Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Critiques Séries : Bones. Saison 7. Episode 6.

14 Janvier 2012 , Rédigé par Ca Déborde de Potins, by delromainzika Publié dans #Crit. Sér. : Bones

vlcsnap-2012-01-14-01h22m08s11.png

 

Bones // Saison 7. Episode 6. The Crack in the Code.


Initialement prévu en décembre dernier, cet épisode avait exceptionnellement été déprogrammé afin de le servir en lead-in au lancement du spin off : The Finder. Même si cela ne s'est pas révélé être un succès (les débuts de The Finder furent laborieux), l'épisode de Bones était bizarrement pas trop mauvais. Cela reste pas terrible mais c'était bien plus intelligent et l'histoire, bien que complètement débile (le fait que des os contiennent un virus informatique uploadé dessus par un génie informatique). Mais je pense que le retour de Wendell n'était pas étrange à l'épisode correct de Bones que j'ai eu sous les yeux. Car Wendell c'est l'assistant de choc, et surtout le plus intéressant de tous les assistants que Brennan a eu depuis la saison 4. L'acteur est bon et puis il apporte un regard sérieux mais aussi décontracté aux affaires. Je sais pas, dès que je vois ce personnage je me sens bien avec la série. Donc, il faudrait qu'il soit toujours là et qu'il prenne la place de ces internes tournants. Ca m'étonne d'ailleurs cette idée. On a toujours des débiles. L'affaire de la semaine se concentrer sur des parties humaines retrouvées à côté d'une statue.

Cette affaire était pas mauvaise du tout d'un côté, mais ennuyeuse de l'autre. En effet, dès que Sweets fait son apparition c'est juste une catastrophe. Surtout que sa présence est toujours justifiée par un élément du dossier psy des victimes ou encore des tueurs. C'est navrant de voir à quel point ce personnage peut être aussi insipide. Mais c'est la faute à John Francis Daley bien évidemment. Cet acteur est mauvais comme un cochon. Il est pas drôle et surtout, m'énerve toujours de plus en plus avec ses explications fumeuses dont tout le monde se moque (en tout cas, moi oui). L'affaire était donc intéressante pour certaines autres parties et notamment le travail de Brennan autour des os, les quelques scènes sur le terrain avec Booth ou encore la fameuse scène de feu aux serveurs (j'aurais aimé que l'Institut Jefferson prenne feu, cela aurait pu être si marrant en tout cas…). Et puis on a de l'autre côté Booth et Bones qui sont à la recherche d'une maison. Alors là tout de suite l'intrigue devient toute mignonne et mielleuse.
vlcsnap-2012-01-14-00h54m57s82.pngLa scène de fin de l'épisode représente encore une fois tous les fantasmes des fans de Bones. Moi, je n'en suis pas forcément fan, mais je suis pas forcément très fan de l'alchimie qu'il y a encore les deux personnages. Ce n'est pas que j'y crois pas car au contraire, les deux acteurs font tout pour que les sentiment soient exacerbés mais j'ai une impression de too-much, comme si la série voulait absolument former ce couple et qu'il soit visible alors que je ne suis pas sûr que ce soit ce que tout le monde veut. Le jump the shark est donc un vrai fantôme qui rode toujours autour de cette série. Au final, une fois de plus voilà un épisode moyen de Bones (et encore c'est un peu mieux que ce que la saison livrait au début en novembre et décembre dernier). Je pense qu'il ne faut plus rien attendre de cette série, une vraie machine à déceptions. Aussi grosses soit-elles, j'ai quand même encore une once d'intérêt pour elle car j'aime bien Emily Deschanel…

Note : 5/10. En bref, Bones reste une série assez faiblarde.

Commenter cet article