Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Critiques Séries : Chicago Fire. Saison 1. Episode 15.

14 Février 2013 , Rédigé par delromainzika Publié dans #Crit. Sér. : Chicago Fire

chicago-fire-rosamund-pike.png

 

Chicago Fire // Saison 1. Episode 15. Naedarovyal.


L'évolution de  Chicago Fire avec ses intrigues est plutôt bonne jusqu'à présent. En tout cas, je n'ai pas à m'en plaindre. A la fin de l'épisode précédent, Antonio, le frère de Dawson, se faisait tirer dessus. Bien évidemment, les choses ont plutôt bien évolué dans la série pour le moment. Mais Dawson décide de demander l'aide du Détective Voight afin de blanchir le nom de son frère. Pour ce faire, elle va devoir accepter une faveur de Voight. Les choses ne sont pas aussi simples et en tout cas, Chicago Fire fait plutôt bien évoluer les choses. Je ne m'attendais pas du tout à ce que ce ressort scénaristique (le fait qu'Antonio se soit faire tirer dessus) soit aussi bien exploité. Surtout que cela arrivait un peu comme un cheveu sur la soupe. Le retour d'Antonio était déjà assez gros dans l'épisode précédent, alors ce fait était assez... ostentatoire. Mais la série va plutôt bien en exploiter les répercussions. Notamment vis à vis de Dawson, effondrée à l'idée de perdre son frère. Par ailleurs, Casey et sa mère vont continuer à être en désaccord.

Et après un échange particulièrement virulent, il va donner à sa mère deux semaines pour trouver un nouvel endroit où vivre. Finalement je commence presque à apprécier la mère de Casey alors que ce dernier je commence à le détester. Le problème dans cette histoire ce n'est pas tant les personnages mais plutôt les acteurs. Si le jeu d'actrice de la mère de Casey est de plus en plus agréable, notamment quand elle tente d'entrer dans le registre plus émotionnel (sur la dernière scène de l'épisode), le jeu de Jesse Spencer est de plus en plus effrayant. En efet, je ne vois pas ce que l'on peut trouver à l'acteur dans ce registre là. Ce n'est tout bonnement pas bon. Après, il reste aussi quelques bonnes intrigues comme celle de Kelly qui reprend contact avec son ex fiancée Renee. C'était l'une des intrigues de l'épisode précédent qui revient donc sur le tapis cette fois ci. Avec un côté plutôt fleur bleue ce qui n'est clairement pas de refus. Les personnages évoluent tous dans cet épisode de Chicago Fire et c'est une très bonne chose même si le bon rétablissement de Kelly reste miraculeux.
chicago-fire-kelly-severide.pngDe son côté Hermann commence à traiter avec Arthur à qui il convient de donner 1% des bénéfices mensuels du bar en échange de son silence. Je me demande comment tout cela va tourner dans le sens où Hermann a quand même un certain sens moral. Il est pompier et ce n'est pas le genre de profession où l'on entend parler de corruption. C'est différent de la police car je suppose que si l'on veut devenir pompier on ne le devient jamais par défaut. La confrontation avec Arthur sera donc d'autant plus fascinante que les choses avancent d'une bonne façon pour le moment. J'aime bien ce que les scénaristes construisent autour d'Hermann et de la mouise dans laquel se sont mis les personnages. Reste maintenant à voir comment les choses vont évoluer car je ne vois pas comment cela pourrait rester de cette façon. Enfin, Shay et Clarice s'accordent pour donner à Daniel la garde conjointe de l'enfant de cette dernière. Le duo Shay et Clarice est sympathique mais pas brillant non plus. J'en attends plus. FInalement, Chicago Fire m'a encore séduit cette semaine. A suivre...

Note : 6.5/10. En bref, une belle évolution pour certains personnages, une dimension émotionnelle assez bien traitée et des dangers de toutes parts. Une déception vis à vis des interventions et de Casey.

Commenter cet article