciné

Critique Ciné : Barely Lethal, tueurs en herbe

Barely Lethal // De Kyle Newman. Avec Hailee Steinfeld, Samuel L. Jackson et Jessica Alba.


Connu pour le très sympathique Fanboys, Kyle Newman aurait très bien pu nous offrir ici un film tout aussi amusant et délirant. Sauf que c’est malheureusement tout le contraire. Je me demande si au fond, le réalisateur ne devrait pas revenir aux clips musicaux (il est à l’origine du très sympathique Summertime Sadness de Lana Del Rey ou encore de Style de Taylor Swift) où il semble avoir un peu plus sa place. On se retrouve donc avec un film qui aurait toute sa place le vendredi soir sur Gulli. Ecrit par John d’Arco, qui en est ici à son premier long métrage, Barely Lethal est malheureusement un film qui n’a pas suffisamment d’ampleur. Les personnages enchaînent les cocasseries enfantines sans grand intérêt au milieu d’une intrigue qui n’arrive pas à décoller. Pourtant, au delà de tous les gros défauts de ce film, j’ai aussi retrouvé là dedans quelque chose que j’adorais quand j’étais enfant. J’adorais ces petits films d’action où des enfants pouvaient se transformer en espion ou en assassins (c’est pour cela que j’avais adoré les Totally Spies en dessin animé et tout un tas de films comme la saga des Code Banks et j’en passe). Il ne manquait plus qu’un casting adolescent efficace.

L'histoire de Megan, une jeune fille de 16 ans élevée dans un pensionnat formant les enfant à devenir assassins.

Au casting on se retrouve donc avec de jeunes actrices qui ne sont pas forcément de seconds couteaux (Hailee Steinfeld - Pitch Perfect 2, New York Melody -) mais disons qu’ils ne sont pas aidés. Moi qui m’attendais à ce que le film puisse au moins se sortir de son scénario vaseux grâce à son casting, je me suis bien trompé. En effet, il n’y a rien de bien efficace là dedans non plus. On se retrouve donc avec un film qui n’a pas vraiment d’ambition et qui n’a de cesse de nous offrir des moments assez douteux. Moi qui avait envie de m’amuser, je me suis terriblement ennuyé. Kyle Newman aurait pu donner à ce film un petit côté amusant et délirant, sauf que là aussi la mise en scène est assez creuse et ne sort pas le film de son ambiance de téléfilm pour enfants que l’on pourrait voir sur Gulli. Cela n’est pas toujours honteux ce genre de téléfilms mais Barely Lethal fait justement partie des mauvaises idées du genre. On a ici l’impression que le film veut jouer sur plusieurs registres à la fois sans jamais tomber juste. Jessica Alba est véritablement un second couteau dans le film tant son personnage est cliché et son interprétation oubliable. Il faut dire que le personnage n’a pas grand chose de nouveau à nous offrir non plus.

Même le pauvre Samuel L. Jackson continue de démontrer qu’il fait des choix de films toujours plus douteux. Je pense qu’il mériterait beaucoup mieux et notamment d’intégrer l’univers d’Agents of S.H.I.E.L.D. à plein temps. Je suis certain que les scénaristes de la série sauraient très bien quoi faire de lui. En prenant des tas de choses à des succès actuels : Kick-Ass, Kingsman, etc. Barely Lethal se transforme en marasme dont le scénario n’arrive jamais à se dépêtrer. Surtout que l’histoire de ce film (Megan qui a été kidnappée et qui parvient à s’échapper de cette prison dorée pour assassins) manque cruellement d’efficacité. Dès qu’une intrigue tente d’évoluer, c’est tout le contraire qui se passe, en grande partie à cause des clichés du genre. De plus, le film préfère passe du temps sur des thématiques très lycéennes et pas sur le monde de l’espionnage qu’il tente de dépeindre. Si seulement ce mélange des genres avait réussi à appuyer sur les bons boutons alors on aurait probablement réussi à avoir quelque chose d’un minimum potable. Une fois vu, ce film est à oublier. Seul les enfants pourraient être séduits.

Note : 2/10. En bref, raté.

Date de sortie : Directement en DVD

Commenter cet article