Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Critiques Séries : Narcos. Saison 3. Episodes 1 et 2.

4 Septembre 2017 , Rédigé par delromainzika Publié dans #Narcos

Critiques Séries : Narcos. Saison 3. Episodes 1 et 2.

Narcos // Saison 3. Episodes 1 et 2. The Kingpin Strategy / The Cali KGB.


Pablo Escobar est mort mais Narcos continue. Cette fois-ci c’est le cartel de Cali, celui qui a repris le flambeau, qui se retrouve sur le devant de la scène et dans le collimateur des agents américains. Du coup, Narcos est à la recherche de son nouveau Pablo Escobar mais ces deux épisodes, bien que sympathiques, n’ont pas le même impact que les saisons précédentes de la série. Pablo était la tête d’affiche, le personnage central, qui incarnait le mieux cet univers et la série. Maintenant, le cartel de Cali est un peu moins connu (même si à l’époque c’était l’inverse). Nous avons toujours notre agent des DEA, Javier Peña qui est désormais un peu devenu le héros de la série à sa façon. Javier avait demandé l’aide du cartel de Cali afin de faire tomber Escobar et maintenant il se retrouve à la tête de l’unité des DEA en charge de faire tomber le cartel. Les conflits que vit Javier dans le premier épisode sont intéressants mais il manque encore un petit truc en plus car Narcos aurait pu faire mieux. Mais elle ne fait pas forcément mieux. Les choses ont donc changé depuis la saison 2, mais uniquement en surface, car dans le fond cela reste la même histoire racontée avec d’autres protagonistes. Peut-être que c’est trop, de vouloir faire durer une série comme Narcos plus longtemps qu’elle ne le devait probablement.

Et cela se ressent car ces deux épisodes ont beau tenter des choses, ils ne sont pas toujours au sommet de leur art. Même quand à la fin de l’épisode Narcos tente de nous offrir une scène gay, le tout n’apporte rien du tout même si la tension finale est assez impressionnante. Tuer quelqu’un en le tirant avec deux motos par les extrémités… C’est alors que s’installe à ce moment là la narration de Javier. Cela permet de nous informer de tout un tas de trucs sur le cartel et les agissements des divers protagonistes de l’époque mais Narcos aurait réellement pu s’y prendre différemment. Certains enjeux sont intéressants pour le moment mais Narcos a encore des efforts à faire pour rendre cette nouvelle histoire aussi passionnante que celle des deux premières saisons. Mais lors de ses deux premières saisons, Narcos avait déjà connu des problèmes. « The Cali KGB » permet cependant à la série de nous donner un peu plus envie de suivre les aventures du cartel et de nos héros. Il y a en tout cas pas mal d’intrigues à gérer en même temps, et cet épisode tente alors de décanter un peu le tout en laissant de la place pour que chaque histoire pour évoluer à sa façon. C’est une saison qui a un vrai enjeu : celui de nous donner envie d’aller plus loin et surtout de confirmer (ou non) l’utilité de cette saison 3.

Narcos a toujours eu du potentiel mais elle se doit encore de développer son univers autrement alors que la narration a de bonnes idées. Il y a cependant une certaine tension intéressante que Narcos tente de développer à sa façon. C’est parfois quelque chose qui fonctionne et à d’autres moments pas du tout. Javier est donc toujours entre deux eaux, celle de satisfaire ses supérieurs mais aussi de garder sa place et son intégrité. Javier est alors tiré dans toutes les directions ce qui est un brin problématique à mon goût, et que la série tente de développer de façon un peu difficile. Finalement, en guise d’ouverture Narcos ne fait rien de brillant mais rien de mauvais non plus. La curiosité sera mon plus vilain défaut pour le coup, mais l’univers de Narcos reste un univers riche et passionnant.

Note : 5.5/10 et 6/10. En bref, introduction sympathique.

Commenter cet article