Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Critiques Séries : Chicago Fire. Saison 2. Episode 14. Virgin Skin.

1 Mars 2014 , Rédigé par delromainzika Publié dans #Crit. Sér. : Chicago Fire

vlcsnap-2014-03-01-01h55m59s54.jpg

 

Chicago Fire // Saison 2. Episode 14. Virgin Skin.


En continuant d’être une série percutante et touchante, Chicago Fire s’assure la fidélité de ses téléspectateurs. En tout cas, je suis attaché à certains personnages de cette série et à leur destin, du coup je suis généralement très heureux de les retrouver chaque semaine. Encore plus quand il s’agit d’un épisode qui s’occupe énormément des personnages que j’apprécie. Je pense par exemple à Dawson et son entrainement pour devenir pompier. C’est l’une des meilleures intrigues que Chicago Fire ait pu développer dans sa (pour le moment) courte existence. Ce n’est pas fascinant mais passionnant. Le récit est raconté avec fluidité et l’on sent que Dawson se tue à la tâche afin de réussir à passer les divers tests et devenir, comme les mecs de la caserne, une pompier à part entière. Le problème pour elle c’est qu’elle n’est pas aussi efficace que les autres élèves du groupe. Du coup, la pauvre se retrouve plus ou moins à la traine. J’ai énormément de peine pour elle car elle mérite tellement d’avoir ce qu’elle veut. C’est un si beau métier. Mais si elle n’est pas suffisamment bonne, forcément elle ne peut pas mettre sa vie en danger sur le terrain. Dawson est une vraie battante et c’est avant tout ce qu’elle a voulu prouver.

En prenant une bonne partie de l’épisode, cette histoire permet aussi de voir où Dawson en est et pas seulement d’un point de vue professionnel, mais également d’un point de vue personnel. Car la série ne s’attarde jamais que sur la profession. Je dirais même que la profession et les interventions sont des anecdotes face à la vie trépidante de ces personnages. Car leur vie est passionnante et je ne dis pas ça en rigolant. Bien au contraire, je suis sérieux. Que cela soit Dawson ou Kelly par exemple. Ce dernier continue de se demander où est Kelly. Cela permet de faire apparaitre Sophia Bush dans Chicago Fire. Un cross-over est toujours le bienvenu dans cette série de toute façon. Kelly de son côté reste quelqu’un que j’aime beaucoup. Notamment car il s’agit d’un homme intègre. Il a eu beau être accro aux antidouleurs dans la saison précédente, il s’est bien repris. Surtout depuis que Treat Williams est passé par là. Kelly se retrouve ainsi en pleine mission. C’était différent de ce que l’on a l’habitude de voir au travers de ce personnage mais tout aussi passionnant. Par ailleurs Casey va enfin dire à Dawson ce qu’il se passe. Une très bonne idée là aussi.
vlcsnap-2014-03-01-01h55m04s24.jpgPour ce qui est du reste des personnages, je dois avouer que ce n’est pas ce que Chicago Fire a fait de plus passionnant mais cela permet de donner un peu plus de substance à la série. Et elle en a bien besoin. L’intervention de l’épisode avec ce bras coincé dans un tapis roulant m’a légèrement donné quelques frissons. Je crois que je suis phobique de ce genre de scènes qui implique des bras déchiquetés ou coincés. J’ai peur que cela m’arrive à chaque fois que je vois ce genre de choses à l’écran. Mais bon, peu importe, de toute façon la série arrive toujours à faire en sorte que l’on soit tenu en haleine durant ce genre de scène. Notamment quand le tapis se remet à rouler alors qu’ils tentent d’extraire le bras de celui-ci. J’aimerais bien que la suite de la saison prenne le temps de développer quelque chose de plus politique. En effet, Chicago Fire a déjà plus ou moins développé ça au travers du personnage de Michelle Forbes cette saison et j’aimerais bien que cela prenne un peu plus de place ce genre d’intrigues. Peut-être avec Boden par exemple. Ce n’est qu’une idée bien évidemment.

Note : 6.5/10. En bref, un très joli épisode avec une Dawson au sommet de sa force.

Commenter cet article