Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Critiques Séries : Chicago Fire. Saison 2. Episode 17. When Things Got Rough.

23 Mars 2014 , Rédigé par delromainzika Publié dans #Crit. Sér. : Chicago Fire

vlcsnap-2014-03-22-19h54m09s48.jpg

 

Chicago Fire // Saison 2. Episode 17. When Things Got Rough.


Je dois avouer que je ne peux plus comparer Chicago Fire avec Chicago P.D., tout simplement car je préfère largement le spin off à la série mère. C’est dingue alors que pourtant je suis beaucoup plus attaché aux personnages de Chicago Fire. Mais les intrigues ne sont pas aussi passionnantes dans cette série. Malgré tout, j’arrive à trouver à droite et à gauche de quoi rassasié mon appétit de téléspectateur. Je pense par exemple à Dawson. Cette dernière est vraiment devenu l’un des personnages que j’apprécie le plus dans la série. C’était déjà un personnage que j’aimais bien l’an dernier mais cette année a changé beaucoup de choses dans ma perception du personnage. Notamment grâce à son intrigue de recrue pour les pompiers. La relation entre Dawson et Ramsey quant à elle permet donc de faire le lien avec l’intrigue que l’on avait déjà pu voir dans la première partie de la saison. Ramsey n’est pas du tout le genre de garçon à qui Dawson doit faire confiance, peu importe la sincérité qu’il semble mettre dans ses propos. Il s’est fait virer alors forcément qu’il veut faire amende honorable. Dawson est quant à elle peut-être trop naïve. Je me demande du coup ce que la série nous réserve.

Car il y a encore énormément de choses à faire avec Dawson. Pendant ce temps, Shay est un peu à droite et à gauche. Aussi bien vis-à-vis de Kelly et Erin ou encore de Mouch. Pour ce qui est de ce dernier, j’ai adoré le fait qu’elle l’aide à tenter de trouver un moyen de venir à bout de sa misérable petite vie amoureuse. Elle va donc le conseiller de rejoindre un site de rencontres pour personnes plus vieilles. Du coup, Mouch n’est pas très heureux que Shay pense qu’il est si vieux que ça. Shay n’avait pas eu droit à une intrigue depuis un bout de temps. Du coup, celle)ci était vraiment l’occasion de voir autre chose. Et Chicago Fire en avait bien besoin. Car à forcer de tourner autour des mêmes personnages le risque est de tomber dans une certaine redondance cyclique. Mouch était le personnage parfait pour ce genre d’histoire également. Il n’est pas dénué d’humour. Dans d’autres registres, j’ai été un peu moins emballé par ce que la série tente de faire avec Casey et Jones. Ce n’est pas que c’est mauvais mais simplement que ce n’est pas aussi bon que prévu. Casey n’est de toute façon pas mon personnage préféré de Chicago Fire.
vlcsnap-2014-03-22-19h56m24s117.jpgJones n’est pas le personnage que j’attendais. Elle pouvait très bien être celle que j’avais envie de suivre dans Chicago Fire mais disons qu’il manque quelque chose. Peut-être de la jalousie envers Dawson. J’aimerais tellement qu’elle drague ouvertement Casey, ce serait tout de suite beaucoup plus drôle. Et puis il y a Mills qui se déroule au milieu de tout ça. Enfin, il y a Kelly et Bloom. C’est très secondaire à mes yeux et pas nécessairement très utile pour le moment. Bloom n’est pas le genre de personnage que j’ai envie de voir graviter autour de Kelly. Ce dernier n’a pas besoin de ça pour évoluer. Finalement, ce nouvel épisode était égal à ce que je pense de la seconde partie de la saison 2. Ce n’est pas nécessairement mauvais, mais pas nécessairement bon non plus. Il y a tellement de choses différentes et pas toujours passionnantes qui viennent gâcher le plaisir du téléspectateur. Mais bon, je sais pertinemment que parfois Chicago Fire souffre d’un manque d’intrigues à développer. Un passage à vide qui arrive de toute façon à des séries de ce genre là. Grey’s Anatomy le connaît aussi actuellement par exemple.

Note : 5/10. En bref, légèrement déçu (à nouveau).

Commenter cet article