Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Critique Ciné : Paranormal Activity - The Marked Ones

6 Janvier 2014 , Rédigé par delromainzika Publié dans #Critique Ciné

303852.jpg

 

Paranormal Activity : The Marked Ones // De Christopher Landon. Avec Molly Ephraim, Andrews Jacobs et Richard Cabral.


Paranormal Activity est devenue une saga fructueuse et elle délivre ici son tout premier bébé, un spin-off sous le nom « The Marked Ones ». Vous allez dire, quelle idée d’aller faire un spin-off quand la saga mère ne sait pas forcément gérer toutes ses intrigues ? Je dois avouer que j’avais des réticences et elles se sont toutes plus ou moins confirmées lors du visionnage. Le plus gros problème de Paranormal Activity c’est de vouloir tenter de se démarquer sans parvenir à réellement se démarquer. En effet, le film cherche sa propre identité au travers de ce film tourné entre une caméra maison et une GoPro. L’idée est pourtant là mais cela ne fonctionne pas aussi bien que l’on ne pourrait le vouloir, notamment du point de vue du héros, Jesse. Le film ne semble pas savoir quoi faire de lui par moment te tente donc de nous faire une sorte de remake dégueulasse de l’excellent Chronicle (personne ne peux nier la grosse inspiration et le résultat n’est pas très glorieux).

Spin-off de la saga Paranormal Activity : alors que Jesse, après avoir été "marqué", est poursuivi par des forces mystérieuses, sa famille essaye de le sauver.

En prenant des acteurs totalement amateur, le film tente de gagner en crédibilité. S’ils en font généralement un peu trop (comme dans tous les films de cette saga), le tout reste assez correct. Car le souci ne vient pas tant que ça des acteurs, mais plutôt du scénario. L’histoire a énormément de mal à démarrer et une fois que l’on est lancé, on a ce remake de Chronicle sans parler des moments où le film fait du remplissage avec tout un tas de choses pas toujours très passionnantes - notamment la petite soirée avec la jeune femme mais c’est destiné aux ados, les ados aiment le sexe à l’écran, alors on leur donne ce qu’ils veulent -). Christopher Landon, réalisateur méconnu du très mauvais Burning Palms (avec Rosamund Pike) mais qui avait déjà écrit Paranormal Activity troisième du nom se retrouve donc une fois de plus à l’écriture sur cette saga pour un volet qui se termine de façon bien plus intelligente qu’il n’avait pu commencer. En effet, le film fait quelques liens avec le reste de la saga (notamment Ali Ray) et se sert de ça pour nous emmener au bout de son histoire.

En mélangeant tout ça à de la sorcellerie, The Marked Ones tombe dans tout un tas de clichés et s’embourbe quand il s’agit d’aller réellement plus loin. On n’a jamais l’impression que le film cherche réellement à nous raconter quelque chose dans le sens où l’on nous montre des choses mais le film ne cherche pas vraiment à expliquer quoi que ce soit. Du coup, on peut dire que l’on s’ennui légèrement. Je suis assez déçu par ce spin-off. Bien que je ne trouve pas que Paranormal Activity soit une saga particulièrement bonne, elle a de bonnes idées. La fin sert surtout de lien avec le reste de la saga et même si j’ai l’impression que Christopher Landon réécrit plus ou moins l’histoire d’Oren Peli, globalement c’est assez jouissif. Mais l’on ne peut pas se satisfaire d’une aussi petite scène dans quelque chose d’aussi long. Ce nouvel opus m’a donc bien déçu. C’est dommage car j’avais vraiment envie de lui trouver des qualités.

Note : 2/10. En bref, dommage que le film préfère jouer à la pâle copie de Chronicle mélangé à la sauce Paranormal Actvity

Commenter cet article