Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Critiques Séries : Chicago Med. Saison 1. Pilot.

18 Novembre 2015 , Rédigé par delromainzika Publié dans #Chicago Med

Critiques Séries : Chicago Med. Saison 1. Pilot.

Chicago Med // Saison 1. Episode 1. Pilot.


Si en regardant Chicago Med vous vous attendiez à voir un spin off d’Urgences, je pense que vous devriez plutôt aller chercher du côté de CBS et de sa très intéressante Code Black. Chicago Med ne change donc rien à la formule médicale mais entre parfaitement dans l’univers de la trilogie produite par Dick Wolf. Second spin-off de Chicago Fire, Chicago Med n’offre rien de mauvais ou de bon, juste de l’histoire classique autour d’une salle des urgences particulièrement occupée. Cette série a peut-être le seul désavantage de venir avec pas mal de bagages. En effet, lourdement introduite dans la série mère, on sent que Chicago Med ne peut pas vraiment se passer de Chicago Fire. Ou du moins, dans un premier temps elle va peut-être avoir un peu de mal à trouver ses marques toute seule. Cependant, la série reste assez intéressante dans son ensemble et s’offre quelque chose d’assez efficace. Ce n’est pas ce qu’il y a de plus surprenant au monde mais cela fonctionne assez bien, comme un épisode des deux autres séries finalement. Je pense aussi que cette série n’aura pas trop de mal à séduire les personnes qui comme moi suivent les deux autres séries Chicago. Cependant, est-ce que Chicago Med était attendue ? Pas vraiment et c’est peut-être justement là le problème.

Le quotidien mouvementé du personnel d'un des plus importants hôpitaux de Chicago. Leur mission : sauver des vies, en se confrontant aux cas médicaux les plus critiques. Seuls leur courage et leur compassion leur permet au quotidien de faire face aux challenges parfois insurmontables de la médecine, ainsi qu'aux dilemmes éthiques propres à leur noble discipline.

Dans sa longue et lourde introduction dans Chicago Fire, Chicago Med n’a jamais vraiment beaucoup de choses à offrir dans ce premier épisode. C’est une introduction qui n’en est pas vraiment une et qui est aussi un peu répétitive par rapport à ce que l’on a déjà pu voir. Car je suppose que les téléspectateurs de Chicago Med seront ceux qui regardent les deux autres séries tant les liens entre les trois sont toujours plus visibles. Si Chicago Med ne cherche pas la nouveauté dans ce premier épisode, cela reste une série qui s’appuie sur un lot de personnages. Grâce à un casting pas forcément de grosses têtes connues (sauf Oliver Platt qui est d’ailleurs excellent dans le rôle du Dr. Daniel Charles, un psychiatre), Chicago Med se repose tout de même sur certains personnages comme April Sexton (incarnée par Yaya DaCosta) ou encore Dr. Will Halsted incarné par Nick Gehlfuss. On avait déjà pu voir ces deux personnages dans la série mère, introduire le reste de l’histoire. Chicago Med donne l’impression que les producteurs et scénaristes ont repris un canevas et qu’ils l’ont juste appliqué au registre médical. On retrouve donc tout un tas de choses qui ressemble à Fire (et c’est vraiment dommage car justement, je crois que l’erreur est ici).

Ce n’est pas facile de maintenir l’intérêt du téléspectateur du début à la fin d’une série qui semble reproduire trop de choses que l’on a déjà vu précédemment quand on regarde Fire ou P.D.. Il y a une morale, toujours très proche de ce qui a été fait précédemment sans trop chercher la surprise là non plus. Les relations entre les personnages sont très classiques, parfois un peu fades dans le sens où tout ce qui est présenté encore une fois l’a déjà plus ou moins été précédemment. Certes, on n’a pas vu tous les personnages de Chicago Med dans les deux séries Chicago mais tout de même, tout est fait dans le même moule. Je ne veux pas dire que Chicago Med est le spin off de trop ou bien qu’elle ne sert strictement à rien mais j’aurais presque préféré un point de vue judiciaire. En somme, un spin off de Chicago P.D. qui pourrait être sobrement intitulé Chicago Law (je suis persuadé que cela trotte déjà dans la tête de Dick Wolf de toute façon puisque toutes les séries de la franchise fonctionnent sans se bouffer le nez pour le moment). C’est donc sans trop chercher la nouveauté que Chicago Med parvient à nous offrir quelque chose de classique. Je dis bien parvient car de toute façon, le résultat reste trop classique à mon goût pour le moment.

Note : 4.5/10. En bref, un premier épisode qui fait de la redite. Dommage.

Commenter cet article