Critiques Séries : Better Call Saul. Saison 6. Episode 5.

Critiques Séries : Better Call Saul. Saison 6. Episode 5.

Better Call Saul // Saison 6. Episode 5. Black and Blue.

 

Better Call Saul ne déroge pas à la règle des épisodes qui font retomber la pression afin de faire le point avant de nous engager vers quelque chose d’encore plus rythmé. Cet épisode fait en partie avancer les histoires que l’on ne peut que deviner pour le moment et permet aussi aux personnages de respirer. Je ne suis pas contre ce genre d’épisodes dans une série aussi riche que Better Call Saul. Avant que Better Call Saul ne s’achève et donc que Breaking Bad commence, il nous reste peu de temps. L’histoire de Kim est intéressante et je suppose qu’elle va se retrouver dans une sale situation d’ici la fin de la série. Je ne serais pas surpris que Kim meurt. Elle a perd d’une visite de Lalo, ce qui est compréhensible et Better Call Saul joue justement sur cette peur. Même Gus a peur d’une visite de Lalo. Le fantôme de ce dernier plane au dessus de cet épisode et permet de jouer sur cette paranoïa. C’est pile poil ce que j’avais envie d’attendre de la part de la série et même plus encore.

 

Si Kim et Jimmy se sont promis de toujours se dire la vérité c’est désormais Kim qui cache des choses. Un peu comme quand Jimmy avait au départ omis pas mal de choses sur son aventure dans le désert avec Mike. On ne sait pas encore tous les tenants et les aboutissants dans cette histoire mais je suis heureux du résultat. Kim est intelligente et sait ce qu’elle veut faire. Sauf que Lalo est aussi impliqué dans fin de découvrir ce que Gus fait vis-à-vis des Salamanca. L’évolution de Gus dans Better Call Saul me plaît toujours autant. C’est un personnage fascinant et même si l’épisode ne le fait pas grandement évoluer, il y a quelque chose qui permet aussi de créer un sentiment de paranoïa ici. Cela me plaît et cela change de ce que l’on avait pu voir jusqu’à présent. Cet épisode est aussi le début de Saul Goodman et de son cabinet. Ce lieu emblématique est encore vide mais j’espère le voir évoluer rapidement afin que l’on nous replonge dans le bureau égocentrique du personnage.

 

Howard de son côté comprend ce que Jimmy a fait dans son dos et décide de régler tout ça sur un ring. La séquence de boxe est amusante et colle parfaitement à l’esprit de Better Call Saul. C’est une séquence qui n’est pas mémorable mais permet tout de même de conclure en partie l’histoire de Howard et Jimmy. Je suppose que ce dernier va continuer à s’en prendre à Howard mais je suis curieux de savoir comment il compte s’y prendre. Pour ce qui est de l’histoire de Lalo, je dois avouer que Better Call Saul fait les choses de façon intelligente. Ce que l’on sait de ses aventures en Allemagne c’est que Marguerite, la femme qu’il rencontre, est la femme de Werner Ziegler, l’ingénieur allemand que Gus a engagé pour construire le super labo. Cette scène finale est intense. Je me demande ce que Lalo nous réserve par la suite. Je suppose que cela aura un lien avec le final de la mi-saison et j’ai hâte de le découvrir.

 

Note : 9/10. En bref, Better Call Saul continue d’être excellente à gérer sa narration.

Disponible sur Netflix

 

Retour à l'accueil

Partager cet article

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

À propos

delromainzika

Retrouvez sur mon blog des critiques de cinéma et de séries télé du monde entier tous les jours
Voir le profil de delromainzika sur le portail Overblog

Commenter cet article