Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Critiques Séries : Chicago Fire. Saison 1. Episode 13. Warm and Dead

2 Février 2013 , Rédigé par delromainzika Publié dans #Crit. Sér. : Chicago Fire

vlcsnap-2013-02-02-12h43m46s83.png

 

Chicago Fire // Saison 1. Episode 13. Warm and Dead.


Dans l'esprit, Chicago Fire continue de rester la même, mais elle évolue constamment grâce à ses personnages. Chacun trouve le moyen un jour ou l'autre de se retrouver dans une situation dont il sera difficile de se sortir. Je pense notamment à Boden, que l'on n'avait jamais vu aussi touchant et remonté que dans cet épisode. "Warm and Dead" permet donc de faire un focus sur ce très bon personnage. Ce que j'aime bien dans Chicago Fire c'est qu'elle n'a pas peur de salir ses personnages et leur image car au fond, on peut comprendre qu'ils finissent par péter les plombs un jour ou l'autre. Ils sauvent tellement de vies chaque jour. Cependant, la morale est aussi là pour faire son travail et ce, sans être pesante. Si le cas de la semaine où Boden tente de sauver Ellie était assez plaisant, je pense que cela aurait pu l'être encore plus dans un genre assez différent, notamment en jouant à fond sur le côté dangereux des interventions. Car les conséquences, bien que courtes, sont globalement assez bien gérées. La série américaine de NBC s'en sort à merveille dans le sentimentalisme, c'est en tout cas ce que tente de nous prouver une fois de plus cet épisode.

J'ai beaucoup aimé les retrouvailles entre Kellie et son père (incarné par Treat Williams). Alors que Kellie décide de quitter Renee (Sarah Shahi), il décide aussi de faire la chirurgie expérimentale qui pourrait bien lui sauver le bras (mais aussi ne pas lui permettre de reprendre le travail à la caserne). La scène finale entre le père de Kellie et ce dernier m'a beaucoup touché. Je sais que cela peut être assez simpliste mais finalement, c'est aussi dans la simplicité que l'on peut voir les meilleures choses. Kellie a beaucoup évolué depuis le début de la saison, et je ne savais pas ce qu'il fallait réellement attendre de lui, surtout maintenant qu'il va faire la chirurgie. J'ai aussi beaucoup aimé le dernier face à face avec Renee et donc celui de la rupture. C'est une rupture en de bons termes et Sarah Shahi éblouie l'écran de ses larmes. Comment ne pas tomber sous le charme. Les bons sentiments sont là, mais ils sont aussi vraiment bons c'est pour cela que Chicago Fire est assez réaliste finalement. Bien qu'elle en abuse par moment.
vlcsnap-2013-02-02-13h09m54s146.pngPendant ce temps, Casey aide sa mère pour son audition devant le juge et lui permet de rester chez lui. Je suis un peu plus ennuyé vis à vis de cette partie de l'épisode. Je commence à trouver le temps long et surtout les personnages beaucoup moins intéressants. Casey s'est enfermé dans une intrigue à rallonge qui n'a pas de sortie possible. Je dois maintenant attendre que le chapitre de la mère soit clôturé ? Aucune idée. Je préfère donc largement Mills et Dawson qui continuent de s'amuser comme deux enfants qui découvrent ce qu'ils ont entre les jambes. C'est mignon comme tout, mais pas exceptionnel non plus. Disons que cela permet à Chicago Fire de faire preuve de continuité et ce n'est pas trop négligeable non plus. Je n'oublie pas le reste du casting qui tente de s'en sortir comme par exemple Otis ou encore les retrouvailles entre Shay et Clarice. C'est mignon comme tout et j'espère que Shiri Appleby restera dans les parages un bon bout de temps.

Note : 7/10. En bref, un épisode assez sympathique dans son ensemble grâce à de bonnes intrigues. D'autres flottent un peu trop et ennuient. Dommage.

Commenter cet article