Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Critiques Séries : Suburgatory. Saison 3. Episode 4. The Birds and the Biederman.

8 Février 2014 , Rédigé par delromainzika Publié dans #Crit. Sér. : Suburgatory

vlcsnap-2014-02-06-20h59m00s45.jpg

 

Suburgatory // Saison 3. Episode 4. The Birds and the Biederman.


Je trouve ingénieux la manière dont Suburgatory tente de donner une réponse sur la manière dont Dallas gère sa rupture avec George. La série semble aller dans une direction que le téléspectateur ne peut qu’envier. J’aime bien la direction que prend la saison et cet épisode l’oriente un peu plus dans la direction que je voulais. Emily Kapnek et son équipe ont une idée de ce qu’ils veulent faire de cette série et je ne peux que les suivre pour le moment. Par ailleurs, l’interaction entre Tess et Dalia était elle aussi très réussie. Même si Suburgatory peut toujours faire mieux, dans l’idée cet épisode représente ce que l’on était en droit d’attendre du point de vue de la relation de Dallas et George. L’épisode précédent s’était plus ou moins concentré sur la manière dont Tessa gérait sa rupture avec Ryan, cette semaine c’est au tour de Dallas. En plus de ça, l’épisode était drôle du début à la fin (notamment dans cette rencontre entre les chiens de Dallas et de George). Cet épisode tente de construire quelque chose de touchant et de mignon à la fois. Comme chaque semaine me direz vous mais je trouve que cette semaine c’était encore mieux fait. Les filles jouent de chaque côté les intermédiaire à la perfection.

Tessa et Dalia qui négocient la manière dont George et Dallas vont devoir organiser leur temps à Chatswin afin de ne pas se croiser était ingénieux et surtout jouissif. Surtout que Tessa et Dalia sont les meilleurs personnages pour ce genre d’aventures. L’épisode fait un parallèle avec ce qui se passe chez Fred et Sheila alors que Victor sert lui aussi d’intermédiaire. Du coup, ce n’était pas l’épisode des parents comme aurait pu le laisser sous entendre le sujet mais bel et bien l’épisode des enfants. Depuis sa rupture d’avec George, Dallas tente de devenir une femme indépendante et capable de faire tout toute seule. Sauf que forcément, cela ne fonctionne pas toujours très bien. Mais Cheryl Hines est délicieuse dans le rôle de Dallas et il n’y a rien à redire là dessus. L’épisode s’éclate avec elle, pendant qu’il reste un peu plus en retrait avec George. Si je ne suis pas forcément fan de George et Nora, je pense que c’est aussi l’opportunité de voir ce que George et Dallas peuvent faire loin l’un de l’autre durant quelques temps. Et puis au fond ils ne sont pas obligé de les remettre ensemble (même si cela semble inévitable).
vlcsnap-2014-02-06-21h08m14s206.jpgL’épisode était également très drôle, notamment grâce à Sheila et son cache-oeil face à Fred, ou encore la manière dont elle narre ce qui est arrivé, etc. Tout cela fonctionne et donne aussi à Suburgatory toute son ambiance cartoonesque. Dans ce sens là, c’était tout simplement parfait. Le mélange de bons sentiments et d’humour léger mis en scène de façon original fonctionne terriblement bien. Comment avoir envie de changer quoi que ce soit ? Je ne pense pas qu’il le faille en tout cas. Ce serait tout de même bête de changer. Maintenant, je me demande ce qu’ils vont bien pouvoir faire par la suite. Dallas commence à aller de l’avant, George a déjà évolué, Tessa s’excuse auprès de Lisa (de façon toujours très humoristique et sarcastique). J’aimerais bien maintenant que Suburgatory se concentre sur un épisode où les parents sont là pour les enfants. Cela a déjà plus ou moins été fait dans la série par le passé mais à mon humble avis il y a de quoi faire aussi bien voire mieux que cet épisode. Et puis comment ne pas aimer la scène finale de l’épisode.
« I’ve never tweeted about her! I’m not even on Twitter! »

Note : 9/10. En bref, du très bon Suburgatory.

Commenter cet article

julien 09/02/2014 09:11


quand je vois les audiences des séries comme  suburgatory ou Trophy wife je m'inquiete moins pour revenge!