Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Critiques Séries : Chicago Fire. Saison 2. Episode 9. You Will Hurt Him.

9 Décembre 2013 , Rédigé par delromainzika Publié dans #Crit. Sér. : Chicago Fire

vlcsnap-2013-12-04-23h15m58s48.jpg

 

Chicago Fire // Saison 2. Episode 9. You Will Hurt Him.


Je dois avouer qu’avec la fin de cet épisode, je ne sais pas du tout où va Chicago Fire mais c’est une manière aussi très intéressante d’amener un peu d’action dans la fourmilière. Car le coup de pied envoyé par Gail (la fermeture de la Station 51, comme elle voulait depuis le début) va sans aucun doute permettre dans le prochain épisode de revoir quelque peu la dynamique de la série. Je ne dis pas que j’ai envie qu’ils ferment la Station 51 mais juste qu’ils nous le fasse croire durant quelques temps histoire que l’on s’acclimate à quelque chose de totalement différent. J’ai envie de voir de nouvelles dynamiques, de nouveaux personnages évoluer tout simplement. Chicago Fire a cette capacité de développer des tas des personnages et des tas d’intrigues sans même que l’on ne semble s’en rendre compte. Du coup, c’est pile poil ce qu’il faut pour la suite de la saison. L’intégration presque en plain du spin off Chicago P.D. dans cet épisode (tout cela afin de remettre en avant Joe et son fils Leon qui est de retour dans le gang). Je dois avouer que j’aime bien ce que l’épisode fait autour de Joe.

C’était à la fois touchant et palpitant. Disons que l’on peut avoir peur pour la peau de Leon à un moment. Mais tout cela va aussi permettre de donner à Antonio une place beaucoup plus importante. Il faut comprendre que dans le spin-off, il n’y aura pas que le Detective Voight (ce personnage que l’on voit depuis les débuts de la série). Mais cet épisode se concentre également sur les problèmes de Shay. Cette dernière a complètement perdu la boule mais elle tente malgré tout d’aller mieux. Ce n’est pas facile mais son retour est enfin prévu à la fin de l’épisode. Au fond de moi, je suis certain que Shay n’est pas prête à revenir et qu’elle va faire une grosse bourde sur la prochaine intervention dans le prochain épisode (qui sera aussi le dernier de l’année avant le retour de Chicago Fire en janvier prochain). Pour ce qui est de la relation entre Casey et Dawson, je dois avouer que je ne sais pas vraiment où donner de la tête. Si Casey a de nouveau des sentiments pour elle et qu’il n’a pas envie de ruiner leur relation à nouveau, ces deux là vont redevenir des amants terribles qui se retrouvent dans la douche ou même dans l’ambulance.
vlcsnap-2013-12-04-23h11m10s241.jpgCes petits coquins tout de même. J’aimerais bien que cela soit un signe pour que la série puisse enfin aller un peu plus loin. Comme pour Mills finalement. Ce dernier a besoin d’évoluer vers quelque chose de nouveau. Ce n’est pas nécessairement Chicago P.D. (même si c’était dans ma tête ce que j’avais envie de voir l’an dernier, le personnage oscillé entre les deux séries). Mills est bien mieux en pompier. Et j’ai envie qu’il continue d’être pompier. De son côté, Severide me fait me demander si finalement sa relation avec Katie n’est pas la relation la plus simple que Severide a pu avoir depuis un bon bout ce temps. On est loin de sa relation avec son père (que je n’ai jamais réussi à apprécier la faute à Treat Williams que je n’aime pas du tout). Chicago Fire fait donc quelque chose de très sympathique avec ce nouvel épisode et cela fait à ravir au teint des personnages. Tout ce que cet épisode prépare parvient donc à globalement me plaire et la suite promet de très jolis moments d’émotion (notamment du point de vue de Joe et de son fils Leon à qui il pourrait devoir dire au revoir pour toujours afin de le protéger).

Note : 7/10. En bref, très joli mise en place pour un mid-season finale qui promet de belles choses.

Commenter cet article