Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Critiques Séries : The Mentalist. Saison 5. Episode 9.

27 Novembre 2012 , Rédigé par Ca Déborde de Potins, by delromainzika Publié dans #Crti. Sér. : The Mentalist

vlcsnap-2012-11-27-10h49m38s97.png

 

The Mentalist // Saison 5. Episode 9. Black Cherry.


Quand on est une série comme The Mentalist il est difficile de se renouveler. Non pas que l'inspiration des scénaristes n'est plus là, mais uniquement que la formule semble rouillée. Alors que l'an dernier je croyais la série arrivée à une sorte de point de non retour, cette année elle est redevenue cette série pimpante et fraiche. Comme si le changement de case de la série avait lancé un nouveau défit à Bruno Heller son créateur : conserver à tout prix son lot de fidèles. Je suppose que cela a surement du le secouer un petit peu, combiné avec les avis assez mitigés vis à vis de la saison précédente. Je n'ai pas détesté la saison 4, bien au contraire, mais elle aurait pu largement être mieux notamment vis à vis de Red John. Mais passons, l'épisode précédent fait parti de mes préférés de la série. Une vraie bouffée d'air frais mais il en fallait très peu pour que The Mentalist renoue avec une formule classique mais efficace dans "Black Cherry". Cette semaine un super commercial d'une agence immobilière est retrouvé mort sur un terrain de golf. Bien évidemment, Jane mène l'enquête.

L'épisode choisit donc plusieurs pistes. D'un côté son ancien gang et de l'autre ses collègues de bureau, tous d'anciens personnages exécrables (entre le patron qui était à l'origine d'un schéma de Ponzi ou encore le collègue qui a été radié du barreau... franchement on ne fait pas mieux). Le mal peut venir de tous les côtés et c'était ça qu'il y avait de bien à exploiter dans cet épisode. "Black Cherry" s'est amuse doucement, sans jamais trop en faire car il faut conserver aussi la dose émotionnelle qui vient avec la mort de Lem McVie. Il a une soeur qui n'a pas froid aux yeux et qui aimait son frère. L'intrigue était beaucoup plus complexe que l'on aurait pu le croire. En effet, j'ai bien aimé la manière dont les choses se révèle sur la fin de l'épisode quand l'on découvre qu'en fait ce n'est pas un meurtrier mais plusieurs tout simplement parce qu'ils cachaient tous un énorme secret : un meurtre (mais inadvertance celui ci).  La perspicacité de Jane va nous offrir de nouveaux bons moments dans cet épisode, notamment quand il va s'amuser à se faire passer pour un client de l'agance immobilière ou encore quand il va avoir aisément les trois complices du meurtre de Lem la main dans le sac.
vlcsnap-2012-11-27-10h49m42s141.pngEnfin, dans l'épisode précédent Jane apprenait (tout comme nous) que Red John est quelqu'un qu'il connait et qui le ressemble. Jane tient alors un petit carnet avec le nom des personnes qu'il a rencontré depuis qu'il est au CBI. L'étau se ressert petit à petit et ce petit jeu est encore fascinant. Il donne envie de revenir même avec une micro scène à la fin de l'épisode. Bien évidemment la grande question reste de savoir qui est Red John. Outre le nom de Bret Stiles (Malcolm McDowell) que je trouve assez logique mais justement beaucoup trop simple, il y a Walter Mashburn (Currie Graham) que je trouve également trop simpliste. Et puis il y a un nouveau choix : Erica Flynn (Morena Baccarin). Depuis deux ans maintenant je suis persuadé que Red John est une femme et Erica Flynn était un personnage avec du pouvoir et assez pervers sur les bords. De plus, elle avait des points communs avec Jane. Je ne serais pas surpris qu'elle le soit. Au final, ce nouvel épisod ede The Mentalist prouve encore une fois que la formule certes bien huilée de la série fonctionne encore très bien. La série ne tire pas nécessairement trop sur la corde cette année et c'est très appréciable.

Note : 6.5/10. En bref, sans être parfait l'épisode était divertissant et surtout bien construit.

Commenter cet article