Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Critiques Séries : Rookie Blue. Saison 6. Episode 3.

11 Juin 2015 , Rédigé par delromainzika Publié dans #Rookie Blue

Critiques Séries : Rookie Blue. Saison 6. Episode 3.

Rookie Blue // Saison 6. Episode 3. Uprising.


J’ai donc compris la semaine dernière grâce à quelqu’un de bienveillant pourquoi Rookie Blue a eu une commande d’une saison 5 de 22 épisodes et pas de deux saisons de 13 épisodes. Et je comprends donc mieux pourquoi cette saison arrive aussi tard aussi. Quoi qu’il en soit, ce que j’ai trouvé encore une fois intéressant dans la façon dont Rookie Blue tente de faire évoluer son projet et son histoire c’est que le scénario parvient à suivre les personnages. Je me souviens encore de l’épisode 6.01, un épisode assez médiocre dans son ensemble, pas toujours très juste et surtout assez ennuyeux. Le suivant m’avait permis de retrouver le Rookie Blue que j’aime et j’en étais plus que ravi. Je me demande si au fond le but n’est pas aussi de donner à Andy l’occasion de nous surprendre et de la mettre toujours plus en danger. Dès qu’elle est émotionnellement fragile avec ce qui s’est déroulé ces derniers temps dans sa vie, alors si en plus on la secoue un peu trop au boulot, je me demande bien comment elle va terminer la saison. Je ne pense pas que cela puisse être bénéfique pour elle mais bon, la série tente encore une fois des intrigues policières différentes, surtout quand une émeute éclate dans une prison pour femme alors que Andy, Juliet, Nick et Gail sont là bas pour transférer des prisonnières.

C’est intéressant de voir Rookie Blue nous offrir une intrigue aussi prenante de par la tension que le scénario installe. Le seul problème que je peux trouver avec cet épisode c’est qu’au fond il n’y a pas grand chose de très nouveau. Je ne dis pas que c’est mauvais, juste que c’est une intrigue développée de façon très classique. Dès que le danger s’installe, c’est efficace et l’on passe d’agréables moments devant l’épisode. C’est d’ailleurs le genre de choses que j’aime dans cette série et je n’en attendais pas moins de sa part. Du coup, confiner tout le monde dans ce lieu a beau être une excellente idée, cela ne nous permet pas forcément de faire des choses complètement différentes. Coincer Andy est aussi un choix assez logique que l’on a déjà pu voir précédemment dans cette série. Il n’y a rien de très original là dedans et pourtant, Missy Peregrym est toujours le symbole de cette femme qui a beaucoup grandi au fil des années. Je me souviens encore du pilote de la série qui en faisait déjà une sorte d’héroïne mais ce n’est pas que ça non plus. Ce que j’ai cependant un peu de mal à comprendre c’est pourquoi cette saison semble donner autant de place à Andy alors que d’autres personnages attendent d’être mis en avant.

Heureusement d’ailleurs que cet épisode donne aussi une place à Sam. Ce dernier a besoin d’une intrigue de ce genre là afin de ne pas trop nous donner l’impression que Andy est l’héroïne. Il faut développer des personnages comme Dov, oublié de l’épisode, ou encore Gail que j’aime beaucoup et qui n’a malheureusement pas trop à faire dans cette histoire de prison (même si elle fait partie de l’équipe de base). Finalement, Rookie Blue parvient donc à faire des tas de choses assez médiocres mais aussi à nous embarquer dans des aventures toutes différentes afin de ne pas trop nous donner l’impression de nous ennuyer. Je ne sais pas trop ce que compte faire la série encore dans les épisodes à venir mais je ne pourrais pas en vouloir à la série de pas trop tenter de se renouveler. Il y a de toute façon un fil rouge (Andy et son petit ami, et le bébé de ce dernier) et puis c’est tout. Le reste passe plus ou moins à la trappe alors que la première partie de la saison avait justement su développer une solide intrigue autour de plusieurs personnages. Je crois que c’est la première saison de la série qui me donne l’impression de perdre l’unité de base. Rookie Blue est sensée être une sorte de Grey’s Anatomy policier.

Note : 6/10. En bref, grâce à une tension classique mais efficace, l’épisode séduit, cependant attention à ne pas tomber dans les facilités du genre.

Commenter cet article

Lynette 30/06/2015 16:39

Je suis d'accord avec le fait que vous mentionnez, à savoir qu'Andy a une place à part ( trop importante ?), elle est indéniablement l'héroïne de la série mais je trouve aussi que du coup, le développement des autres personnages est moins exploité et c'est bien dommage. Quant à Dov ( qui au passage est également mon personnage préféré, avec Gail), son manque de présence à l'écran dans cet épisode peut certainement s'expliquer par le fait que Gregory Smith a réalisé cet épisode ( il en a réalisé 5 au total pour Rookie Blue).

delromainzika 01/07/2015 22:20

Pourtant, il est assez présent dans un autre épisode qu'il a réalisé récemment