Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Critiques Séries : Chicago Fire. Saison 2. Episode 5. A Power Move.

25 Octobre 2013 , Rédigé par delromainzika Publié dans #Crit. Sér. : Chicago Fire

vlcsnap-2013-10-23-21h55m41s108.png

 

Chicago Fire // Saison 2. Episode 5. A Power Move.


Malgré des défauts de fabrication, Chicago Fire reste une série attachante avec un casting que l’on a envie d’apprécier. De plus, on retrouve quelque chose d’absolument génial dans Chicago Fire et c’est les intrigues qui animent la saison. Comme le danger de la fermeture de la caserne 51. Gail n’a pas pu la faire fermer comme elle le voulait car l’Etat pense qu’il s’agit d’une caserne qui a de la valeur mais elle va réussir à faire tomber la tête qu’elle voulait faire tomber : celle de Boden. Je trouve presque dommage que Boden abdique aussi facilement, surtout que l’on va maintenant se retrouver avec Benny, le père de Severide. Je me demande comment leur relation père / fils va évoluer maintenant qu’il a pris la place de Boden. Boden n’était pas le personnage le plus important dans Chicago Fire mais il incarnait tout de même quelque chose, une certaine autorité. J’en viens alors à me demander ce que la série va faire de ce personnage. Il y a pas mal de choses à préparer comme sa vengeance face à Gail (bien qu’il ne soit plus en poste). Rien que pour que Michelle Forbes reste plus longtemps je veux mon face à face. Surtout que pendant ce temps Benny ne risque pas de servir à grand chose.

Et surtout pas à servir le récit. Je n’ai jamais été un grand fan de Treat Williams et je crois que son rôle dans White Collar m’a tellement énervé que depuis j’ai envie de tarter l’acteur. C’est physique tout simplement. Son personnage a beau être intéressant, je ne sais pas vraiment quoi en attendre. J’ai envie que cela créé des tensions dans la caserne et j’ai presque l’impression que c’est ce que veut aussi Gail non ? Severide va se retrouver au milieu d’une relation entre Benny et les autres et je ne sais pas comment cela va être géré à la fois pour Benny mais aussi par les collègues. Le cliffangher ne nous donne en tout cas aucun vrai indice. On connait Benny d’un certain point de vue et du coup, je me demande vraiment ce que Chicago Fire va faire avec le personnage. On ne sait pas du tout comment il gère des gens et encore moins comment il va gérer son fils. Par ailleurs, j’aime de plus en plus Clarke dans la série. Son personnage mérite de rester plus longtemps, notamment car l’on sent qu’il y a quelque chose de réellement intéressant derrière lui à nous raconter. Et puis il y a sa relation avec Mills que j’aime beaucoup.
vlcsnap-2013-10-23-22h08m25s69.pngMills justement. Il va encore une fois faire ressurgir quelques souvenirs avec Dawson quand les deux vont décidés qu’il est bon de rester amis. Ce petit moment était tendre comme tout et cela me fait encore une fois regretter un peu plus le fait que Dawson et Mills ne sont plus ensemble. C’était un couple qui fonctionnait bien. Pendant que Shay de son côté devient de plus en plus étrange. J’ai l’impression que Chicago Fire veut me donner envie de détester le personnage. Et puis il y a le bar. Le feu à Game Day permet d’ajouter un peu plus de piquant à la suite des aventures de Chicago Fire. Je suis certain que cela ne sera pas sans conséquences, surtout que Dawson et cie pensaient potentiellement à vendre le bar. Que va t-il se passer dans cette guerre des clans ? Et comment vont-ils faire pour cacher le fait que cet incendie est volontaire (c’est en tout cas ce que l’on suppose). Finalement, Chicago Fire installe tout un tas de choses avec cet épisode de transition. Plutôt correct en somme, en espérant que la suite soit bien plus palpitante.

Note : 6/10. En bref, transition intéressante.

Commenter cet article