Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Critiques Séries : Major Crimes. Saison 4. Episode 3. Open Line.

16 Juillet 2015 , Rédigé par delromainzika Publié dans #Major Crimes

Critiques Séries : Major Crimes. Saison 4. Episode 3. Open Line.

Major Crimes // Saison 4. Episode 3. Open Line.


Encore une fois, Major Crimes donne la part belle à d’autres personnages que Sharon et Rusty et une fois de plus c’est réussi. Je pense que cette saison 4 est bien partie pour devenir ma préférée de la série si la qualité continue de façon ascendante. Se concentrer sur Provenza est donc un choix judicieux, surtout que c’est un personnage que j’aime beaucoup et qui prouve encore une fois qu’il a toute sa place dans l’univers de Major Crimes. Cet épisode se concentre sur la technologie et la loi qu’il y a derrière. Ce n’est pas la première fois que les réseaux sociaux et cie sont impliqués dans des crimes et que cela peut aller très loin sauf que voilà, on se rend rapidement compte que le but de cet épisode n’est pas que de parler de l’implication de la technologie mais également de l’avis des autres personnages sur le sujet (et cela fonctionne très bien). Le crime de la semaine était donc assez intéressant mais surtout car la mort de la victime a été enregistré sur une webcam (je me demande si au fond Major Crimes ne fait pas de la promotion déguisée pour Unfriended, le prochain film d’horreur) car sans ça, ce serait un crime de la semaine tout ce qu’il y a de plus basique pour cette série. On retrouve alors une femme qui a été battue à mort par un homme.

En tout cas, avec des webcams et un spyware installé illégalement, les policiers vont pouvoir construire les bases de leur enquête jusqu’à ce que finalement la technologie leur revienne en plein dans la figure. J’ai trouvé que c’était assez bien construit de ce point de vue là mine de rien et que les scénaristes savent particulièrement bien quoi faire de chacun des idées qu’ils avaient derrière la tête. Avec l’avis des scénaristes sur les nouvelles technologies, la série parvient à introduire de nouveaux sujets très moderne au sein d’une série à la construction très classique. Après tout, il n’y a rien de particulièrement moderne dans Major Crimes si ce ne sont les crimes et les sujets abordés au travers de ces crimes (sans compter les sujets abordés aussi d’un point de vue personnel de chacun des personnages). Pour en revenir à Provenza, ce dernier continue de nous offrir un véritable spectacle assez amusant dans son ensemble, histoire de détendre un peu plus l’atmosphère (et je trouve que la série s’en sort plutôt bien de ce point de vue là). En tout cas, je n’ai encore une fois rien à redire, la série m’a pleinement comblé. J’ai adoré sa remarque « How I miss the days of perverts peeking through windows. » Et il a bien raison, c’était plus facile de résoudre des crimes avec des pervers qui stalkent au travers d’une vitre qu’au travers de webcam et de logiciels espions en tout genre.

Je ne m’attendais pas nécessairement à ce que la série permette justement à Provenza d’être aussi en forme mais c’était assez drôle et comme l’on est tellement habitué à toutes ces technologies, de le voir faire une remarque de personnage plus âgé, qui n’a pas encore compris tous les enjeux de ce genre de choses, c’est assez drôle. Par ailleurs, je pense que Major Crimes pourrait aussi exploiter un autre sujet : celui des policiers qui sont filmés par des gens comme vous et moi, dans la vie, en train de faire des arrestations. Je me demande si au fond il n’y a pas une sorte de législation que Major Crimes pourrait exploiter avec un tel sujet (et j’aimerais bien aussi que The Good Wife dans un registre différent puisse mettre en scène un procès de cet envergure). En tout cas, Provenza, qui connaît tellement peu de choses sur les réseaux sociaux, était le personnage parfait à mettre au milieu d’une telle aventure surtout que le spectacle est clairement à la hauteur des attentes. Par ailleurs, nous avons Rusty et sa vision des choses à lui. Ce que la série a introduit dans l’épisode précédent pour lui a une suite dans cet épisode. C’est intéressant de mettre Rusty dans des situations beaucoup plus adulte en le préparant petit à petit à devenir un enquêteur lui aussi car je suppose que c’est vers quoi on se dirige depuis le début de la série.

Note : 7/10. En bref, encore un bon épisode avec un sujet moderne traité de façon moderne.

Commenter cet article