Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Critiques Séries : Franklin & Bash. Saison 2. Episode 1.

6 Juin 2012 , Rédigé par Ca Déborde de Potins, by delromainzika Publié dans #Crit. Sér. : Eté

vlcsnap-2012-06-06-21h11m44s58.png

 

Franklin & Bash // Saison 2. Episode 1. Strange Brew.


A l'instar de la première saison, Franklin & Bash reste la petite série judiciaire du pauvre, bourrée de clichés avec des personnages à la limite du sympathique. Ils ne sont pas spécialement mauvais mais disons qu'ils pourraient faire bien mieux grâce à des dialogues plus inspirés. Ce qui me déçoit avec Franklin & Bash c'est que c'est une série restée coincé dans les années 90, ces années où l'on avait des séries procédurales que l'on résolvait dans les cinq dernières minutes et pendant tout le reste du temps on tente de nous amuser avec les personnages, de brasser du vent et en gros, de faire quelque chose qui permettra aux téléspectateurs de passer un bon moment. Evidemment, c'est ce qui se passe plus ou moins avec cet épisode de Franklin & Bash. Il y a de bonnes choses comme l'interaction entre les deux héros qui reste suffisamment efficace pour plaisir aux téléspectateurs fidèles de la série. Il y a également Stanton incarné par Malcolm McDowell. J'aime bien ce personnage mais j'ai de la peine pour l'acteur. Je ne comprends pas pourquoi il a accepté ce rôle. Mais je ne vais pas me plaindre, il est une des raisons pour lesquelles je continue encore la série.

L'affaire de la semaine se concentre sur Peter et Jared qui pourraient bien avoir une promotion et devenir associés. Pour cela ils doivent faire en sorte de signer un gros client, ce qu'ils vont faire sans aucun problème. Les deux personnages sont efficaces et permettent aussi de ne pas nous ennuyer dans la cour du tribunal (la scène du magicien ou encore le coup du gladiateur, il y a de quoi nous amuser). Les deux héros savent mettre les mains dans le cambouis, ce qui est une bonne idée pour eux. L'ajout de Lawrence Reynolds incarné par Kevin Nealon (Weeds) à cet épisode était un chouette choix. J'adore cet acteur et son personnage, bien que très imparfait, n'était pas si mauvais que ça. Disons que le souci c'est vraiment le traitement de l'histoire. On sait que l'utilité de ce genre d'épisodes d'une série aussi automatique ce sont les dix premières minutes, et les dix dernières. Franklin & Bash ne déroge pas à la règle. On pourrait couper tout le mieux et se faire un épisode bien plus court, sans avoir loupé grand chose. C'est dommage car si les personnages étaient un peu plus développés, alors on aura plus d'histoires à raconter.
vlcsnap-2012-06-06-20h52m06s54.pngLe cas hebdomadaire était ennuyeux et pas spécialement intéressant. Tout ce qui tourne autour manque à la fois de sens et d'intérêt. Alors il faut gratter avec cette histoire d'associés. Ce n'était pas gagné parce que cette intrigue n'a de réel intérêt que quand Damien Karp se retrouve à encore tenter de tout faire pour virer Franklin et Bash. Je ne sais pas quoi attendre de cette saison même si les dés sont jetés (entre les deux héros, Damien qui tente avec Hanna de faire virer les deux, et Stanton qui prépare lui aussi quelque chose en douce). C'est encore trop maigre pour être réellement captivant mais disons que le divertissement sauve un peu la série. Les scénaristes pourraient juste tenter de coller un peu plus à une autre série de TNT, que j'appréciais assez bien : Raising the Bar, malheureusement annulée après deux petites saisons. Je ne dis pas que je regrette cette série, mais disons que Mark Paul Gosselaar y était plutôt bon et j'aimerais retrouver ce qui faisait son bon côté dans son personnage de Peter Bash.

Note : 4/10. En bref, un retour plein de promesse mais décevant sur le fond. La forme, trop classique, ne parvient pas à faire oublier les ficelles et faiblesses de Franklin & Bash.

Commenter cet article