Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Critiques Séries : The Good Wife. Saison 3. Episode 4.

17 Octobre 2011 , Rédigé par Ca Déborde de Potins, by delromainzika Publié dans #The Good Wife

vlcsnap-2011-10-17-21h27m54s116.png

 

The Good Wife // Saison 3. Episode 4. Feeding the Rat.


Christine Baranski n'aura pas changée d'un kopeck en trois saisons. En effet, le personnage est toujours fidèle a lui même et c'est ce que j'adore. Elle apporte un peu la bonne étoile de la série, ressert les rangs comme une bonne gérante d'une firme comme Lockhart / Gardner. Ce nouvel épisode va mettre une fois de plus les problèmes financiers du cabinet sur le devant de la scène, et pourquoi pas puisqu'après tout c'était la meilleure partie de l'épisode, et pas des moindre. Diane doit trouver des solutions. La première sera de penser à peut être laisser partir Eli qui ne couvre qu'une partie des dettes du cabinet, ou encore Will qui pense à engager Céleste, son ex petite amie jouée par Lisa Edelstein comme nouvelle associée (et qui elle aussi va monter sa propre firme finalement). La scène finale de l'épisode met vraiment de nouvelles choses en place pour la série et pour le cabinet en lui même. Je suis pas contre, bien au contraire, que Lockhart / Gardner se lance dans la justice, et plus dans le profit à tout prix.

L'affaire de la semaine se concentre sur un témoin qui devient le principal suspect d'une affaire de vol et homicide. Une affaire pro bono qu'Alicia va mener jusqu'au bout avec sur la fin l'aide de Diane qui va prendre goût à aider des gens dans le besoin et pas forcément des clients riches. On voit bien que ce n'est plus le but qu'elle se fixe, et je crois que cela sera intéressant de voir ce qu'elle peut apporter à la série par la suite. Le twist final était vraiment inattendu et pas mal avancé. Le scénario est bien écrit, et c'est ce qui fait la force de cette série. Alicia et Will ne nous offre guère de moments très intéressants voire intimes, mais Alicia se pose des questions sur sa vie, et surtout sur le fait qu'elle se pense trop gentille (elle va encore dire merci à sa belle mère). L'épisode permet donc d'avoir une affaire bien traitée, et surtout de faire un petit face à face entre Cary et Alicia. C'est certes toujours la même chose au fond mais j'adore ça. Cependant l'arrivée d'une nouvelle dans le bureau du procureur pourrait bien apporter un peu de piment à la relation de ce dernier avec Kalinda.
vlcsnap-2011-10-17-22h03m24s168.pngKalinda fait toujours la paire avec Eli pour le meilleur. En effet, les scènes des deux personnages est vraiment ce que j'aime bien voir pour ces deux là. On évite de les enfermés dans des intrigues qui ne durent que quelques épisodes, on voit sur la durée et c'est pas plus mal. D'ailleurs, ce ne serait pas bizarre si Eli et Kalinda se retrouvaient dans le même lit d'ici la fin de la saison, ou même d'ici Noël. Cette dernière pourrait alors asseoir une fois de plus son pouvoir de femme fatale. Et j'aime ce que The Good Wife fait finalement. Pendant ce temps e personnage de Céleste est assez décevant dans cet épisode, n'étant là que pour ajouter un peu de piment à l'histoire entre Will et Alicia, sans vraiment créer de climax émotionnel tout au long de l'épisode. Il me semble qu'il lui reste encore un épisode et après elle devrait sortir de la série pour de bon, et je suis pas contre. Un épisode c'était largement suffisant.

Au final, cet épisode pose des questions, et notamment sur le post-Lockhart / Gardner, et comment arriver à faire tourner ce business sans se soucier de ses problèmes financiers qui courent sur le toit du cabinet depuis maintenant près de trois ans. Cette histoire est tellement bien menée depuis le début qu'on a pas vraiment l'impression que c'est spontané. L'épisode sort de très bons éléments. On seul reproche va à Céleste que je trouve assez moyenne, et après son épisode introductif de la semaine dernière, j'avoue que j'attendais plus que ce que l'on a vu. Mais le cas de la semaine a permis à la série de prendre de nouvelles formes, grâce à Christine Baranski qui mériterait bien elle aussi sa petite récompense aux prochaines Emmy (après Kalinda et Alicia, il faut bien que toutes les femmes de la série aient leur petite statuette).

Note : 8/10. En bref, un épisode plus proche du soap que de la série judiciaire mais qui gère bien mieux ce qu'il entreprend que ce début de saison en général. Excellent.

Commenter cet article

Callie 18/10/2011 20:01



Un moment aussi plaisant qu'inatendu (bah oui !) c'est quand même la discussion au tel entre Will et Alicia, ponctué du "Love you!"... Oooooooh mais quoi?! WTF ahahahaha !


 


J'ai vraiment jubilé.