Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Critiques Séries : Eternal Law. Saison 1. Episode 6. SERIES FINALE

11 Février 2012 , Rédigé par Ca Déborde de Potins, by delromainzika Publié dans #Crit. Sér. : UK

vlcsnap-2012-02-11-02h09m16s174.png

 

Eternal Law // Saison 1. Episode 6. Six.
SERIES FINALE


Et voilà, s'achève donc cette petite première saison d'Eternal Law et ce fût laborieux. En effet, ce dernier épisode était très décevant, ne capitalisant pas du tout sur tous les éléments introduits dans la mythologie de la série jusqu'ici. J'en viens même à me demander si les scénaristes eux mêmes savent où ils vont. Malgré tout quelques éléments sympathiques font leur apparition. Le vilain Richard (Tobias Menzies) passe du côté obscur de la force (n'y voyez aucune référence à Star Wars, je déteste Star Wars). La petite bataille entre Richard et Zack était d'ailleurs très drôle car tellement ridicule. Le tout est amené par un scénario qui a du mal à fournir des intrigues à ses personnages sauf à Tom. En effet, ce dernier est un des rares à avoir pu développer quelque chose d'intéressant cette saison. Zack quant à lui, il était toujours en retrait pour être le lead des affaires judiciaires que l'on avait et qui étaient exposés. Alors certes, Eternal Law c'est avant tout une série de personnages et de drama, avant d'être judiciaire, mais encore une fois l'affaire de la semaine était pas très pertinent et manquait de passion.

On a l'impression que les scénaristes ne savent plus trop quoi dire au tribunal, et du coup on passe sur une grande partie de chaque histoire. Pour revenir sur la bataille dans l'église entre Zack et Richard, l'action était là, et cette scène aurait très bien pu faire partie d'un épisode de Reaper sauf que avec Reaper ça aurait été drôle et funky, et là c'est tout et ridicule aussi. Richard est là pour enter Zack car ce dernier sait qu'il ne doit pas retrouver la femme de sa vie. C'est internet. Mrs Sheringham se retrouve donc elle aussi emportée du plus bel effet dans cette histoire. Mais au fond, c'est là que l'on voit que le plan machiavélique de Richard est vraiment poudre de perlimpinpin. Il n'y a pas vraiment de quoi faire trembler des murs ou même le téléspectateur. Vous avez eu peur pour la vie de tout le monde ? Le compte à rebours initié en guise de cliffangher et appelant à l'arrivée de Lucifer (je suppose) sur Terre, n'était pas non plus très pertinent. Cela manquait de finesse et de dérision. Car Eternal Law aurait pu mieux fonctionner sur elle avait embrasser son côté fun initié du côté de chez Tom.
vlcsnap-2012-02-11-02h06m30s45.pngCe dernier ne fait pas grand chose dans ce nouvel épisode car on préfère se concentrer sur le reste, mais au moins le peu de temps qu'on le voit, il est intéressant. Au fond, je pense que Eternal Law est une série inachevée avant même d'avoir commencée. Il y a des trous dans l'histoire et des moments pas suffisamment puissants pour fonctionner. Si il y a bien quelque chose qui est cependant louable c'est le cast. Ce dernier est très bon et c'est dommage d'avoir gâché un très bon sujet et un bon cast dans une fiction plate et lissée. Tout devant entrer dans la case de la série pas feuilletonnante et à tendances stand-alone. Je regrette donc que des risques n'aient pas été pris car après les excellents développements de Tom tout est plus prévisible que jamais. Et c'est un des grand regrets que je peux avoir. Je pense qu'une seconde saison n'ai pas à envisager, tant de gâchi ne mérite pas vraiment de suite..

Note : 3/10. En bref, du foutage de gueule !

Commenter cet article