Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Critiques Séries : Gossip Girl. Saison 5. Episode 3. The Jewel of Denial.

11 Octobre 2011 , Rédigé par Ca Déborde de Potins, by delromainzika Publié dans #Crit. Sér. : Gossip Girl

vlcsnap-2011-10-11-18h43m45s192.png

 

Gossip Girl // Saison 5. Episode 3. The Jewel of Denial.


Je croyais Gossip Girl perdue. Vous savez, du genre il faut la retrouver sinon la série va mourir, et finalement cet épisode apparaît à mes yeux comme l'un des mieux écrit depuis la saison 2… Oui, je parle des débuts sympas et volages de la série. C'était un voyage de milles merveilles. Je sais pas, j'avais l'impression de retrouver le Gossip Girl que j'aimais il y a de ça encore quelques années, avant de croire j'avoir retrouvé à Paris, sans résultat concret par la suite. Mais concentrons nous sur le présent et par la même occasion ce nouvel épisode. Tout d'abord l'intrigue de Dan et de son livre. D'une part, le twist autour de son ancien ami et auteur je l'avais pas vu venir, mais surtout cette histoire me rappelle vraiment les bonnes heures de la série où elle réfléchissait un peu plus et posait les bonnes questions. On a droit à un soubresaut de ce que la série pouvait faire de mieux, mais maintenant avec sa maturité acquise en catimini l'an dernier avec le passage à Columbia (sans grand résultat comme je le disais il y a quelques lignes - d'ailleurs, je voudrais savoir si ces étudiants ont une vie d'étudiant parfois… -).

C'est fluide et ça avance, on se prend pas la tête. Ensuite c'est du côté de Blair et donc de l'excellente petite Leighton Meester et de sa bouille en forme de coeur qu'il faut se tourner. L'efficacité de son histoire est là. Même si c'est poussif (le coup de l'enveloppe, je l'ouvre je l'ouvre pas, bon, ça va durer la bonne première partie de l'épisode et au bout d'un moment ça fait tellement gamin qu'on en a marre). Sauf que, derrière tout ça se cache une jolie histoire : le bébé est de Chuck (enfin, elle le dit pas, mais on s'en doute), et donc pas de Louis. J'ai hâte de voir ce que les scénaristes nous prépare pour rapprocher une fois de plus le couple le plus sulfureux de la série. Pendant ce temps, Chuck adopte un chien. L'intrigue était ridicule et j'en couvions pas intéressante pour un sou. Ah si, maintenant il a un coeur, et va soigner ce chien plutôt que de le laisser tomber dans un refuge. Quel homme ! Lui aussi a grandi, pas forcément en très bien. J'ai envie de comprendre comment ce qui le ronge va sortir, car il va bien falloir un jour qu'il sorte le lion de sa cage, si l'on veut qu'il rugisse.
vlcsnap-2011-10-11-18h44m08s166.pngSerena quant à elle va aider Charlie à revenir sur le devant de la scène et a devenir une princesse. C'est fou comme l'idée de voir sa (fausse) cousine dans le besoin l'a rendue aussi tendre la Serena. Cependant, même si Blake Lively était aussi ridicule qu'un cactus en plein milieu de la banquise, finalement Charlie prend le temps de trouver une intrigue pas si mauvaise que ça, qui a bon fond et qui mérite d'être suivi. Bien sûr, je pèse mes mots, je parle par d'une série exceptionnelle, et forcément c'est Gossip Girl mais, je trouve qu'après un début de saison catastrophique, les scénaristes se rattrapent petit à petit sans trop de dommage. Ce qui est remarquable. La dynamique du personnage se retrouve donc au milieu de cette sorte de péplum New Yorkais. J'aime. Il va cependant falloir que cette petite révèle très vite qui elle est (mais je fais confiance à Nate pour ça qui détient son téléphone - sous le nom d'Ivy quoi -). Reste à comprendre comment les scénaristes vont nous mener ça, cela peut passer ou casser.

Et enfin, l'intrigue que je ne relèverait pas : Nate et sa journaliste de cougar. La moindre scène avec cette journaliste est un supplice moral. Je sais pas, j'arrive pas à me la voir en peinture. Heureusement que Nate est là (c'est dire si je fais des efforts là, vous le voyez bien, je dis du mal de Nate habituellement). Au final, ce nouvel épisode de Gossip Girl me rappelle l'âge d'or de cette série, où elle était vivante et avait des choses à raconter. C'est pas parfait, il reste encore quelques défauts de fabrication (dont un gros que je citais en dernier) à gommer, mais cela reste tout de même satisfaisant. Les mots ne sortent des yeux tellement j'ai peur de dire ce que je vous écris à l'instant, comme si ja guillotine m'attendait d'avoir apprécier autant cet épisode de la série. Aidez moi et dites moi que vous aussi vous l'avez aimé ? (je vous supplie, vous voyez).

Note : 8/10. En bref, je suis généreux mais au niveau de Gossip Girl, je crois qu'on était devant un des meilleurs trucs que les scénaristes aient pondus depuis presque 4 ans….

Commenter cet article

Paul 11/10/2011 19:39



Franchement je trouve que cet episode rattrape la catastrophe qu'etaient les 2 premiers ! (en ecartant le problème de la cougar qui ne sert strictement à RIEN... qu'est-ce qu'elle est
inutile...!) Donc oui Gossip Girl est de retour et c'est pas plus mal :)