Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Critiques Séries : House. Saison 8. Episode 3. Charity Case.

18 Octobre 2011 , Rédigé par Ca Déborde de Potins, by delromainzika Publié dans #Crit. Sér. : House

vlcsnap-2011-10-18-19h09m24s5.png

 

House // Saison 8. Episode 3. Charity Case.


Jessica Adams, la jeune médecin que l'on avait vu dans le premier épisode de la saison, incarnée par Odette Yustman Annable intègre dès cet épisode le casting de la nouvelle saison de House. Ce que ce nouveau personnage va apporter c'est à la fois une attitude sexy (ce qui plait forcément à House mais aussi aux téléspectateurs de la série), et puis aussi un petit air frais sur les cas médicaux. Car forcément, elle ne pense pas comme les autres. Le fait qu'il y ait maintenant deux femmes dans l'équipe de House (avec Chi Park) va permettre de retrouver cette compétitivité qu'on avait déjà entre Thirteen et Cameron dans la saison 5. Pourquoi pas, surtout que cela semble se faire de façon très différente et la malice de House fait presque tout. Mis à part ça, le scénario va se révéler un peu trop simpliste en se résolvant uniquement avec une pensée de House au dernier tour qu'il vient de joué à Chi Park.

Et d'ailleurs je n'aime toujours pas ce personnage que je trouve très mal interprété. Alors qu'il avant mollement dans la série d'une part, finalement elle n'a pas assez de charisme. Ce n'est pas une Jessica ou une Thirteen. Et justement, le but de cet épisode est de tenter de faire revenir Thirteen dans l'équipe de House. Le petit passage que Olivia Wilde vient faire dans la série transforme la série en une invitation très féminine. L'épisode n'en était pas moins bon car justement il permet de donner un peu le pouvoir au femme, ce qui manquait depuis le départ de Cuddy au final. Et elle me manque toujours, et j'en veux toujours des montagnes à Lisa Edelstein surtout pour aller faire une guest dans un personnage médiocre dans The Good Wife. Les diverses face à face entre House et Thirteen seront à la hauteur de mes attentes, et le fait qu'à la fin, après l'avoir convaincue de revenir il va la virer pourrait bien offrir à la série un second souffle, évitant ainsi les allées et venues du personnage, de façon intempestives.
vlcsnap-2011-10-18-19h11m28s220.pngvlcsnap-2011-10-18-19h57m13s216.pngL'atout de cette saison - pour le moment - ce sont les quelques confrontations entre House et son ami Wilson. On dirait toujours ce vieux couple. Et finalement cette bromance est ce qui permet de garder le téléspectateur accrocher à sa télévision, car c'est un des rappels de la longévité même de la série, le personnage étant par définition très attachant dès le pilote de la série. Pour ce qui est de Foreman on voit clairement qu'il n'est pas là pour rire et qu'il veut surtout faire payer à House toutes les erreurs et les crasses qu'il a pu lui faire. Cela pourrait être bien plus puissant, et donner des confrontations plus personnelles mais pour le moment ce n'est pas le cas. J'attends alors avec impatience le moment où Foreman va craquer, car ce ne sera sûrement pas House. Pour cela le scénario amène quelque chose avec une très grande finesse que je retrouve. Et ça fait plaisir.

Pour ce qui est du cas, c'est celui de Benjamin, un homme généreux incarné par Wentworth Miller qui n'a semble t-il toujours pas pris de cours d'acteur. Alors forcément son cas, assez banal, va vite plonger l'intrigue de l'épisode dans une réflexion un peu trop ennuyeuse. Mais les personnages de la série prennent réellement le dessus, ce qui permet de voir qu'au fond, Wentworth n'était pas du tout un argument pour les scénaristes de la série, ou même encore pour vendre l'épisode. Tout se concentre sur les deux personnages féminins, et c'est pas plus mal. Malgré quelques petites longueurs due à un cas médical très (trop) moyen

Note : 6.5/10. En bref, un cas médical plutôt moyen mais un dynamique intéressante autour des personnages.

Commenter cet article