Critiques Séries : Prodigal Son. Saison 1. Episode 3.

Critiques Séries : Prodigal Son. Saison 1. Episode 3.

Prodigal Son // Saison 1. Episode 3. Fear Response.


Avec ce nouvel épisode, Prodigal Son décide d’incarner la peur dans son plus simple appareil. Et les peurs développées dans cet épisode sont intéressantes aussi afin de faire évoluer les personnages. Notamment en se concentrant sur un parallèle entre ce qui se passe dans la vie personnelle de Malcolm et l’affaire sur laquelle il travaille cette semaine. Ce n’est pas forcément le procédé narratif le plus original du monde, mais cela a tout de même le mérite de fonctionner ici.

Mais ce qui est aussi important avec cet épisode, c’est le fait que Prodigal Son confirme qu’elle a trouvé son rythme, et qu’elle a réussi à trouver une façon de raconter des histoires palpitantes et efficaces. En plus, je pense que c’est plutôt mérité compte tenu de l’évolution de la série alors qu’elle est devenue (par la force des choses et c’est pas glorieux pour les autres nouveautés) la nouveauté de la saison la plus suivie et a droit à une saison complète. Payne et Sheen excellent quant à eux dans leurs rôles respectifs et le fait que Sheen soit un peu plus imposant maintenant que dans le tout premier épisode donne aussi à la série une allure différente. En ajoutant à tout ce beau monde Bellamy Young (Scandal) sous les traits de Jessica Whitly, alors la série ajoute aussi un mystère intéressant à la saison.

Jessica est un personnage suspect qui rend le tout assez fascinant à suivre et Bellamy Young est un ajout non négligeable à la qualité de la série. Quel était son rôle dans les meurtres de Whitly ? Et qu’est-ce qu’elle sait réellement ? Tout cela n’a pas encore de réponse précise et c’est justement ce qui me donne déjà envie de poursuivre l’aventure. Les flashbacks entre Jessica et Martin ne la rendent pas moins suspecte et je dois curieux de voir ce que Prodigal Son compte faire par la suite. Mais l’on sent aussi tout de même la tension sexuelle qui règne encore entre les deux personnages ce qui rend le tout d’autant plus intéressant. Maintenant, côté cas de la semaine, Prodigal Son ne nous offre pas ce qu’elle a pu faire de mieux mais elle reste sympathique malgré tout et c’est tout ce que j’ai envie de voir.

Note : 6/10. En bref, petit à petit l’univers de Prodigal Son se développe.

Retour à l'accueil

Partager cet article

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

À propos

delromainzika

Retrouvez sur mon blog des critiques de cinéma et de séries télé du monde entier tous les jours
Voir le profil de delromainzika sur le portail Overblog

Commenter cet article