Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Critiques Séries : Chicago Fire. Saison 2. Episode 13. Tonight's the Night.

24 Janvier 2014 , Rédigé par delromainzika Publié dans #Crit. Sér. : Chicago Fire

vlcsnap-2014-01-22-20h58m13s97.jpg

 

Chicago Fire // Saison 2. Episode 13. Tonight’s the Night.


Chicago Fire nous plonge dans le noir cette semaine. C’était une bonne idée, notamment car la série n’avait jamais exploité ce filon et qu’il offre l’opportunité à la série de nous servir quelque chose d’assez efficace en son genre. Cela ne veut pas pour autant dire que cet épisode était ce que la série nous a délivré de mieux cette saison. L’épisode sert en tout cas le récit autour de Casey. Ce dernier a beau ne pas être le personnage le plus intéressant de la série, Chicago Fire nous offre l’opportunité de faire quelque chose de nouveau. Surtout que l’an dernier, coincé dans ses histoires d’amour il était loin d’être le personnage le plus intéressant. Ce que j’ai surtout apprécié dans cet épisode c’est le fait qu’il y a une sorte de cross-over qui commence à s’opérer dans cet épisode avec l’enlèvement de Katie dont nous suivrons l’histoire dans Chicago P.D. dans le prochain épisode. C’est une très bonne idée que d’inclure des choses de la sorte qui sont à cheval sur les deux typologies de personnages qu’a développé Dick Wolf avec l’univers de Chicago. Les pompiers et la police sont donc exploité à divers niveau et de manière cohérente. Pour en revenir à Kelly, je trouve sa place intéressante également.

Notamment car il est sur tous les fronts que cela soit Casey, Katie ou encore Dawson. Il faut dire que de toute façon le capital sympathie de ce personnage me permet d’apprécier tout ce que je peux voir à l’écran le mettant en scène (même si l’an dernier il nous avait légèrement ennuyé avec son père). Mais Chicago Fire est une série qui s’amuse avec ses personnages et je trouve ça même assez remarquable. Le petit jeu entre Dawson qui demande à Kelly comment va Casey et qui lui répond qu’il a de gros problèmes de mémoire et que cela n’est pas très bon pour lui, c’était assez mignon. Preuve que Dawson fait attention à Casey même si ce dernier veut se prendre en main tout seul. La descente aux enfers (plus ou moins) du personnage est tout de même assez impressionnante. Surtout qu’au début de la saison il tentait de donner de l’espoir à un jeune garçon qui venait de perdre son père. Je regrette cependant la place de Shay. Son histoire avec sa nouvelle collègue me plait au fond mais ce n’est pas suffisamment mis en avant pour que l’on puisse réellement juger de son importance.
vlcsnap-2014-01-22-20h58m15s115.jpgC’est en tout cas comme ça que je le ressens. Le même problème, plus ou moins, c’est que tout ce qui se passe dans cet épisode ne semble pas avoir de réel impact. Casey stable finalement jusqu’à ce qu’il commence à pisser le sang des oreilles. Dans tout ça, Chicago Fire nous démontre tout de même que quand les épisodes ne sont pas exceptionnels, il y a toujours un cas de la semaine qui est plus ou moins différent. Cette semaine est l’une de ces semaines où Chicago Fire pourrait faire beaucoup plus mais où, en se contentant de faire le strict minimum la série parvient malgré tout à satisfaire le spectateur que je suis. D’ailleurs, je trouve que grâce à l’attachement que j’ai pour les personnages de la série, celle-ci est aujourd’hui beaucoup plus simple à apprécier. Si quelqu’un a découvert cette série avec cet épisode, je pense qu’il doit vraiment tout reprendre depuis le début car il y a quelque chose qui s’est construit et que l’on ne peut pas palper en prenant la série en cours de route. Ce n’est que mon humble avis mais cela aide clairement à apprécier le spectacle.

Note : 4.5/10. En bref, malgré le fait que cela soit un épisode mineur, les personnages sont attachants et le tout reste plutôt correct.

Commenter cet article