Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Critiques Séries : Utopia. Saison 2. Episode 5.

7 Août 2014 , Rédigé par delromainzika Publié dans #Crit. Sér. : UK

vlcsnap-2014-08-07-00h39m16s208.jpg

vlcsnap-2014-08-07-00h33m48s159.jpg

 

Utopia // Saison 2. Episode 5. Five.


Quelqu’un a dit il n’y a pas si longtemps que ça, « Il a fallu attendre Utopia pour que la télévision couleur prenne tout son sens » et je pense sincèrement qu’il a raison. En effet, la série utilise la couleur comme aucune série ne l’avait utilisée auparavant. C’est ce qui fait de cette série une brillante série, tout simplement. Cette semaine, cet épisode était certainement le plus sombre de toute la seconde saison. La série ne cherche plus vraiment à nous choquer par sa violence désormais mais plutôt par ses actes. En effet, cet épisode prend donc tout son sens dans ce qu’il tente de faire avec ses personnages, mettant un terme à la vie de certains pendant que d’autres se demandent bien comment ils vont pouvoir s’en sortir. A l’issue de cet épisode, avec toute cette scène dans ces plaines campagnardes j’ai été bluffé. Bluffé par la beauté des couleurs mais aussi par ce que la série a réussi à faire. Certains personnages vont tout simplement perdre la vie dans cette histoire. Je pense par exemple à Milner qui va mourir dans les bras de son cher et tendre ou encore Arby dont les jours sont plus que comptés (et je suppose qu’il ne va pas s’en sortir, ce serait beaucoup trop facile). Quoi qu’il en soit, ce que je trouve d’assez merveilleux là dedans c’est le fait que Utopia cherche constamment à nous laisser surpris.

Le but n’est pas forcément de venir à bout de l’histoire, mais surtout de nous emmener à droite et à gauche avec une histoire qui, vaut clairement le coup d’oeil. C’est en tout cas comme ça que je ressens cet épisode et ce que la série a réussi à faire depuis le début de la saison 2. Par ailleurs, l’une des grandes questions de cet épisode c’est au sujet de Jessica : est-elle enceinte ? On va découvrir qu’elle pourrait finalement ne pas être si infertile que ça. Mais bon, rien n’est encore fait et la série n’a pas encore dit son dernier mot. Le dernier épisode (qui se trouve aussi être le prochain) est déjà prêt à l’attaque, surtout avec le lancement de ce tueur dans la nature (ce dernier a un sac blanc, ce qui dénote avec les sacs verts et jaunes de Pietre et Lee). Terrance est donc à mon sens le personnage dont le dernier épisode avait besoin pour réellement nous surprendre et surtout délivrer quelque chose de surprenant et efficace. Je ne pense pas que l’on puisse être déçu du résultat, tout du moins ce serait bête puisque cet épisode parvient à faire un joli spectacle. Maintenant que Milner n’est plus de ce monde, je me demande si Wilson et Leah ne vont pas devenir Mr. Rabbit.
vlcsnap-2014-08-07-00h43m33s210.jpgvlcsnap-2014-08-07-00h36m58s103.jpgPourquoi pas après tout. Cela se tient avec ce que j’ai pu penser dans l’épisode précédent. Ce qui est peut-être un peu étrange par moment avec cet épisode c’est que l’on a l’impression que le Network et notre petit gang d’Utopia travaille presque main dans la main. C’est là que l’on a l’impression que finalement rien n’est immuable et que tout peut changer du jour au lendemain. Ce n’est pas plus mal d’ailleurs dans le sens où cela va permettre au téléspectateur de littéralement prend son pied. Je pense qu’il serait bête de tuer Pietre dans le sens où sa relation avec Philip est tellement complexe et donc intéressante à creuser. Par ailleurs, le projet de base du Network est quelque chose que je peux comprendre même si au fond toute cette conspiration est tout de même terrible. Vous imaginez quelque chose comme ça dans le monde d’aujourd’hui ? Je suppose que cela doit plus ou moins se faire, faire disparaître des populations des pays du Sud afin de permettre aux pays du Nord de survivre un peu mieux. Mais bon, quoi qu’il en soit Utopia reste une série fascinante qui pose de bonnes questions au bon endroit. Sans compter que esthétiquement parlant c’est toujours éblouissant.

Note : 9/10. En bref, un avant dernier épisode brillant.

Commenter cet article