Critiques Séries : The Good Fight. Saison 5. Episode 6.

Critiques Séries : The Good Fight. Saison 5. Episode 6.

The Good Fight // Saison 5. Episode 6. And the two partners had a fight…

 

Le mariage de Diane et Kurt continue de s’installer comme un sujet cette année. Si depuis le début de la saison The Good Fight tourne un peu autour du pot, elle se décide enfin à parler de l’éléphant dans la pièce. Cela permet de montrer qui est Diane et pas forcément ce que ses collègues à Reddick Lockhart aimeraient voir d’elle. C’est une occasion en or de discuter de Diane mais aussi de la remettre au centre de la série. Car si The Good Fight utilise le mariage de Kurt et Diane d’un côté, il y a aussi tout ce qui se passe au cabinet. L’histoire démarre sur Slack enfin Donk dans l’univers de The Good Fight. Les utilisateurs de Donk sont autorisés à publier de manière anonyme ce qui leur donne la liberté de s’exprimer sans avoir peur des répercussions sur leur emploi. Il s’avère que les associés noirs du cabinet ont des opinions bien arrêtées sur Diane et Julius. Cela fait un bout de temps qu’il y a un problème mais c’est lors de la présence de Diane à la Black Lawyers Association qui va faire des émules.

 

Comme le note un avocat, engager des blancs comme Diane dans des rôles de premier plan dans le cabinet était un bon moyen de survivre aux années Trump mais cette époque est révolue. C’est d’autant plus intéressant car Diane n’a jamais été pro-Trump, qu’elle est heureuse que Biden ait gagné mais se retrouve désormais dans une sale position à cause de comment Reddick Lockhart était vue au départ. La saison 5 de The Good Fight cherche clairement le changement. Les King ne veulent pas refaire le passé mais faire grandir et évoluer les personnages. C’est ce qu’ils avaient déjà fait par moment dans The Good Wife en changeant la dynamique des personnages ou le cabinet pour mieux rafraichir la série et lui apporter un coup de jeune supplémentaire. La discussion entre Liz et Diane était troublante mais elle permet de lancer la fin de la saison de la meilleure des façons.

 

Diane est donc obligée de démissionner et Liz est obligée de l’encourager à le faire malgré leur amitié et leur désir commun d’avoir des femmes comme elles au pouvoir. The Good Fight a souvent été une série de bureaux plus qu’une série se déroulant dans la cour de justice. La cour n’est qu’un prétexte pour parler d’affaires et de relations professionnelles. C’est en tout cas une force car cet épisode chamboule pas mal de choses dans la bonne direction. Pour ce qui est de l’affaire de la semaine, je dois avouer que je m’attendais à mieux même si Wackner est un protagoniste qui a lui aussi apporté quelque chose d’intéressant à cette saison. Mandy Patinkin est un ajout de choix à The Good Fight et le fait que la série décide de le mettre dans une position différente et embarrassante me plaît.

 

Note : 9/10. En bref, enfin un épisode qui utilise son héroïne de façon intelligente afin de faire évoluer le récit.

Prochainement sur Amazon Prime Video

 

Retour à l'accueil

Partager cet article

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

À propos

delromainzika

Retrouvez sur mon blog des critiques de cinéma et de séries télé du monde entier tous les jours
Voir le profil de delromainzika sur le portail Overblog

Commenter cet article