Critiques Séries : The Baker and the Beauty (US). Saison 1. Episode 3.

Critiques Séries : The Baker and the Beauty (US). Saison 1. Episode 3.

The Baker and the Beauty (US) // Saison 1. Episode 3. Get Carried Away.

 

Ce que je trouve dommage avec The Baker and the Beauty c’est le fait qu’elle ne muscle pas tant que ça son écriture. Il manque un petit quelque chose une fois de plus qui manque depuis le début de la série. Il faudrait que la série s’inspire un peu plus des telenovelas. Noa et Daniel ne peuvent plus se quitter, ce qui est plutôt mignon dans son ensemble. Mine de rien, le duo fonctionne et est terriblement attachant. La question de la semaine est pour eux de faire en sorte de laisser leur relation loin du public et donc de garder tout ça secret. Sauf que ce n’est pas ce qu’ils ont envie de faire. 

 

Cet épisode parvient tout de même à rendre le tout beaucoup plus romantique grâce à cette ambiance caliente. On est au bord de la mer, on déguste des plats typiques, on boit des cocktails, il faut chaud et on se laisse aller face aux paparazzis qui n’ont pas vraiment oublié que Noa Hamilton existe. Bien au contraire. Lewis de son côté est un personnage avec lequel j’ai un peu de mal. J’ai l’impression que tout ne fonctionne pas comme cela devrait être. Lewis est un personnage qui est là pour des raisons logiques dans l’histoire entre nos deux héros, mais j’aurais apprécié que The Baker and the Beauty fasse les choses autrement. 

 

A certains moments, The Baker and the Beauty me rappelle Ugly Betty (qui était adaptée d’une telenovela mexicaine) et contrairement à cette autre série de ABC, celle-ci a un peu de mal à être aussi fun et surtout développée de façon intelligente. Si The Baker and the Beauty continue d’être une agréable petite série qui est parfaite pour ces moments compliqués, il y a encore des trucs que j’aimerais voir évoluer. L’écriture n’est pas toujours au rendez vous et ne permet pas de faire transpirer autant les émotions que la série ne semble vouloir les mettre en avant. 

 

Note : 5.5/10. En bref, il y a une ambiance chaleureuse qui fonctionne mais qui a encore besoin de se muscler. 

 

Retour à l'accueil

Partager cet article

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

À propos

delromainzika

Retrouvez sur mon blog des critiques de cinéma et de séries télé du monde entier tous les jours
Voir le profil de delromainzika sur le portail Overblog

Commenter cet article