Critiques Séries : Monarch. Saison 1. Pilot.

Critiques Séries : Monarch. Saison 1. Pilot.

Monarch // Saison 1. Episode 1. Pilot.

 

FOX croit tellement en Monarch qu’elle a décidé de repousser sa diffusion de quelques mois. Initialement prévue pour la mi-saison dernière, elle se retrouve propulsée comme LA série de la rentrée de la chaîne. Monarch s’appuie sur les derniers succès du genre (Succession, Yellowstone) mais après ce premier épisode et malgré la sympathie que la série peut inspirer, ce n’est pas non plus exceptionnel. Créée par Melissa London Hilfers (Jagged Edge), Monarch nous présente rapidement ses personnages, son univers musical et plutôt que de discuter de l’industrie musicale, la série se transforme rapidement en drame familial. Le tout se repose donc énormément sur des retournements de situation que l’on peut malheureusement voir venir à des kilomètres. Il n’y a rien de « neuf » dans Monarch et c’est ce côté un peu poussiéreux qui rend la série bien moins efficace à l’écran qu’elle ne pouvait donner envie sur le papier. Dans le même registre, je dois avouer que j’ai largement préféré l’introduction de Nashville (ABC). C’était plus efficace et palpitant. Là il faut vraiment essayer de s’accrocher pour s’intéresser aux personnages.

 

A la tête d'un empire dans l'industrie de la musique au Texas, les Roman sont incroyablement talentueux. Mais si leur nom demeure une référence, le fondement même de leur succès est un mensonge. Lorsque leur règne est mis en péril, Nicky Roman, l’héritière du clan, qui lutte déjà contre de redoutables talents concurrents, ne recule devant rien pour protéger l’héritage de sa famille.

 

En dehors de Susan Sarandon que j’ai plaisir à découvrir dans Monarch, le reste manque cruellement de charisme. Je n’attendais rien de spécial de la part de Monarch mais c’est plus ou moins ce à quoi je m’attendais : une petite série médiocre et facile à oublier. Malgré le casting (Susan Sarandon et la star de la country Trace Adkins ou encore Anna Friel), il n’y a pas suffisamment de substance dans Monarch pour tenir ses promesses. Je trouve dommage d’avoir des actrices aussi talentueuses avec si peu de matière pour nous faire une vraie proposition. On retrouve tous les défauts que l’on a déjà pu voir dans ces soaps éculés des dernières années (Filthy Rich, Promised Land) dans des registres différents. Est-ce qu’un nouveau Nashville est nécessaire ? Pas sûr. Surtout pas écrit de cette façon. La série d’ABC avait au moins une âme et des personnages forts. Monarch n’a rien à offrir de neuf si ce n’est des intrigues réchauffées et des personnages mal dégrossis. Je suis déçu et le cliffhanger ouvrant donc sur la suite de la saison n’a pas grand chose de percutant non plus.

 

Note : 3/10. En bref, c’est médiocre et fainéant à souhait.

Prochainement en France

 

Retour à l'accueil

Partager cet article

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

À propos

delromainzika

Retrouvez sur mon blog des critiques de cinéma et de séries télé du monde entier tous les jours
Voir le profil de delromainzika sur le portail Overblog

Commenter cet article